AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne Empty
MessageSujet: Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne   Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne Icon_minitimeDim 11 Déc 2011 - 16:57

La Chorale sans maître-chanteur...
Pour la première fois depuis de longues années, Roanne arrivait sur le parquet manceau sans J.-D. C., son coach emblématique, qu’il convient de saluer au passage : avec ses coups de gueule intempestifs et ses déclarations à l’emporte-pièce c'était une partie du charme des rencontres qui s'en allait... Restait, sur le terrain, un groupe qu’il avait assemblé avant de se voir évincé... Peu à l’aise dans ses déplacements jusque-là, l’équipe comportait pourtant de redoutables individualités dont les Tangos, après la danse reçue contre le BCM et les cuisantes défaites d’Eurocoupe, devait, bien évidemment, se méfier !

Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne 26384
Au coup d’envoi, surprise : Travon figurait dans le Cinq, à la place de JP... Le Mans démarrait sans son capitaine. Sanction ? Méforme ? Stratégie anti-Nsonwu-Amadi ? Les questions fusaient dans les travées d’Antarès. Il est vrai que, dans le passé, JD avait déjà proposé ce type de dispositif contre la Chorale, débutant ainsi un match avec Guillaume Yango en lieu et place de JP ! Plus vertical que son adversaire, Travon s’emparait d'ailleurs du ballon, Marcellus manquant ensuite sa première tentative. Barrett l’imitait, mais Page, à la retombée du ballon, ouvrait le score. Une passe de Travon pour Charles et le MSB remettait les compteurs à égalité : 2 partout. Nsonwu-Amadi , à peine effleuré par Travon, ayant transformé ses lancers, Marcellus rétablissait la parité, avant de s’illustrer en défense en muselant Page pour se retrouver de nouveau en position de shoot. Le cercle ayant repoussé la balle, Barrett se mettait en évidence : 4-6. Agacé, Taylor prenait alors le contrôle des opérations et scorait, de loin : 7-6 ! Page, à neuf mètres, lui donnait la réplique : 7-9. Charles, puis Braud ne trouvant pas la bonne distance, Taylor servait idéalement Travon qui échappait à son encombrant garde du corps : 9 partout. Après 5’28”, JP rejoignait enfin ses co-équipiers. Suite à un échec de Barrett, il contrait Holland et délivrait une bonne passe à Charles, de plus en plus adroit derrière l’arc : 12-9. Une interception d’Alex transmise vers Marcellus et les Manceaux prenaient une légère avance : 14-9. Taylor, Braud, Holland, Marcellus rivalisaient de maladresse, mais Barrett (+3) se mettait de nouveau en évidence : 14-12. Un échec de JP et, prenant Alex de vitesse, Diabate ramenait la Chorale dans le tempo. Si Marcellus se faisait subtiliser la balle, Holland manquait toujours de rythme. Taylor, en métronome, entrait ses lancers : 16-14. En puissance, Nsonwu-Amadi s’octroyait un panier primé, mais ratait son bonus : 16 partout. Charles, impeccable dans l’exercice, lui donnait la leçon, à 100% : 18-16. Henri relayait Taylor. Nsonwu-Amadi s’embrouillait dans ses pas, mais un tir manqué de Charles permettait à Tanghe, 2/2 sur la ligne, d’ouvrir son compteur : 18 partout. L’ultime et lointaine tentative de Marcellus ayant avorté, le score du premier quart-temps en restait là.
Grâce à une défense pugnace, les Manceaux avaient bien contenu les assauts choraliens, mais, face à Taylor, Marcellus et Charles, Barrett, Page et Nsonwu-Amadi faisaient leur job.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Marcellus : Mr Double-double !

Si Marcellus manquait son premier shoot, il prenait son propre rebond et retournait au charbon : 20-18. Si Nsonwu-Amadi s’étant refroidi, JP, lui, trouvait Henri : 22-18. Page n’y étant plus non plus, Marcellus, après deux échecs consécutifs d’Alex, récompensait ses partenaires de leurs efforts au rebond offensif : 25-18. Série en cours, 7-0 ! Prenant alors l’initiative, Page traversait la raquette et mettait un terme au silence de la Chorale : 25-20. JP ayant écopé d’un marcher, Page tentait en vain de doubler l’addition. En délicatesse avec son shoot, Alex, après un échec de Barrett, se muait en passeur et JP ouvrait son compteur : 27-20. Le capitaine manceau dévorait ensuite le minuscule Barrett et donnait à Taylor l’occasion d’accroître l’avance ses siens : 29-20. JP ayant provoqué une faute d’attaque de Page, Alex récupérait la balle, consécutivement à un échec de Travon, et montait enfin au dunk : 31-20. Distancée, la Chorale demeurait aphone et perdait même la possession, avant de la récupérer sur un discutable marcher. En météore, Diabate laissait Alex sur place et filait au panier : 31-22. Le corps arbitral sifflait alors un énième marcher à JP, mais l’électro-encéphalogramme de Holland demeurait plat. Ni Marcellus, ni Travon ne parvenant à concrétiser leurs occasions respectives, Page (+3) sonnait le réveil des visiteurs : 31-25. Travon et Nsonwu-Amadi s'étant neutralisés l’un l’autre en attaque, le premier offrait un bel écran à Charles qui relançait les Tangos : 34-25. Nsonwu-Amadi payait de sa personne (+2) et, comme Nobel ne savait que faire du ballon, Diabate lui donnait la leçon : 34-29. Charles, sans peur et sans reproche, à 2/2, aux lancers, se révélait précieux, une fois de plus : 36-29. Cerné par la défense mancelle, Holland envoyait la balle dans les étoiles, tandis que Taylor, en funambule, planait au milieu de la raquette adverse pour déposer la balle dans l’arceau : 38-29. Un marcher de Braud, suivie d’une tentative improbable de Taylor à 1”3 de la mi-temps laissaient le score inchangé.
Avec une défense retrouvée, les Manceaux, emmenés par le duo Charles / Taylor (?), avaient pris l’ascendant, malgré les efforts du tandem Page / Diabate.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
JP : dure, la vie avec Uche...

Après un énième tir manqué d’Alex, Barrett faisait admirer son adresse : 38-32. Taylor, un pied sur la ligne, répondait aussitôt : 40-32. Nsonwu-Amadi (+2) continuait son chantier dans la peinture, mais Taylor, à 2/2, y mettait un bémol : 42-34. Nsonwu-Amadi ne lâchait pas pour autant, obtenant même un lancer bonus : 42-37. Si JP et surtout Holland brillaient par leur stérilité, Charles, bien démarqué par une extra-passe d’Alex, demeurait prolixe : 45-37. Nsonwu-Amadi (+2) ne lâchait rien, contrairement à JP qui laissait un lancer en route : 46-39. Braud, peu en vue jusque-là, sortait alors de l’ombre : 46-41. Insensiblement, les visiteurs grignotaient la belle avance du MSB. Taylor, heureusement, veillait au grain (+2), mais Tanghe rendait le coup, avant de commettre sa quatrième faute : 48-43. Marcellus se révélant moins en jambes qu’en première mi-temps, Page, à 2/2 aux lancers, confirmait la remontée roannaise : 48-45. Après un nouvel échec de JP, une nouvelle fois bousculé, en toute impunité, par Nsonwu-Amadi, Barrett, peut-être par compensation, se voyait siffler un porter de balle, de sorte que Taylor pouvait saisir l’occasion de relancer son équipe : 50-45. Barrett, en échec, le meneur manceau enfonçait le clou, faisant au passage admirer sa maîtrise du flotteur : 52-45. Si l’air d’Antarès ne réussissait pas à Holland, qui ratait tout ce qu’il entreprenait, Page, bien acclimaté, remettait le ballon dans le droit chemin : 52-47. La Chorale serrait les rangs et emmenait même les Manceaux en fin de possession, mais Charles, pugnace, arrachait la balle, avant de tenter sa chance, en vain. Le MSB dans la pénalité, Diabate laissait un lancer dans son élan, aussitôt imité par Taylor : 53-48. Diabate se rachetait ensuite en filant au cercle, mais Taylor répondait sur le même ton par un second flotteur : 55-50.
Sous les coups de boutoir de Diabate et de Page, les Manceaux avaient souffert, mais Taylor, toujours précieux et bien secondé par Charles, les maintenait à flot.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Faute de retrouver son shoot, Alex sait se rendre utile...

Tandis que Nsonwu-Amadi demeurait sans la moindre faute, Travon écopait de son quatrième coup de sifflet. Charles bloquait son vis-à-vis, mais Alex cherchait fortune de loin, toujours sans succès. Ce diable de Diabate se battait et ramenait les siens à trois petits points : 55-52. Par deux fois, JP et Holland se révélaient incapables de trouver les bons réglages et c’était donc Charles, avec la planche, qui se chargeait de soulager un peu le public : 57-52. Une faute d’attaque de Page rendait l’initiative au MSB, mais, pour une fois, la passe aveugle de Taylor ne trouvait pas son destinataire. Heureusement, Alex montait au contre et provoquait même la cinquième faute de Tanghe, frustré. Marcellus ne trouvant pas son second souffle et JP se faisant encore sanctionner pour un marcher, Barrett avait un bon ballon, qu’il ne parvenait pas à expédier à destination. Le cercle repoussait une fois de plus la tentative d’Alex, mais JP ressortait le ballon et servait Taylor : 60-52 ! Antarès manifestait bruyamment son plaisir devant le sang froid de sa nouvelle coqueluche. Tout allait pour le mieux, désormais. Page échouait à deux reprises, tout comme Charles, dans l’intervalle, retenu par son maillot, sans que cela pose problème. La Chorale, dans la pénalité, déchantait, Taylor tournant à 2/2 : 62-52. Diabate ne se relâchait pas pour autant : 62-54. Charles, Page, puis Alex se heurtaient à des défenses compactes. Barrett, lui, trouvait une petite faille : 62-56. C’est alors que Diabate, consécutivement à un échec de JP, ranimait les espoirs choraliens, par un superbe tir derrière l’arc : 62-59 ! MSB : 0 - Diabate : 5... Sentant le danger, ce vieux crocodile de Marcellus contournait les montagnes installées dans la raquette adverse et entrait un petit mais important panier : 64-59. Page s’engouffrait toutefois dans la brèche creusée par Diabate : +2, puis, après un échec d’Alex, conspué par certains supporters, +3 : 64 partout ! MSB : 0 - Page : 5 ! Fidèle à leurs vieilles habitudes, les Manceaux venaient de se mettre en péril, au pire moment... Il restait 1’34” et JP se présentait sur la ligne, sans trembler : 66-64. Encerclé par la défense mancelle, Barrett craquait, contrairement à Taylor, toujours concentré, à 2/2 aux lancers, après la toute première faute (si, si...) de Nsonwu-Amadi : 68-64. L’horloge marquait 27”2 à jouer, quand Holland, invisible tout au long de la partie et donc peut-être un peu oublié par son garde du corps, expédiait un tir primé inattendu : 68-67. Le scénario devenait hitchcockien... En 17”1, tout pouvait encore arriver... Renvoyé sur la ligne, Taylor gardait la tête froide : 70-67. 8”9 de souffrance, encore ! JP retardait l’échéance, en commettant une heureuse faute... Encore 7”7 parfaitement irrespirables... Page avait la balle d’égalisation, mais son shoot se heurtait à l’arceau ! Le Mans l’emportait sur le fil : 70-67 !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Taylor, c'est de l'or !

La maladresse invraisemblable d’Alex et de JP (11 et 10 rbds chacun, cependant !) et l'apport insuffisant du banc (Nobel, Max, Henri !) ont mis les Manceaux en difficulté, même s’ils ont globalement contrôlé le match. La stérilité inhabituelle de Holland — totalement neutralisé, si l'on oublie son tir primé dans le money time — et surtout la vivacité des Manceaux au rebond offensif, ont heureusement compensé ce handicap. Avec 31 points à son actif, c’est-à-dire près de la moitié des points de son équipe, pour une évaluation à 31 également (3 rbds, 2 pds, 8 ftes provoquées), Taylor, MVP de cette journée de pro A, bien secondé par Charles (17 pts, 8 rbds, 18 d’éval) et Marcellus (nouveau double-double : 11 pts, 13 rbds), aura fait la différence dans une fin de match haletante. Avec cette précieuse victoire et les défaites du BCM et de Nancy, le MSB réalise une excellente opération tant dans la perpective des As, que pour la suite du championnat.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk



Dernière édition par The Dunk le Mer 14 Déc 2011 - 21:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vito corleone
Au hall of fame
vito corleone


Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne   Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne Icon_minitimeDim 11 Déc 2011 - 19:08

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sneaker
Joueur espoir
sneaker


Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne   Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne Icon_minitimeDim 11 Déc 2011 - 19:26

merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stef2x72
5 majeur
stef2x72


Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne   Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne Icon_minitimeDim 11 Déc 2011 - 20:10

comme sneaker, merci cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PONPON
Journaliste du Forum
PONPON


Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne   Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne Icon_minitimeDim 11 Déc 2011 - 20:56

C'est quand même bien agréable à lire ...

le récit d'une victoire Wink Wink Wink Wink


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne   Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne Icon_minitimeDim 11 Déc 2011 - 23:46

Merci à tous !
Il semblerait que Braud, en fin de première mi-temps, et Marcellus, sur l'ultime action de Page, se soient blessés. Pourtant, malgré ce que disent C&S et Le Maine Libre, il n'est pas sûr que ce soit très grave pour Cellus : apparemment, l'intéressé lui-même se voudrait plutôt rassurant sur Fesse-bouc !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne   Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Compte-rendu du match MSB-Chorale de Roanne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compte-rendu d'un entretien avec Roger Garcia
» Compte-rendu marathon et semi-marathon d'Annecy
» Compte rendu de mon PBP 2007 ( 80h)
» Compte rendu du Voyage de Ph. Desnos
» Compte-rendu de la vidange d'un petit étang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2011-2012-
Sauter vers: