AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)...

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... Empty
MessageSujet: Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)...   Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... Icon_minitimeDim 3 Juin 2012 - 13:47

MSB-CB : une derby-finale explosive...
_______

Après son exploit face au champion sortant, le MSB avait rendez-vous, ce soir, contre son meilleur ennemi et voisin, rien moins que le Cholet Basket, tombeur du BCM, leader incontesté du championnat, décidément incapable de répondre présent dans les grandes occasions... Évidemment, les hommes de Kunter ayant gagné neuf fois de suite en trois ans face à ceux de JD, sur le forum et dans la presse, un certain nombre d'oiseaux de mauvais augure croassaient, à qui mieux-mieux, que le "sorcier du Bosphore" allait encore jouer un tour à sa façon à notre équipe... À ceux-là, il convenait de rappeler que, ces dernières saisons, les Tangos n'étaient pas non plus revenus très souvent de Gentilly avec la victoire et que les séries finissaient toujours par s'interrompre ! Avec les tifos sur les sièges, la fanfare des Gais-lurons et les supporters du virage sud du F.C. Le Mans pour soutenir les Félins, le staff, en tous cas, avait mis les grands moyens pour prolonger la dynamique née lors de la Belle contre le SLUC : David C[au]sette n'avait qu'à bien se tenir...

Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... 26384 Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... 26384 Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... 26384 Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... 26384 Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... 26384

D'entrée de jeu, les gros bras montraient leurs muscles : Dozier ouvrait le score et JP lui répondait ! Après une tentative sans lendemain de Gradit, JP laissait échapper la balle et Causeur prouvait qu'il n'entendait pas demeurer muet : 2-5 ! Charles entrait à son tour dans la bataille : 4-5. Dozier ayant manqué la réception d'une passe, Marcellus expédiait un joli rainbow shot qui tournait autour de l'arceau avant de ressortir. Nelson mettait des provisions au placard (+2), mais Taylor servait judicieusement son capitaine pour coller à la marque : 6-7. Poussé par la défense, Nelson lâchait une grosse brique. Hélas, suite à une remise en jeu hasardeuse, Gradit chapardait un panier de coyote. Sous les vivats, Marcellus entrait le premier panier primé manceau pour égaliser à 9 partout ! Causeur, très bon sur les drive, entrait deux points supplémentaires, bientôt imité par Dozier, après un échec de Marcellus : 9-13. Si Marcellus insistait en vain, Nelson était en embuscade : 9-15. JP, dans sa position favorite au post, ne trouvait pas la mire. Gradit ne faisait pas mieux, mais Cholet prenait le rebond offensif. Alex contrait Causeur en beauté. Si Taylor échouait dans sa tentative, Marcellus s'emparait du rebond, ressortait le ballon, avant de le récupérer pour un triple magnifique : 12-15. Tandis que Causeur continuait à circuler librement dans la raquette mancelle (+2), Taylor était à la peine : 12-17. Le meneur américain se rachetait pourtant en subtilisant le cuir et en provoquant la faute de Nelson. Travon prenait le relais de JP. Après un nouvel échec de Taylor, Nelson, peu à son aise, délivrait un gros parpaing. Surgissant de l'ombre, Alex rentrait un précieux panier primé : le MSB recollait à une possession : 15-17. Causeur, toujours en verve, relançait les siens : 15-19. Antoine suppléait Taylor. Alex manquait la mire, mais une faute offensive de Falker soulageait la défense des Tangos. Alain, puis Alex voyaient leurs tentatives repoussées par le cercle. Pugnace, Alex s'offrait une interception, mais ne menait pas son action à bien.
Face à un Causeur très véloce, Marcellus avait répondu présent, mais les Choletais dominaient le rebond, ce qu'il allait falloir corriger rapidement ! Gêné par les grands abattis de Gobert, aligné dans le Cinq majeur, JP avait du mal à s'exprimer.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
JP n'a rien lâché !

Dès la remise en jeu, Antoine redonnait un peu d'oxygène à ses partenaires : 18-19. Vebobe se montrait maladroit, tout comme Taylor sur l'action suivante. Christopher, au contraire, allumait une mèche qui rappelait de mauvais souvenirs aux supporters locaux : 18-22. Suite à un échec d'Alex, Vebobe régalait les siens d'un panier garni, leur permettant ainsi de prendre le large : 18-25. Sentant le danger, la défense mancelle fermait les portes et récupérait la possession. Alain, bien pris, la rendait peu après. JD, contrarié, réclamait un temps mort. Un tir, pas beau, de Ona Embo plus tard, Marcellus reprenait son travail de sape : 20-25. Une nouvelle torpille de Christopher revigorait pourtant les supporters choletais, venus en troupeau. Sans atermoyer davantage, Charles pénétrait dans la raquette adverse et déposait la balle dans le filet : 22-28. Christopher ayant fait mentir le proverbe, Alex entrait de l'argent au coffre, après deux échecs successifs de Taylor et de Marcellus : 24-28. Gradit se montrant peu inspiré, Travon lançait un Alain-oop, sous les acclamations du public : 26-28. Kunter, furieux, prenait un temps mort. Dès la reprise du jeu, Taylor bloquait Ona Embo. La balle sortait des limites du terrain, à deux secondes de la fin de possession, et Christopher ratait son coup, avant de se saisir du rebond offensif : 26-30. JP, contré par Gobert, était vengé par Alain qui se chargeait d'Ona Embo. Après un échec de Charles, Nelson entrait deux lancers : 26-32. Suite aux échecs respectifs de JP, puis de Christopher, Dozier exploitait la seconde chance et Cholet reprenait ses aises : 26-34. Les Manceaux perdaient encore la balle, avant de la récupérer grâce à un gros travail défensif de Max. Taylor y allait de son petit flotteur et récidivait aussitôt suite à une interception de Max : 30-34. Causeur jouait au trouble-fête (+2), mais Taylor, enfin en confiance, lui tenait tête : 32-36. Sur une faute de Max, Christopher entrait ses deux jets : 32-38. Une mésentente d'Alex et de JP et Falker entrait dans la danse : 32-40. À une poignée de secondes du buzzer, JP combinait avec Taylor dont le lay-up ramenait Le Mans à 6 points : 34-40.
Dominés au rebond (15/18), les Manceaux étaient en souffrance, malgré le réveil de Taylor, enfin entré dans son match. Le CB emportait le deuxième 1/4 temps 19-21 et JD allait devoir trouver des solutions !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Alex a le sourire !

La seconde mi-temps aurait pu commencer comme la précédente, si Dozier n'avait manqué son shoot. Après la deuxième faute de Causeur et une pause prolongée consécutive à l'intervention laborieuse des serpillières, le MSB manquait de perdre la balle qu'un pied choletais avait détournée. Gobert bousculait irrégulièrement JP qui se faisait justice, à 2/2 : 36-40. Causeur, puis JP en échec, Gradit sortait de sa boîte et gratifiait son équipe d'un panier longue distance : 36-43. Marcellus compensait (+2), mais le Coyote répliquait sur le même ton : 38-45. L'adresse de Charles, dont le 3 points éteignait l'incendie, s'avérait salutaire : 41-45. Serrant les rangs, les Manceaux conduisaient leurs adversaires en fin de possession. Marcellus amorçait la pompe (+2), avant qu'une interception, conclue par un dunk ne permette à Alex de remettre les compteurs à égalité : 45 partout ! Causeur, cependant, n'avait pas dit son dernier mot et son tir derrière l'arc venait climatiser Antarès qui s'échauffait : 45-48. JP, en difficulté, le CB avait l'occasion de creuser à nouveau l'écart, mais gérait mal sa remontée de balle, ce qui profitait à Marcellus, en tête de raquette : 48 partout, sous un tonnerre d'applaudissements ! Une fois encore, les visiteurs gâchaient l'ambiance, par Gobert qui s'adjugeait le panier et son bonus : 48-51. JP combinait avec Alex pour revenir à un point : 50-51. Suite à un cafouillage de Gobert, Taylor servait son capitaine qui donnait l'avantage aux siens : 52-51. Antarès se changeait en chaudron ! Dozier manquait sa cible, tandis que Marcellus, en confiance derrière l'arc, poursuivait son festival : 55-51 ! Et JP récupérait l'initiative, provoquant la faute de frustration de Falker. Aux lancers, Marcellus ne lâchait rien : 57-51... Pour la première fois, le MSB prenait nettement l'avantage. Gradit ne baissait pas les bras pour autant : 57-53. Contré irrégulièrement par Falker, Taylor se faisait sanctionner. Travon envoyait Dozier sur la ligne pour un 2/2 douloureux : 57-55. Pugnace, Travon s'y reprenait à deux fois, mais menait son entreprise à bien : 59-54. Après un ratage de Taylor, Travon signait sa quatrième faute sur Nelson, qui laissait, lui aussi, un lancer en route : 59-57. Hélas, "l'Amiral" passait en mode Trafalgar et prenait son propre rebond, permettant à Falker d'égaliser : 59 partout ! Le même Falker s'autorisait ensuite à bâcher JP, mais, après la remise en jeu, Alex coupait la ligne de passe choletaise avant de filer au dunk. Hélas, le cercle repoussait son geste à une main et, frustré, Alex écopait, dans la foulée, d'une antisportive on ne peut plus sévère. Si Gradit, qui réclamait quatre lancers (!), en profitait pour signer un sans-faute (2/2), Nelson, pris par le temps, ne parvenait pas à porter le coup de Jarnac : 59-61.
Sous les coups de boutoir d'un formidable Marcellus, bien soutenu dans la peinture par JP, la zone choletaise s'était effritée, mais Gradit avait pris le relais de Causeur pour empêcher Le Mans de se détacher. Malgré le gain du troisième 1/4 temps (25-21), les gorges étaient sèches !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Marcellus : le vieux crocodile a brillé !

Alex ayant échoué dans sa première tentative, l'inévitable Gradit pointait son museau (+2), avant que le corps arbitral ne se décide enfin à lui siffler sa première faute pour une défense par trop appuyée. Sur les actions suivantes, Alex vendangeait à nouveau, contrairement à Falker : 59-65. Une sueur glacée coulait sur l'échine des supporters. En deux fois, JP limitait les dégâts : 61-65. Causeur et lui rivalisaient ensuite de maladresse. Alex bloquait Christopher, Falker contrait JP, le match était âpre ! Bien campé sur ses appuis, Gradit faisait le show : 61-68. Antarès frémissait. La bête noire allait donc encore frapper ? Impassible, JP faisait son métier : 63-68. Christopher n'était plus aussi étincelant, mais, sur l'action suivante, Alex et JP ne se comprenaient pas et perdaient la balle. La tension montait d'un cran. Gradit se montrait trop gourmand et Christopher héritait de sa première faute. Au pire moment, Alex se contentait d'un petit 50% : 64-68. Comme si les Manceaux avaient besoin de cela, Vebobe ressuscitait : 64-70. La défense choletaise, pourtant, baissait d'intensité, de sorte que Taylor, un misérable orteil sur la ligne, pouvait planter une banderille : 66-70 ! Causeur se rappelait à son bon souvenir (+2), mais le meneur manceau retournait au charbon et repérait Marcellus qui allumait le feu : 69-72.. Christopher n'était plus que l'ombre de lui-même. JP, au contraire, durcissait son jeu et résistait au contre adverse, pour marquer, en deux temps : 71-72. Vebobe s'emmêlait dans ses pas et le panier choletais était refusé. Sur la contre-attaque, la défense se focalisait sur Taylor, qui trouvait Travon, seul, en tête de raquette : un pivot, à cette distance, ce n'est pas bien dangereux ! Un frisson courait dans les travées. Prenant tout son temps, Travon projetait la balle qui, suivant une belle trajectoire en cloche, allait caresser le filet ! Le public, debout, jubilait et hurlait à tout rompre : 74-72 ! Sur la relance choletaise, toutefois, le héros écopait de sa cinquième faute... La foule ravie assistait alors à un événement digne, vraiment, de figurer dans les annales du club : Travon qui regagnait son banc sous les acclamations faisait brusquement demi-tour, rassemblait ses partenaires autour de lui et les exhortait, brillamment, à poursuivre le combat ! Suite à une faute d'attaque de Causeur, qui expédiait Charles au tapis, Nelson tentait irrégulièrement d'arrêter Taylor. Si les hommes en gris, impassibles, n'attribuaient pas l'antisportive que le peuple orange réclamait, Taylor enfilait ses lancers comme des perles : 76-72. Et voilà que Vebobe perdait le ballon ! Taylor regardait autour de lui, envoyait une passe téléguidée vers Charles qui, en step back, armait l'obusier : 79-72 à 1"47 de la fin ! Sur le banc, Gradit, de dépit, jetait sa serviette au sol ! 13-0 série en cours : l'équipe des Mauges, symbole suprême, restait bloquée à 72... Kunter rappelait ses troupes. Sur la quatrième faute de Charles, Falker relançait ses partenaires, mais manquait son & one : 79-74. L'oxygène se raréfiait ! L'axe Taylor/JP faisait parler la poudre : 81-74. Alex envoyait Nelson sur la ligne, pour un 2/2 : 81-76 à 1'14 du terme. La tentative ratée de Marcellus tempérait l'enthousiasme... mais JP s'emparait du rebond avec autorité. Le chronomètre courait. Marcellus, décidément, ne trouvait plus le cercle. Nelson attaquait la raquette mancelle et obtenait le panier et la faute de Marcellus, avant de gâcher son jet bonus, au désespoir des supporters choletais : 81-78. Sur le rebond, une bataille féroce mettait Alex aux prises avec trois maillots rouges, mais l'Américain, cramponné au ballon, s'arrachait de cette nasse pour servir Taylor, 20 mètres plus loin. Alors que tout le monde attendait le double pas du meneur manceau, ce dernier temporisait : contournant intelligemment les défenseurs qui le cernaient, il conservait la possession, tout en laissant tourner l'horloge. Contraint à la faute, Causeur marquait pour ainsi dire contre son camp : avec un impeccable 2/2, Taylor, de marbre sur la ligne, portait l'estocade ! À 6"5, le MSB menait 83-78. Kunter prenait son ultime temps mort, mais les Manceaux repoussaient la dernière vague d'assaut, obligeant Dozier à tenter l'impossible. Le match était gagné ! À 2"3 du buzzer, le CB reconnaissait sa défaite (24-17 dans le dernier 1/4 temps) et les Manceaux pouvaient communier avec leur public en liesse.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Taylor a eu le dernier mot !

Après trois ans de pain noir, le MSB de JD — à malin, malin et demi ! — prend donc enfin sa revanche sur son voisin, malgré toute la détermination des Causeur et des Gradit, grâce à une remarquable seconde mi-temps et à un fantastique Marcellus, MVP de la rencontre (avec 21 pts, 6 rbds, pour 21 d'éval). Taylor (14 pts, 3 rbds, 8 pds pour 18 d'éval) et JP (16 pts, 8 rbds, 2 pds pour 16 d'éval) tiennent leur rang, de même que Charles (12 pts, 2 rbds, 2 pds pour 13 d'éval) et Alex (10 pts, 5 rbds, 4 pds, pour 13 d'éval). Le panier primé de Travon (5 pts, 4 rbds, 2 pds pour 10 d'éval), véritable tournant du dernier 1/4 temps, celui d'Antoine (3 pts, 4 d'éval), sans oublier ni les contres et rebonds d'Alain, ni la défense au couteau de Max, auront également contribué à cette victoire d'anthologie. Reste maintenant à tenter un impossible exploit dans les Mauges afin d'épargner une Belle aux cœurs durement éprouvés des supporters... Sur ce qu'elle a montré au cours de ses deux derniers matches, cette équipe en est parfaitement capable. Allez Le Mans !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk



Dernière édition par The Dunk le Lun 4 Juin 2012 - 0:35, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amara
Administrateur du forum
Amara


Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)...   Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... Icon_minitimeDim 3 Juin 2012 - 14:32

cheers

_________________


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sneaker
Joueur espoir
sneaker


Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)...   Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... Icon_minitimeDim 3 Juin 2012 - 15:39

drunken cheers merci the dunk, que du bonheur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Joueur espoir
Xav


Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)...   Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... Icon_minitimeDim 3 Juin 2012 - 20:26

Very Happy bounce sunny BRAVO THE DUNK POUR TES COMPTES RENDUS TOUJOURS AUSSI BON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)...   Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... Icon_minitimeDim 3 Juin 2012 - 22:56

Merci à tous ! En se relisant le Dunk à repéré quelques scories et amélioré des détails ! Embarassed
Parce que vous le valez bien..,
Allez Le Mans ! En deux matches, svp !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
5 majeur



Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)...   Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... Icon_minitimeDim 3 Juin 2012 - 23:10

Beau compte-rendu, une fois de plus Exclamation
Juste quelques détails dont on se fout. Taylor avait le pied sur la ligne quand il marqua son panier à 64-70 et ne fut donc logiquement compté qu'à 2 pts Wink Et ce n'est pas 10-0 mais un 13-0 qu'infligea le MSB juste après Very Happy
Mais l'essentiel, c'est le 83-78 cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)...   Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... Icon_minitimeLun 4 Juin 2012 - 0:32

Bien vu ! Après consultation du Grand cahier, le Dunk a repéré deux erreurs : le panier de Taylor à deux points (et non pas trois !) est suivi d'un trois points de Cellus après une passe décisive de Taylor.
Enfin un public exigeant !!!
Very Happy

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)...   Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Compte-rendu de la demi-finale MSB-CB (match I)...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compte-rendu d'un entretien avec Roger Garcia
» Compte-rendu marathon et semi-marathon d'Annecy
» compte rendu (synthétique) de l'ag
» Compte rendu de mon PBP 2007 ( 80h)
» Compte rendu du Voyage de Ph. Desnos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2011-2012-
Sauter vers: