AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-BOULAZAC (Saison 2017-2018)

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-BOULAZAC (Saison 2017-2018)   Dim 29 Avr 2018 - 22:40

MSB-BBD :
BOULER BOULAZAC…
___________


Victorieux à Gravelines-Dunkerque, les Manceaux, de retour à domicile, pensaient peut-être disputer un match facile contre Boulazac, l’avant-dernier du classement, mais c’était mal connaître les Périgourdins qui entendaient bien, à cinq rencontres de la fin de la saison, jouer crânement leurs dernières chances de maintien dans la Jeep Elite. Toujours privés de Terry, de Wilfried et de Pape, les Tangos espéraient pour leur part conserver jusqu’au bout la deuxième place du classement, synonyme d’avantage du terrain jusqu’en finale des playoffs.

                           

Ayant capté le ballon lors de la mise en jeu, Yous était encore au rebond pour le récupérer, suite à un tir manqué de Romeo. En deux temps, le géant manceau parvenait à le déposer dans le panier : 2-0. James égalisait aussitôt à 2 partout. Sur une jolie passe de Mykal, Justin ratait sa cible, mais l’ancien Nanterrien s’imposait dans les airs et glissait le cuir à Yous : 4-2. Meacham en échec, Oniangue était pile au bon endroit pour expédier un triple : 4-5. Mykal continuait avec Yous, omniprésent en ce début de match : 6-5. Bien placé, Anderson allumait une mèche : 6-8. Le BBD passait devant. Alors que les Tangos peinaient à organiser leur offensive, Anderson enchaînait en attaquant le cercle : 6-10. Suite à une nouvelle perte de balle, Diggs faisait le trou : 6-12. Coach Bart rappelait ses troupes. En vain : en panne d’inspiration, les Sarthois se retrouvaient à la fin des 24 secondes sans avoir pu prendre un tir. Chris relayait Mykal, alors que James écopait d’une faute offensive. Chris en échec, Anderson lui faisait la nique en plantant un triple : 6-15. Romeo, maladroit, perdait la possession et cédait sa place à Antoine. Oniangue en échec, c’était au tour d’Antoine d’égarer la balle, de sorte que Diggs creusait l’écart : 6-17. Chris s’engageait dans la peinture pour un petit drop shot bien dosé : 8-17. Si Oniangue gaspillait des munitions, Yous héritait d’une antisportive qui offrait deux jets à Ubel : 8-19. Diggs se faufilait backdoor et punissait une défense aux abonnés absents : 8-21. Sur ces entrefaites, les Manceaux laissaient encore le ballon leur échapper, mais Salmon échouait dans sa tentative. Yannis remplaçait Yous et Justin transformait deux lancers : 10-21. DJ, sur le parquet depuis le coup d’envoi, permutait avec Romeo. Sanchez passait un majoré, plein de hargne : 10-24. Les Périgourdins étaient euphoriques. Deux jets de Yannis permettaient aux Sarthois de reprendre leur souffle : 12-24. Antoine coupait une ligne de passe, mais le cercle refusait son lay-up. Sanchez ne faisait pas mieux. Toutefois Antoine s'étant fait voler la balle, des sifflets s’élevaient des tribunes. Salmon à la peine, Chris apaisait quelque peu la colère du public en expédiant un missile, du coin du terrain : 15-24. Ubel relançait le BBD : 15-26. Justin braconnait un dernier panier, tandis que Sanchez tentait vainement de lui rendre la monnaie de sa pièce : 17-26.
Inerte en défense, peu inspiré en attaque, le MSB était complètement débordé par un BBD extrêmement mordant. Restait à savoir si les Périgourdins pourraient soutenir longtemps ce rythme effréné.


Yous était un peu seul au début...

Salmon sonnait l’hallali en passant un triple assassin : 17-29. Justin, en pénétration, allait chercher deux points difficiles : 19-29. Ubel ripostait promptement : 19-31. Romeo en échec, Mykal et Yous remplaçaient Chris et Yannis. Ubel ayant fait le pas de trop, Romeo relançait Yous pour un panier & one. Le cercle repoussait le jet, mal calculé : 21-31. Kerkhof pointait son nez, mais Antoine frappait à trois points : 24-33. Sanchez en échec, Yous imposait sa taille : 26-33. Claude Bergeaud rappelait ses troupes. Diggs semblait moins bien. DJ suppléait Justin. À la peine en attaque, Yous stoppait James, avant de rater un second tir consécutif. Mykal héritait du ballon, mais Marcel L’Arceau rejetait sa tentative. Yannis relayait Yous. James fêtait la nouvelle en entrant deux jets : 26-35. Antoine confirmait son regain de forme derrière l’arc : 29-35. Le Manceau poursuivait en interceptant le ballon, mais son shoot déviait. À l’affût, Yannis rattrapait le coup : 31-35 ! Les Tangos revenaient à deux possessions. Diggs sonnait la révolte avec un panier garni (2 + 1) : 31-38. DJ à la peine, Mykal assurait le rebond. Justin relayait Antoine, très applaudi. Romeo demeurait incapable de marquer. Par chance, les arbitres sifflaient une faute offensive à Diggs. Yannis et Diggs rivalisaient ensuite de maladresse. Justin servait DJ en altitude : 33-38. Yannis contrait Ubel en beauté, mais Meacham, à tous points, tirait les marrons du feu : 33-41. Romeo combinait avec Mykal : 35-41. Meacham en échec, Oniangue sanctionné pour une faute offensive, Mykal ratait son tir. Diggs arrivait trop tard pour placer un alley-oop. Chris remplaçait Mykal. Romeo et Chris gâchaient leurs tentatives. Bergeaud calmait le jeu. Suite à une interception d’Antoine, coach Éric prenait lui aussi un temps mort. Avec 4”1 à jouer, Justin, impressionnant de sang-froid, mystifiait la défense périgourdine et marquait, au buzzer : 37-41.
Plus pugnaces en défense, plus patients en attaque, les Tangos revenaient à quatre petits points (Q2 : 20-15). Boulazac, pourtant, conservait une adresse supérieure (46% vs 54%) et un léger avantage à l’évaluation (45 vs 48). Le MSB allait-il pouvoir élever encore son niveau de jeu, comme il avait su le faire à Gravelines ?


Justin, dans ses œuvres...

Un marcher de James, une balle perdue par Mykal, un second marcher de James, plutôt intimidé par Yous, la seconde mi-temps débutait curieusement. Finalement, Romeo sortait de l’ombre : 39-41. Oniangue puis Justin en échec, Romeo remettait le couvert et égalisait, pour le plus grand plaisir d’Antarès : 41 partout ! Anderson à la peine, Romeo poursuivait son incroyable série et le MSB virait en tête : 43-41 ! Diggs, à son tour, s’embrouillait dans son double pas : les mouches changeaient d’âne… Yous, bien servi par son capitaine, relançait la machine : 45-41. Claude Bergeaud stoppait le match. Pour la troisième fois en moins de cinq minutes, les arbitres sifflaient un marcher à James. Justin, quant à lui, était puni pour une faute offensive. Yannis relayait Yous. Oniangue sortait l’obusier : 45-44. Le BBD ne voulait rien lâcher. DJ en échec, Mykal bénéficiait d’un & one, au terme d’un incroyable slalom dans la raquette : 48-44. Meacham, rageur, entrait un triple : 48-47. Mykal, lui aussi, faisait un pas de trop, tandis que Yannis bâchait Oniangue. Les deux équipes se rendaient coup pour coup. Antoine permutait avec Justin. Bien servi par Mykal, Romeo donnait l’exemple : 50-47. Sur un panier primé avec la faute, Anderson permettait au BBD de repasser en tête : 50-51 Chris remplaçait Antoine. Sur la ligne, Romeo laissait un jet en route : 51 partout… Anderson gardait la main chaude : 51-54. DJ en échec, Chris récupérait le ballon et ripostait sur le même ton : 54 partout ! Salmon, Romeo, puis Chris butaient sur les défenses, avant que DJ ne s’envole pour contrer Anderson. Salmon insistait dans la peinture : 54-56. Suite à une gamelle de Chris, Antoine se présentait sur la ligne, pour un modeste 1/2 : 55-56. Yannis coupait une ligne de passe et, stoppé irrégulièrement, bénéficiait de deux jets, vite transformés : 57-56. Salmon faisait de la résistance : 57-58. Le BBD étant dans la pénalité, Antoine obtenait deux lancers : 59-58. Suite à un retour en zone des Périgourdins, Chris piquait un sprint, arrivait le premier sur le cuir et déposait un lay-up, sous les vivats, à la dernière seconde : 61-58 !
Au terme de ce mano a mano haletant, le MSB remportait le quart temps 24-17. Le BBD faisait face avec courage, mais semblait marquer le pas. Tout restait possible…


DJ en haute voltige !

Chris poursuivait sur sa lancée : 63-58. Salmon, Drouault, puis Chris en échec, Ubel redonnait un peu d’air aux visiteurs : 63-60. Pourtant, Antoine s’empressait de doucher leurs espoirs renaissants, sur un tir longue portée : 66-60. Ubel en échec, DJ bondissait comme un diable hors de sa boîte : 68-60. Ubel donnant des signes de fatigue, Antoine, tout à son adresse retrouvée, appuyait sur le champignon : 71-60. Antarès exultait. Claude Bergeaud interrompait les hostilités. Ubel, en alley-oop, prouvait qu’il avait encore des jambes : 71-62. Yous ayant égaré le ballon, Antoine se chargeait de le récupérer. DJ obtenait deux lancers : 73-62. Le MSB faisait la différence. Marqué à la culotte par Antoine, Anderson ne savait plus où il habitait. Constatant l’attentisme de la défense, Antoine, encore lui, filait au cercle : 75-62. Meacham en échec, Chris assommait le BBD sur un nouveau tir primé : 78-62. Diggs refusait d’abdiquer : 78-64. Justin délivrait une offrande à Yous : 80-64. Anderson manquait d’oxygène. Justin, à mi-distance, s’appliquait : 82-64. Mykal relayait Romeo. James revenait en jeu : 82-66. Chris, intenable, dégainait encore : 85-64 ! Anderson tentait en vain de répondre et DJ portait l’estocade : 88-64. Meacham n’en pouvait plus. Mykal n’ayant pu empêcher un retour en zone, coach Bart procédait à des changements : Yannis pour Yous, Mathieu pour Justin. Anderson et Chris échangeaient des politesses : 90-66. Diggs à la dérive, Mykal perdait le cuir. Junior relayait Chris, acclamé par le public. Revanchard, Mykal coupait une ligne de passe et filait au panier : 92-68. Sur la ligne, Ubel se contentait d’un petit 1/2 : 92-69. Yannis écrasait un dunk : 94-69. Aygalenq manquait l’occasion de s’inviter à la fête. En cherchant Mathieu ou Junior, les Manceaux renvoyaient par mégarde le ballon dans leur camp. Oniangue tentait un ultime panier, sans succès.


Chris est de retour !

Au terme d’un finale irrésistible, le MSB balaie une valeureuse équipe de Boulazac (Q4 : 33-11). Antoine (17 pts/4 rbds/3 pds pour 21 d’éval) souffle d’un cheveu le titre de MVP de la soirée à Chris (20/2/3/20), littéralement ressuscité. Yous (14/7/0/16) et Yannis (8/2/1/14), les tours jumelles, dominent les raquettes. Justin (10/3/6/15) tient la baraque, tandis que DJ (9/6/2/14), Mykal (7/5/5/11) et Romeo (9/3/4/10) affichent leur polyvalence. Mathieu (0/1/0/1) et Junior grappillent quelques minutes. Malgré les blessures, les Tangos s’accrochent à leur deuxième place, avant un déplacement toujours périlleux au Portel. La venue de la SIG viendra donc clore en beauté la saison à domicile dont on peut, d’ores et déjà, saluer la réussite…


Antoine, comme on l'aime !


[Merci à Dominique Breugnot pour ses photos !]

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-BOULAZAC (Saison 2017-2018)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recrues saison 2017 2018
» SAISON 2017/2018
» ACTUALITÉS HORNETS- SAISON 2017-2018
» Transferts Saison 2017-2018
» Saison 2017 - 2018

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2017-2018-
Sauter vers: