AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-JDA (Saison 2017-2018)

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-JDA (Saison 2017-2018)   Mer 18 Avr - 13:53

MSB-JDA :
Quand la moutarde monte au MSB…
___________


Un point à Bourg-en-Bresse, au terme d’une prolongation douteuse, deux points à domicile contre l’ASVEL à cause un réveil trop tardif, deux points encore à Pau après avoir mené tout le match et raté un double-pas égalisateur… depuis quelques temps, le MSB multiplie les contre-performances. Comment expliquer cette spirale négative ? S’il est manifeste que, lors des deux défaites à l’extérieur, Justin a été victime de fautes non sifflées dans le money time, il convient surtout d’invoquer les blessures : gêné par une douleur au pied, Will n’a participé à aucune de ces rencontres ; Yannis, son remplaçant, est arrivé trop tard pour affronter Villeurbanne ; dans le Béarn, enfin, DJ a dû déclarer forfait après avoir contracté une entorse du doigt à l’entraînement, tandis que Terry était évacué sur une civière à la septième minute de la rencontre. À chaque fois, quoique diminuée, l’équipe a fait face et n’a cédé que sur la fin, quand la fatigue fait perdre en adresse et en lucidité. Certains esprits chagrins se sont pourtant empressés de prophétiser une fin de saison catastrophique, une dégringolade à la huitième place, voire une remise en cause de la participation aux playoffs… Et d’appréhender, en ce mardi soir, la venue des Dijonnais, déjà vainqueurs à l’aller, auteurs d’un très beau parcours depuis janvier et désormais cinquièmes du classement de la Jeep Elite ! Dans le monde du basket, il est vrai, tout va très vite…

                           

Applaudi comme il se doit durant la présentation des deux équipes, Pearson se rappelait d’entrée de jeu au bon souvenir du public en signant un majoré : 0-3. Mykal manquait son stepback, en fin de possession, mais la JDA, confondant vitesse et précipitation, égarait le ballon. Antoine et Yous en échec, Mykal, d’une petite claquette, ouvrait le compteur pour les Sarthois : 2-3. Si Alingué (+ 2) se montrait, Mykal enchaînait avec un triple égalisateur : 5 partout. Pearson prenait la position dans la raquette : 5-7. Cependant Romeo servait Yous, idéalement placé lui aussi : 7 partout. Pearson, en grande forme, plaçait un tir lointain pour relancer les siens : 7-10. Mykal à la peine, Alingue donnait un petit avantage aux visiteurs : 7-12. Justin, derrière l’arc, éteignait ce début d’incendie : 10-12. Hélas, Julien s’empressait de le rallumer : 10-15. Justin et Brown ayant manqué leur cible, Romeo égarait le ballon, mais Yous barrait l’accès au cercle. DJ remplaçait son capitaine. Sur une mésentente avec Justin lors de la remise en jeu, Antoine se retrouvait dans le camp manceau : retour en zone ! Il se démenait pourtant pour récupérer le cuir et DJ arrosait à trois points : 13-15. Suleimon en échec, Yous imposait son envergure, avant de rater son & one : 15 partout ! Dépossédé du ballon, Pearson voyait Justin donner l’avantage aux Tangos : 17-15… Alingue (+ 2) rétablissait un instant la parité, mais DJ expédiait un deuxième missile : 20-17. Les arbitres sifflaient un marcher à Suleimon et coach Bart procédait à des changements : Mykal et Yous cédaient leurs places à Chris et à Yannis. DJ en échec, Antoine se chargeait de rattraper l’affaire, avant de se faire salement accrocher par Bigote, aussitôt sanctionné par une antisportive. Antoine laissait un de ses jets en route, mais Yannis provoquait une faute et entrait les deux siens : 23-17. Bigote lavait l’affront d’un trois-points bien dosé : 23-20. La JDA s’emparait même de la possession à suivre, mais DJ subtilisait le ballon et Justin filait au cercle : 25-20. Le dernier geste de Holston ne donnait rien.
La défense du MSB avait été un peu longue à se mettre en ordre de bataille et les Dijonnais, adroits de loin, en avaient profité. L’entrée de DJ avait toutefois permis de renverser la vapeur et, désormais, les deux équipes se rendaient coup pour coup.


Justin a réagi en champion !

DJ en échec, Bigote se montrait incisif : 25-22. Cependant, Antoine sortait un triple de derrière les fagots, au bon moment : 28-22. Suite à un vilain airball de Bigote, un peu trop confiant, DJ plantait un dunk façon Marsupilami : 30-22. Holston enrayait ce début d’hémorragie : 30-24. Yannis gâchait un de ses lancers : 31-24.  Romeo et Mykal relayaient DJ et Justin. Loum en échec, l’arceau rejetait un tir en cloche de Chris. Kennedy à la peine, Yannis se faisait arracher le cuir, sur le rebond défensif, et Brown en profitait : 31-26. Coach Éric rameutait ses troupes. Yous suppléait Yannis. Mykal s’étant fait soulager du ballon, Bigote, seul, sur un côté, frappait à trois points : 31-29. Dijon revenait à un panier de son adversaire. Romeo, en puissance, allait chercher le lancer bonus, mais ne parvenait pas à le transformer : 33-29. Loum faisait un pas de trop, tandis que Romeo ratait la passe de deux… À son tour, Holston obtenait un panier garni, sans parvenir à entrer son jet supplémentaire : 33-31. DJ remplaçait Mykal. Chris passait un petit drop shot, dans la peinture : 35-31. Loum en pleine déconfiture, Romeo, bousculé, redonnait de l’air aux Manceaux en réussissant ses deux jets : 37-31. Maladroit, Holston recevait le secours de Kennedy : 37-33. Fébriles, les Tangos égaraient le ballon, mais Pearson, en tête de raquette, se montrait trop gourmand. Romeo tentait lui aussi sa chance de loin, sans plus de succès. Kennedy, mal retombé, sortait en traînant la jambe. Suite à une gamelle de Brown, DJ écopait d’une faute offensive et Pearson réduisait l’écart : 37-35. Désireux de se racheter, DJ se mettait dans son tort et héritait d’une antisportive. À 2/2, Pearson exécutait la sentence sans trembler. Ayant commis sa deuxième faute, Yous permutait avec Yannis, tandis que Pearson récidivait : 37-39. Dijon virait en tête ! Sur un 2 + 1 de Yannis, Le Mans repartait de l’avant : 40-39. Comme Bigote dévissait complètement, Chris plantait un triple salvateur : 43-39. Legname arrêtait le jeu. À deux reprises, Pearson dilapidait ses munitions. Dans le petit périmètre, Justin prenait ses responsabilités : 45-39. Yannis stoppait Alingué en beauté, mais ni Justin, ni Yannis ne parvenaient à placer un dernier shoot.
Si les deux équipes se rendaient coup pour coup (Q2 : 20-19), une légère supériorité mancelle se dessinait (19/12 au rebond, 12/11 aux passes, pour 54/44 à l’évaluation). À trois points, les débats s’étaient équilibrés (6/14 contre 5/13) et, globalement, le MSB se montrait plus adroit (52% vs 47). Rien n’était pourtant joué…


Mykal assume désormais son rôle de cadre de l'équipe…

Yous coupait une ligne de passe, transmettait le cuir à Romeo qui l’expédiait vers Mykal qui le redonnait à Yous : 47-39 ! Les Manceaux commençaient la deuxième mi-temps en beauté et le public applaudissait ! Yous neutralisait ensuite Suleimon et Mykal braconnait deux lancers : 49-39. Romeo et Antoine enfermaient Suleimon qui cédait sous la pression. Justin servait Yous en altitude : 51-39. Legname rappelait ses troupes. En vain : Julien et Suleimon butaient sur les chevaux de frise posés par les Tangos. Une balle perdue plus tard, c’était tout de même Julien qui transformait ses deux jets : 51-41. Le pied de Mykal ayant glissé derrière la ligne, les Dijonnais repartaient à l’assaut, mais Yous contrait Alingué et Suleiman ne trouvait pas la mire. Sur la ligne, Yous dilapidait deux points. Julien en échec, Antoine frappait de loin : 54-41. Le MSB prenait le large. Pearson obtenait deux lancers, vite transformés : 54-43. Romeo combinait avec Yous, impérial : 56-43. Pearson pourtant n’abdiquait pas, qui passait un triple : 56-46. Justin à la peine, Yous à trois fautes, une légère inquiétude se propageait dans les travées. Sur deux jets de Brown, Dijon repassait sous la barre des dix points : 56-48. Pas pour bien longtemps ! Romeo attirait la défense à lui et ressortait vers Antoine, impeccable derrière l’arc : 59-48. Sur le côté, Brown reculait hors des limites du terrain. Mykal ayant été dépossédé du ballon, Holston ratait sa cible. L’arceau repoussait ensuite une tentative de Mykal, mais Alingué, sous le panneau manceau, ne faisait pas mieux. Sans trembler, Mykal revenait à la charge et soulevait l’enthousiasme général sur un majoré de toute beauté : 62-48. Comme DJ relayait Romeo, Julien commettait un airball, après quoi Pearson et Suleimon écopaient successivement de leurs quatrièmes fautes respectives. Legname stoppait les hostilités., après quoi Justin se contentait d’un inhabituel 1/2 sur la ligne : 63-48. Chris et DJ suppléaient Antoine et Romeo, salués par les Félins. Bigote revenait dans la partie : 63-50. Sur une passe sublime de Justin, DJ s’envolait au alley-oop : 65-50. Antarès exultait. Alors que Suleimon cherchait désespérément ses premiers points, Julien lui apportait son soutien : 65-52. Un missile de DJ achevait d’affoler les spectateurs : 68-52. Après un énième temps mort dijonnais, Chris interceptait, sur la remise en jeu. Yannis glissait le cuir à Mykal : 70-52. Julien restait sans force.
Plus teigneux en défense, plus pugnaces dans la raquette, les Manceaux s’étaient peu à peu détachés. L’adresse d’Antoine et de DJ avait fait le reste (Q3 : 25-12). Il suffisait à présent que tout le monde reste concentré…


DJ ou le show permanent !

Justin en échec, Yannis et Mykal arrachaient le rebond. Justin, cependant, se faisait bâcher par Loum et Mykal manquait sa claquette. Un tir lointain de Bigote sonnait la révolte bourguignonne : 70-55. DJ manquait sa réplique, mais Justin rattrapait l’affaire et lui offrait une seconde chance : 72-55. Mykal, à son tour, interceptait, sans que Chris réussisse à convertir sa tentative. À huit mètres, Bigote se montrait trop ambitieux. Yannis, d’une passe aveugle, cherchait dans le corner DJ… qui était derrière lui. Gag ! Antoine relayait Justin. Loum en échec, Brown déstabilisait DJ en plein élan et se prenait une antisportive. DJ gâchait un de ses jets, avant de prendre, sur l’action suivante, une incroyable impulsion pour catapulter un rainbow shot d’anthologie : 76-55 ! Bigote tournait lui aussi à 50% : 76-56. Antoine en échec, Alingué retournait au charbon : 76-58. Yous et Justin remplaçaient Yannis et Mykal. Chris plaçait un joli drop shot : 78-58. Bigote donnait des signes d’épuisement. Legname arrêtait le désastre. Pour autant, DJ n’accordait aucun répit aux Dijonnais : 80-58. La JDA cafouillait. DJ, intenable, tentait de nouveau sa chance. En vain. Alingué souffrait dans la peinture, mais le ballon revenait vers Julien qui entrait un majoré : 80-61. Les Manceaux égaraient la balle, mais une faute offensive de Bigote leur permettait de la récupérer. DJ, acclamé par la foule, permutait avec Romeo. Un temps dépossédés du cuir, les Tangos s’employaient à le reprendre et Justin obtenait deux lancers, vite convertis : 82-61. Antoine confisquait la possession. Chris ratait son tir, mais Yous dominait le rebond. Antoine en échec, Yous s’imposait encore, sans que Romeo parvienne à marquer. Le jeune Dorez se heurtait à Antoine, bien résolu à ne rien lâcher. La fenêtre étant ouverte, Romeo passait un triple : 85-61. Junior entrait à la place de Chris. Dorez apportait son écot : 85-63. Antoine, à 1/2, poursuivait l’incroyable gâchis de lancers du MSB, puis permutait avec Mathieu : 86-63. Si Romeo contrait Dorez, Suleimon tirait les marrons du feu et entrait ses premiers points : 86-65. Guidé de la voix et du geste par Justin, Junior pénétrait dans la raquette et recevait le ballon en backdoor : 88-63. Le public manifestait bruyamment son approbation. C’était la cerise sous le panneau…


Captain Romeo a du cœur !

Solidaires et combatifs, les Manceaux auront fait taire les Cassandre qui leur prédisaient un avenir sombre en écartant un de leurs concurrents directs dans la lutte pour les playoffs (Q4 : 18-13). L’ASVEL défaite à domicile, le MSB reprend même ses aises au classement de la Jeep Elite, en attendant le résultat du choc au sommet entre Strasbourg et Monaco, ce mercredi. MVP de la soirée, Antoine (11 pts/7 rbds/6 pds pour 18 d’éval) a joint une belle adresse à sa fougue habituelle. Revanchard, Justin (12/4/11/18) signe un double double, tandis que DJ (21/1/0/17), toujours aussi spectaculaire, souffle à Pearson le titre de meilleur marqueur du match. De son côté, Mykal (12/7/2/19), toujours précieux et à tous les niveaux, poursuit son excellente série. Intraitable dans l’entre-jeu et sous les panneaux, Romeo (7/8/3/13) a rassuré ses partenaires, tandis que Yous (10/5/0/14), très appliqué, et Yannis (6/3/2/7), qui s’est remarquablement bien intégré au groupe, jouaient les tours jumelles. Chris (7/0/2/6), enfin, est un peu sorti de l’ombre et Junior (2/0/0/2) a su s’inviter à la fête. Même s’il convient de pointer le très vilain 14/23 aux lancers francs, tout cela est plutôt de bon augure, avant un périlleux déplacement à Gravelines, qui vient tout juste de trébucher, loin de ses bases, sur l’obstacle palois…


Antoine en mode MVP…


[Merci à Dominique Breugnot pour ses photos !]

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amara
Administrateur du forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-JDA (Saison 2017-2018)   Mer 18 Avr - 16:40

cheers

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
53jcg
All-Star
avatar


MessageSujet: Re: MSB-JDA (Saison 2017-2018)   Mer 18 Avr - 18:38

Merci The Dunk !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Msbgrace
Joueur espoir
avatar


MessageSujet: Re: MSB-JDA (Saison 2017-2018)   Jeu 19 Avr - 5:36

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-JDA (Saison 2017-2018)   Ven 20 Avr - 17:12

Merci 🙏🏻 à tous !
Encore deux matches à domicile. 🏀
Les playoffs arrivent...

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MSB-JDA (Saison 2017-2018)   

Revenir en haut Aller en bas
 
MSB-JDA (Saison 2017-2018)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SAISON 2017/2018
» ACTUALITÉS HORNETS- SAISON 2017-2018
» recrues saison 2017 2018
» Transferts Saison 2017-2018
» Saison 2017 - 2018

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres-
Sauter vers: