AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES

Aller en bas 
AuteurMessage
Amara
Administrateur du forum
Amara


Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES Empty
MessageSujet: Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES   Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES Icon_minitimeJeu 7 Mar 2019 - 9:54

Voici les réponses du club à vos questions pour cette 4ème session d'échanges. Merci à tous pour votre participation, et merci au club pour toutes ces réponses précises (les auteurs des réponses sont Eric Magnetto, Vincent Loriot ou Christophe Le Bouille en fonction des thématiques).


N'hésitez pas à réagir sur ce topic Wink






EFFECTIF








Dans un championnat aussi dense, où chaque match peut être un piège, avec en plus les matchs européens et les autres compétitions nationales (Leaders Cup et coupe de France), se lancer dans cette saison avec un banc court, et sans Espoir qui pointe le bout de son nez dans la rotation, pensez-vous que cette stratégie est la meilleure pour défendre, ou tout au moins honorer, notre titre de champion de France ?

A l’intersaison dernière, Eric Bartecheky a fait part au club de son souhait de démarrer dans une configuration à neuf pros, complétée de certains Espoirs. Sa position était validée, pour ne pas dire soutenue, par la direction. Le risque de fatigue était évidemment pris en compte, raison pour laquelle une enveloppe était conservée dans l’hypothèse d’un renforcement en cours de route. L’intention était de responsabiliser le groupe, démarche d’autant plus logique que les individualités en question n’étaient pas des seconds rôles mais bel et bien des éléments à même d’assumer leurs responsabilités. On pourra toujours invoquer la malchance, ou a contrario de tirer trop sur les gars, pour justifier les blessures de Terry, Antoine, Cam, Jonathan, Terry encore mais l’équipe a su faire front et prouver, en BCL comme en Jeep Élite, qu’elle savait se serrer les coudes et trouver des ressources pour rester en course dans trois compétitions. C’est finalement fin février, pour aborder la dernière ligne droite, qu’est arrivé Kendrick Ray en 10e homme. Une recrue qui n’est pas là pour faire le nombre mais pour hisser l’équipe le plus haut possible en la bonifiant. Pour le reste, Dijon, engagé en BCL aussi, a pris le parti de construire une équipe à 9 pros sans que cela ne soit un handicap si l’on juge le parcours des Bourguignons.



DJ Stephens est-il dans les plans du MSB pour la future saison ?

Il est bien trop tôt pour évoquer le retour de D.J.. Les contours de la future équipe sont, peu ou prou, connus dans la définition des postes, avec la volonté pour Eric de pouvoir compter sur un intérieur fuyant. Cam et Petr possèdent un profil assez similaire de 4 qui aime s’écarter de la raquette. La fin de saison nous dira quelle est la tendance pour eux.


La Direction a évoqué la possibilité d'un renfort, le Président a même donné son vert au coach pour recruter un nouveau. Or ce joueur tarde à arriver. Pourquoi ?

La priorité était de donner à Eric la possibilité d’adjoindre un joueur capable d’apporter une réelle plus-value au groupe. Le club a essayé de sonder Chris Lofton pour voir s’il y avait moyen de le sortir de Corée. Impossible. Ensuite, David Logan et son agent US ont donné leur accord de principe avant de se rétracter en raison d’une offre impossible à refuser de la part de Trévise, club de seconde division italienne. Tout portait à croire que nous allions en rester là, jusqu’au moment où l’agent US de Kendrick Ray, et son représentant français qui se trouve être l’agent d’Eric, ont évoqué la possibilité de sortir Kendrick Ray du Maccabi Tel Aviv. L’affaire devait être rondement menée et, en 72 heures, un accord tripartite a été trouvé sous forme de prêt.


Pourquoi s'orienter plus vers un arrière en renfort alors que l'équipe possède déjà un certain nombre de joueurs pouvant y jouer (Thompson, Eïto, Tabu, Bigote ou Tarpey) qu'un ailier pouvant dépanner à l'intérieur ?

Eric n’a jamais caché sa volonté de pouvoir compter sur un deuxième arrière créateur et shooteur pour donner plus de compétitivité à l’équipe. Pour arriver à nos fins, il a fallu se séparer de Meech Conger, un pur 3 qui n’avait rien à se reprocher dans son registre. Eric a porté son choix sur Jonathan Tabu pour le suppléer. Ce dernier, présentant davantage de pertinence en meneur de jeu qu’en arrière, la problématique initiale n’était pas réglée. En dépit des efforts de toute l’équipe, qui restait sur sept victoires en huit matches, il a été décidé de saisir l’opportunité Kendrick Ray. Ce dernier offre toutes les caractéristiques requises pour apporter ce qu’Eric désire, tant sur un plan humain que sportif.


Richard Hendrix n'est sans doute pas le joueur le moins payé de l'équipe. Pour quelles raisons ne joue t'il pas plus ?

Les choix d’un entraîneur ne prêtent pas à discussion puisque l’équipe est sur la pente ascendante depuis la mi-janvier. Eric préfère pour l’instant faire davantage confiance à Will Yeguete en le lançant dans le cinq. A Richard de s’adapter et, mieux encore, de s’imposer au quotidien pour gagner plus encore la confiance de son coach. Mais plus que le rendement de l’un ou de l’autre, il nous semble qu’il faut juger la doublette pour bien mesurer son impact. Dans les chiffres, à eux deux, Will (13.1) et Richard (11.6) sont à 25 d’évaluation sur le poste de pivot. Pas mal de formations aimeraient s’en prévaloir…


Comme cela a été le cas l’été dernier avec Terry Tarpey, peut on espérer un prolongement de contrat pour les autres JFL, notamment Antoine Eito et Wilfried Yeguete ?

Vœu exaucé puisqu’Antoine a paraphé une prolongation de contrat jusqu’en juin 2022. Parmi nos JFL, Petr et Will sont également des options qu’il nous plairait de conserver mais les offres ne vont pas manquer pour chacun.


Chris Lofton semble jouer les utilités en Corée du Sud dans son club de Seoul, avant dernier du championnat; est il envisageable de le voir rejoindre les rangs du MSB à l’issue de la saison régulière de KBL (mi-mars), voire avant ?

Nous avons essayé mais il était impossible pour Chris de sortir de son contrat qui court jusqu’au 19 mars, terme de la saison régulière. Il va sans dire que l’on ne va pas souhaiter la blessurer d’un de nos arrières pour accueillir C-Lo en qualité de joker médical, même si ce dernier n’a jamais caché qu’il adorait le MSB et l’accueil qui lui est réservé au Mans.


Eric Bartechecky avait signé un contrat de deux ans + une option pour une 3ème année, est ce toujours dans les plans du staff de le voir honorer cette 3ème année? ou d’envisager le cas échéant une prolongation de contrat ? L'intéressé vous a t-il déjà fait part de ses souhaits ?

Nous comptons bien évidemment sur Eric pour honorer sa 3ème année de contrat avec le MSB. Une prolongation est possible, même s’il est encore trop tôt pour l’évoquer.


Cet été, le vrai faux départ de Fall pour l'Espagne avec un délai supplémentaire pour prendre sa décision, l'espoir de NBA pour DJ Stephens qui a duré en longueur faisant espérer le MSB pour rien finalement, Lofton qui a préféré s'octroyer plus de temps de repos, et Travis qui choisi les dollars des championnats exotiques, dans quelle mesure toutes ces incertitudes ont impacté le recrutement estival ?

Que cela nous semble loin… Nous ne vivons pas dans le passé et on ne peut refaire l’histoire. Donc oui l’été a été mouvementé avec quelques déboires enregistrés ça et là mais le club savait que les planètes ne pouvaient pas s’aligner tous les ans et que des impondérables pouvaient lui tomber dessus. Le tout est de ne pas ressasser et de se projeter en restant fidèles à ses valeurs comme à certaines méthodes qui ont fait leurs preuves. L’année 2018 a été incroyablement riche. N’oublions pas que, une année plus tôt, les discours étaient teintés de morosité suite à notre première absence aux playoffs après vingt présences consécutives. Le tout est de garder le cap, tout en veillant à corriger le tir quand on se trompe. Le MSB perdure en ne cédant jamais à la panique dans l’échec, ni à la facilité dans les succès. Nous ferons le point en mai/juin pour mieux faire encore à la rentrée prochaine.


Est-ce que ce serait pertinent de changé les méthodes de recrutement avec l'expansion des données et statistiques auquel on assiste depuis quelques années ?

Le sport en général, et le basket tout particulièrement, est friand des nouveaux outils d’évaluation, qu’ils soient vidéos, statistiques ou scouting reports. A l’initiative de la LNB, moyennant une participation financière symbolique, les clubs peuvent utiliser un logiciel, élaboré par Synergy, qui offre une palette de données absolument incroyable. Mais pas que ! Nous sommes en permanence sollicités par des sociétés qui proposent des services innovants. Le MSB en utilise certains. Et est surtout à l’affût de ce qui peut lui permettre d’être plus performant. Pour autant, le recrutement n’est pas une science. L’humain est et restera toujours le premier facteur de réussite, bien avant les chiffres. Ou alors, cela s’appelle Virtual Manager Smile




SPORTIF







Le MSB compte t-il jouer les trois tableaux à fond d'ici la fin de saison (LDC, CDF et championnat) ou le championnat va t-il être privilégié à un moment donné si la Jeep Elite reste serrée et dense jusqu'au bout de la saison régulière ?

Pourquoi choisir ? Avoir la possibilité de concourir dans trois compétitions est un luxe dont on connaît trop bien la rareté, donc la saveur. Oui le MSB va jouer crânement sa chance à Bologne, tout faire dans une semaine pour battre Dijon et disputer une finale de Coupe de France, sans rien lâcher dans la course au Top 8 de la Jeep ÉLITE.


A la date du 12 février, avec 11 victoires au compteur, nous avons seulement une victoire de retard sur le 3ème...mais également seulement 1 victoire d'avance sur le 12ème ! Pour vous, cette densité de notre championnat est-elle un avantage ou inconvénient pour le basket français ?

Trop de paramètres non sportifs entrent en ligne de compte pour considérer si cette homogénéité est une force ou une faiblesse. Sportivement, la Jeep ÉLITE est une des bonnes ligues européennes. En BCL comme en Eurocup, les résultats ont été plutôt encourageants et favorables, preuve que nos clubs tiennent la route et n’ont pas à rougir de la concurrence. Les clubs se développent économiquement et la perspective de passer à 16 clubs en 2020-2021 va plus encore densifier l’élite. Tant mieux pour l’intérêt des fans, même si les places seront de plus en plus chères pour appartenir au haut du panier.


Depuis que le champion de France n'est plus qualifié pour la plus belle coupe d'Europe (l'Euroleague), il est compliqué pour lui de maintenir son effectif et donc d'être compétitif sur la scène européenne, voire sur la scène nationale (cf les sueurs froides pour Chalon il y a 2 saisons). Cette politique "fermée" de l'Euroleague a-t-elle fait passer le basket français dans un championnat de seconde zone avec la difficulté notamment d'attirer les meilleurs joueurs et/ou de garder nos meilleurs joueurs ?

Si la possibilité de disputer l’Euroleague est un atout maître dans une politique de recrutement, alors on attend avec impatience de connaître l’effectif de l’ASVEL à la rentrée histoire de se régaler. La France n’est pas et n’est plus un marché prioritaire pour les agents et les meilleurs joueurs pour la raison principale que les salaires qui y sont proposés sont moindres que ceux promis à l’étranger, et pas seulement en Europe hors NBA. Nous sommes dans un monde du sport-business où les principaux acteurs, certes désireux de jouer dans une compétition majeure ou dans un environnement sain, privilégient leurs émoluments à tout autre considération. Ils ne sont en rien des mercenaires, simplement des salariés qui disposent d’une courte période dans leur vie pour faire fructifier au mieux leur talent. Et malheureusement, le PSG n’est pas intéressé par le basket pour attirer dans ses filets des basketteurs d’exception.


Trouvez-vous juste qu'un club puisse accéder à l'Euroleague en gagnant sa place non pas sur le terrain mais dans les bureaux des hautes instances ? Cette place garantie pour l'ASVEL ne fausse-t-elle pas la concurrence au niveau national ? (faciliter d'attirer les meilleurs jeunes, coach et joueurs avec la promesse de joueur l'Euroleague la saison prochaine "quoiqu'il arrive") ?

A partir du moment où l’Euroleague est une « ligue privée », tout est possible. Notre sport n’est pas dirigé mondialement par la FIBA (comme la FIFA en football), mais par la NBA et par l’Euroleague. Il faut se féliciter de l’invitation octroyée à l’Asvel. Bien sûr, cela lui donnera plus de moyens financiers et des arguments supplémentaires pour convaincre des joueurs. Mais l’Asvel ne pourra pas non plus accueillir tous les prospects et/ou bons joueurs - français notamment - dans son effectif. La médiatisation du basket va en être renforcée, cela rejaillira sur tous les clubs. Et puis sacré challenge, d’aller les titiller…


La non qualification pour la Leaders Cup d'un champion en titre cela est-elle une réelle déconvenue ou simplement incident voire un mal pour un bien car finalement s'est s'offrir un "break" dans la saison ?

Compte tenu du passé du MSB en Leaders Cup/Semaine des As, a fortiori avec un statut de champion de France en titre, ne pas participer au rendez-vous de la mi-février à Disneyland Paris a été une déception. A nous de ne pas rater les défis suivants !




COMMUNICATION







En matière de communication, le club a fait beaucoup d'efforts et pas mal de choses se sont améliorées dernièrement.
Néanmoins un épisode récent s'est révélé troublant puisqu'une sorte de joute verbale par presse interposée a opposé Christophe Le Bouille et Eric Bartecheky au sujet du recrutement d'un joueur supplémentaire.
Un ailier ou arrière pour le président ou un intérieur pour le coach , amenant ce dernier à mettre en cause nommément l'un de ses joueurs Richard Hendrix, qu'il a pourtant choisi, lors d'une interview après un match, ce qui ,à mon sens, est pour le moins très maladroit, voire incorrect.
Pouvez-vous nous éclairer sur le pourquoi du comment de ce mini dérapage ?


Christophe Le Bouille a échangé de manière sereine avec Eric à ce sujet. Il n’ y a pas lieu de faire des commentaires supplémentaires à ce sujet.



Pourquoi les conférences de presse d'après-matchs ne sont-elles plus disponibles sur le site du MSB, ni en vidéo, ni en audio (seuls des extraits écrits sont désormais proposés)

Parce le règlement de la LNB limite la diffusion vidéo à un extrait seulement très court qui est donc peu pertinent. De fait nous privilégions les retranscriptions écrites qui ne sont pas un extrait mais l’intégralité de la conférence.



FINANCES







Quelles sont les pistes de développement financier du club pour les années à venir afin de contrer la "métropolisation" de la France tendant à tout centrer autour d'une douzaine de grosses métropoles en France ?
   - rapprochement avec d'autres clubs en multisport ?
   - rapprochement avec d'autres villes pour créer une équipe "régionale" à l'instar des équipes de Provinces en rugby ?
   - agrandissement d'Antares pour essayer d'accueillir plus de spectateurs (7 ou 8 000) ?
   - rapprochement avec une grosse entreprise privée quitte à modifier le nom du club à l'instar des clubs espagnols ou turcs ?
   - au final faut-il courir après des pôles urbains de plus d'un million d'habitants quand on n'en compte que 250 000 ?


Il faut rester lucide et bien intégrer le fait que Le Mans ne sera jamais une « grosse métropole ».
Les supporters, comme les français en général, sont attachés à leur territoire. C’est pourquoi, nous ne croyons pas à la pertinence de créer une équipe régionale. Intégrer un club multisports à l’image du Barca ou du Real ? Pas vraiment dans la culture française et cela impliquerait un club de football puissant qui le souhaiterait. Il ne faut donc pas l’exclure, mais ce n’est pas à l’ordre du jour.
La jauge d’Antarès est globalement suffisante, même si nous avons disputé de nombreux matchs à guichets fermés la saison dernière. Construire une nouvelle salle plus grande ne serait pas viable économiquement en ce moment.
Le naming a du mal à exister en France par manque d’incitation fiscale, par manque de grands capitaines d’industries passionnés de sport, mais aussi surement par un manque d’exposition pertinente.
Si les projets portés par Lyon et Strasbourg sont intéressants, cela ne nous empêche d’être compétitifs…



Que pensez-vous d'une réduction du nombre d'équipes en Jeep Elite dans les années à venir et quel impact sur le budget du MSB ?

Nous sommes favorables au retour à 16. Cela va évidemment resserrer l’élite, moins disperser les JFL, augmenter notre compétitivité. L’amélioration du produit doit conduire à une croissance des recettes (droits TV, marketing, spectateurs).


Si les règles financières nous permettent de faire des "coups" en championnat national, dans la mesure où tout les clubs sont soumises aux mêmes règles, comment faire en coupe d'Europe ou les règles financières ne sont pas encore bien harmonisées et que certains clubs s'endette largement ?

La DNCG française est prise en exemple partout en Europe. Après, il est vrai que certaines ligues ont du mal à la mettre en œuvre. Les clubs français sont sains, à une exception ou deux. Ce modèle vertueux fait ses preuves et il ne faut surtout pas en dévier. La pérennité est à ce prix. Les budgets moyens augmentent, le sérieux des clubs, la sécurité financière pour les joueurs certains d’être payés et à l’heure, sont des arguments que les agents font de plus en plus souvent entendre à leurs joueurs.


Toujours en matière financière, si on pense que les jeunes sont rentables au regard de leurs faibles salaires (comparés aux autres joueurs), quels sont les réels coût ? A combien cela revient de former un jeune en pro, et quel est la probabilité qu'un de ces jeunes devienne un joueur pro dans les 2/3 premières années ?

Le coût annuel de fonctionnement du centre de formation est de l’ordre de 500 K€. L’investissement est très important, d’où la nécessité de « sortir » régulièrement des jeunes capables d’apporter une vrai plus-value à l’équipe professionnelle. On se rappelle des réussites indéniables (Batum, Cornelie, Fall), mais il faut également penser à tous ceux qui sont passés pros et évoluent en Jeep ELITE, Pro B et NM1.



SALLE







Dans pratiquement toutes les salles, le panneau d'affichage indique le nom des joueurs, n'est-ce pas possible d'en faire autant à Antarès (le panneau actuel date des années Euroleague) ?

Les panneaux d’affichage, comme l’ensemble des équipements de la salle sont à la charge de l’exploitant et non du club. Ils doivent répondre au cahier des charges de la LNB. Chaque année de nouveaux investissements sont réalisés (en 2018 nouveau parquet, nouveaux paniers, vestiaires refaits…) et le seront encore prochainement (nouvel éclairage…). Changer les panneaux d’affichage n’est pour l’instant ni une nécessité ni une priorité.


La retransmission des matchs en keemotion permet à certains de ne plus rater un match de son équipe favorite. Cependant, je m’aperçois que la qualité des flux vidéo à Antarès est inférieure à celle d’autres salles (Cholet, pour ne citer qu’eux), et les images sont très souvent saccadées. Êtes vous au courant du problème et avez-vous les moyens d’en améliorer son fonctionnement ?

Cela est lié à la couverture wifi de la salle Antarès. Nous n’avons pas les moyens d’améliorer cela dans l’immédiat car ce type d’équipement dépend du propriétaire de la salle et de son exploitant. Néanmoins cela fait partie des sujets prioritaires que nous travaillons avec eux.



FORMATION







Quels Espoirs ont une chance d'intégrer le groupe pro la saison prochaine ?

Il est prématuré de tirer des plans sur la comète à leur sujet mais la tradition du club est de pouvoir lancer ses meilleurs jeunes dans le grand bain des Pros. Henri Kahudi, Kevin Mendy, Petr Cornélie, Youssoupha Fall, à des degrés divers, ont symbolisé la réussite du centre de formation avec des promotions internes. En février dernier, pendant la trêve FIBA, le MSB a eu la chance de voir cinq de ses jeunes appelés en stage Equipe de France : Brahim Dohou en U20, Kenny Baptiste et Jacques Eyoum en U19, Melvyn Ebonkoli et Matthieu Gauzin en U18. Si l’on ajoute Hugo Mienandi qui se distingue avec les U16, on arrive à six éléments. Tout porte à croire que, sauf crashs en série, la relève est assurée parmi eux. Et pas seulement !


Qu'est-ce qui explique le faible niveau depuis 2/3 ans de notre équipe espoirs surtout rapportée à celle de nos voisins Choletais ? Difficultés à recruter de bons jeunes français ? Cholet fait-il l'aspirateur régional nous laissant les miettes ?

Le MSB est, avec Strasbourg, la formation la plus jeune du championnat. Très clairement, même si gagner est nécessaire pour cultiver un esprit de compétiteur et, aussi, pour valoriser le travail entrepris, la politique du club est d’abord, sinon exclusivement, de se concentrer sur les projets individuels et pas s’amuser dans une championnite à tout crin. Concernant le recrutement, la concurrence est très rude, entre le Centre Fédéral, les clubs qui sont de plus en plus offensifs et les Etats-Unis.


_________________


Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES Signsu10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vito corleone
Au hall of fame
vito corleone


Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES Empty
MessageSujet: Re: Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES   Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES Icon_minitimeJeu 7 Mar 2019 - 19:38

Que dire.....bah simplement un énorme MERCI !!!!!! cheers

MERCI aux administrateurs du forum pour cette initiative

MERCI au club pour leur disponibilité et leurs réponses

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo
Clutch player



Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES Empty
MessageSujet: Re: Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES   Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES Icon_minitimeJeu 7 Mar 2019 - 19:48

MERCI beaucoup pour tout le travail réalisé pour les interview !

Les réponses sont sans langue de bois, parfait. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
53jcg
All-Star
53jcg


Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES Empty
MessageSujet: Re: Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES   Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES Icon_minitimeJeu 7 Mar 2019 - 20:44

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Msbgrace
Joueur espoir
Msbgrace


Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES Empty
MessageSujet: Re: Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES   Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES Icon_minitimeVen 8 Mar 2019 - 5:45

Merci pour toutes ces informations 08.03.2019 Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES 917186

Mais quel dommage que la LNB empêche d’avoir les conférences de presse en vidéo....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dennisrod
Capitaine
dennisrod


Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES Empty
MessageSujet: Re: Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES   Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES Icon_minitimeVen 8 Mar 2019 - 10:19

ça c'est un bel exemple de communication, on avance ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel327
5 majeur
bebel327


Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES Empty
MessageSujet: Re: Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES   Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES Icon_minitimeVen 8 Mar 2019 - 10:47

Oui un grand merci, ça nous permet aussi de voir que toutes sortes de réflexions - et pas seulement sportives - sont en cours dans notre club et c'est plaisant de le voir avancer dans un monde de plus en plus compliqué tout en réussissant à garder ses valeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aghahowa
Clutch player



Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES Empty
MessageSujet: Re: Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES   Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES Icon_minitimeVen 8 Mar 2019 - 12:10

Merci au MSB et à Amara Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES Empty
MessageSujet: Re: Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES   Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Echanges avec le club : Session #4 / LES REPONSES
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» URGENT HYMNE AVEC LE CLUB DES SUPPORTERS
» Stage de Tir Tactique avec le Club Défenses Tactiques
» attaque de green
» outil pedagogique pour travailler le rythme
» Maitrise de balle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Echanges avec le club-
Sauter vers: