AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-AS Monaco (Finale des playoffs 2018, match 3)

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-AS Monaco (Finale des playoffs 2018, match 3)   Mar 19 Juin 2018 - 15:00

MSB-MONACO :
ENTRETENIR LA FLAMME !

___________


Ils l’ont refait ! Après avoir battu l’ASVEL à l’Astroballe (match 2 des quarts de finale), puis la SIG au Rhénus (matches 2 et 5 des demi-finales), les Manceaux sont allés gagner le deuxième match de la finale de Jeep Elite qui les opposait à la Roca Team de Monaco, de quoi s'autoriser à rêver d’un sacre à domicile lors du quatrième épisode, prévu mercredi… Encore fallait-il au préalable remporter le troisième, prévu en ce lundi soir, dans une salle d'Antarès pleine à craquer de spectateurs, tout émoustillés par les exploits de leurs joueurs et prêts à se casser la voix pour les soutenir jusqu’au bout de l’exploit…

                           

Si les Manceaux prenaient l’entre-deux, Mykal lâchait le ballon sous la pression des défenseurs monégasques. Kikanovic et Justin manquaient leurs premières tentatives. Chris allumait une mèche : 3-0. Kikanovic répondait rapidement : 3-2. Chris allait chercher des points dans la peinture : 5-2. Victime de Yous, Kikanovic laissait un lancer en route : 5-3. Romeo à la peine face à Sy, Kikanovic égalisait à 5 partout. Après une gamelle de Chris, Yous contrait Kikanovic, mais Robinson arrivait en soutien : 5-7. Sy dominait Romeo. Evans en échec, Justin manquait sa passe vers Mykal. Will remplaçait Yous et contrait aussitôt Kikanovic, ce qui provoquait l’ire de Mitrovic, dûment averti par le corps arbitral. Evans trouvait la faille : 5-9. Romeo en échec, les visiteurs égaraient le cuir. DJ relevait Mykal. Sans cesse sous pression, Justin se faisait déposséder du ballon. Sy, puis Will butaient sur les défenses. Kikanovic braconnait deux jets, à 2/2 : 5-11. Chris ripostait par un nouveau majoré : 8-11. Antarès grondait. Craft se faufilait jusqu’au cercle : 8-13. Les Manceaux, fébriles, se faisaient confisquer la balle et Kikanovic s’en donnait à cœur joie : 8-15. Coach Bart interrompait le jeu. Yous relayait Will. Traoré frappait main gauche : 8-17. Après une nouvelle interception des Monégasques, Antoine relayait Chris. Les Tangos récupérait le ballon, mais DJ dosait mal son geste. Craft mettait de l’argent au coffre : 8-19. En échec, Traoré signait sa troisième faute, la cinquième de la Roca. Yous se contentait d’un modeste 1/2 : 9-19. Kikanovic reprenait son chantier : 9-21 ! À son tour, DJ gaspillait un de ses jets : 10-21. Kikanovic déposait la cerise sur le gâteau de ce premier quart, rondement mené par les hommes de Mitrovic : 10-23.
Face au pressing constant de leurs adversaires, les Tangos manquaient de solutions. Constamment sous l’éteignoir, coupé de Yous et de Will, Justin ne parvenait pas à installer le jeu manceau. Seul le brio de Chris permettait au MSB de surnager. Monaco avait la main sur le match : 2 vs 32 à l'évaluation…


On l'appelle parfois Badaboum

Chris, toujours lui, relançait les siens : 12-23. Yous contrait Robinson et Craft prenait un tir lointain, sans réussite. Antoine ne faisait pas mieux et Lacombe envoyait Robinson au alley-oop : 12-25. Sûrs de leur fait, les Azuréens semblaient euphoriques. Antoine allait chercher un panier dans la raquette : 14-25. Kikanovic en échec, Mykal tentait un passage backdoor, mais glissait un orteil derrière la ligne. Cooper mettait les gaz : 14-27. Antoine retournait au cercle, sans succès. Les arbitres refusaient un panier aux Monégasques, qui s’étaient accrochés au filet. DJ claquait un dunk qui réveillait le public, plutôt inquiet : 16-27. Robinson expédiait un vilain airball. DJ en échec, Yannis remplaçait Yous et Romeo DJ. Lacombe à la peine, Romeo reprenait du service : 18-27. Yannis contrecarrait les menées adverses. Mitrovic posait un temps mort. Romeo glissait le cuir à Yannis qui plantait un dunk à une main : 20-27. Antarès manifestait bruyamment son approbation. Gladyr semblait dans un mauvais soir, contrairement à Romeo qui plaçait un triple, sur une extra-passe de Justin : 23-27. Sy pointait le bout de son nez : 23-29. Justin en échec, Cooper accélérait : 23-31. De son côté, Chris poursuivait son festival derrière l’arc : 26-31. Romeo coupait une ligne de passe et lançait Mykal : 28-31. Kikanovic reprenait les affaires en main : 28-33. Cette fois, Chris pénétrait dans la peinture et obtenait le panier avec la faute : 31-33. Antarès jubilait. Evans filait au cercle : 31-35. Cependant Chris lui rendait la monnaie de sa pièce, avec le bonus : 34-35. Evans gaspillait deux jets consécutifs. Pour la troisième fois de suite, Chris obtenait le & one, mais ratait sa transformation : 36-35. Le MSB repassait en tête et, en prime, Yannis s’emparait du rebond ! Dans la salle, le bruit devenait assourdissant… La foule scandait le nom de Chris, tandis qu'il permutait avec DJ. Justin, pris dans une nasse entre Cooper et Joseph, parvenait à se dégager. Ses deux gardes du corps protestaient un peu trop vivement contre le coup de sifflet et héritaient chacun d’une faute technique. Justin, manifestement éprouvé, manquait un de ses jets : 37-35. Justin en échec, Mykal rattrapait la possession. Justin transmettait à DJ : 39-35 ! La foule orange exultait, tandis que Yannis stoppait Robinson. Le cercle repoussait l’ultime effort de Justin.
Au terme d’une remontada épique, avec Chris en fer de lance et une défense retrouvée, les Tangos bousculaient Monaco (Q2 : 29-12) et renversaient une situation pourtant bien mal engagée. Dans les travées, une sorte de stupeur se mêlait à la joie…


Romeo était partout…

La fébrilité était telle que Cooper, Romeo, puis Kikanovic lui-même rataient leurs tentatives. Cependant, sur une passe géniale de Romeo, DJ, en embuscade dans la coin du terrain, faisait exploser la foule en passant un triple particulièrement aérien pour punir la zone mise en place par Mitrovic : 42-35 ! Cooper parait au plus pressé : 42-37. Yous (+ 2) et Kikanovic échangeaient les bons procédés : 44-39. Sur la ligne, Yous lâchait encore un point : 45-39. Robinson en échec, Yous récupérait la balle. Chris en échec à la fin des 24 secondes, Evans cafouillait. Pourtant Cooper veillait au grain et rafflait le bonus au passage : 45-42. DJ en échec, Romeo volait le ballon, avant de céder sa place à Antoine. DJ et Yous égaraient le cuir. Evans en profitait pour passer un lay-up, avec la faute : 45 partout. Le MSB venait de dilapider sa petite avance et les spectateurs inquiets donnaient de la voix. Will relayait Yous. Chris en échec, ses coéquipiers à la traîne sur le repli défensif, Sy s’offrait un panier facile : 45-47. Coach Bart stoppait l’hémorragie. Will relançait les siens : 47 partout. Mykal suppléait Justin. De très loin, Cooper propulsait une banderille que l’arceau renvoyait. Antoine, bien campé sur ses appuis, lui faisait la nique : 50-47. DJ assénait un énorme contre sur la tête de Kikanovic, éberlué. Sur la contre-attaque, Mykal laissait le ballon lui filer entre les doigts. Evans se saisissait de l’aubaine : 50-49. Will contré, Cooper redonnait l’avantage à la Roca team : 50-51. Antoine en échec, Mykal, à la lutte pour le rebond, récoltait deux jets, vite transformés : 52-51. Justin relayait Antoine et Romeo Chris. Si Cooper cédait la possession, DJ manquait deux tentatives de suite. Lacombe passait une sorte de cuillère acrobatique : 52-53. Dans la foulée, il dépossédait Will, manquait son shoot et accrochait vilainement Will qui amorçait déjà la contre-attaque. Eddie Viator sifflait une antisportive incontestable. Will dilapidait ses deux jets, aussitôt remplacé par Yous. Chris remplaçait DJ. Ayant dépossédé Justin du ballon, Robinson fonçait au cercle : 52-55. Monaco ne lâchait pas le morceau ! Ayant reçu un coup, Justin permutait avec Antoine et sortait en traînant la jambe. Gladyr, transparent dans le jeu, écopait de sa quatrième faute. Romeo se faisait justice, à 2/2 : 54-55. Robinson retournait au charbon (+ 2), mais, à quelques dizièmes de secondes de la sirène, Chris était stoppé irrégulièrement alors qu’il tentait un triple. Sur la ligne, le sniper du MSB ne tremblait pas : 57 partout. Robinson n’avait plus vraiment le temps pour un dernier panier.
Au terme d’un combat particulièrement âpre, les Monégasques avait repris les quatre points d’avance dont les Manceaux disposaient à la mi-temps (Q3 : 18-22). L'issue s’annonçait indécise…


Yous : Ses ailes de géant l'empêchent de marcher…

Romeo relançait la machine en passant par Yous : 59-57. Robinson en manque d’adresse, Romeo, encore lui, servait Chris, dans le petit périmètre : 61-57 ! Craft réagissait : 61-59. Mykal en échec, Romeo sauvait les meubles : 63-59. Cooper, étrangement seul, confirmait son impuissance derrière l’arc. Sur la ligne, Yous abandonnait encore deux points… Les Tangos gardaient pourtant le ballon, mais Chris échouait à deux reprises, dans ses entreprises. À son tour, Kikanovic, conspué comme il se doit par une salle en fusion, manquait un lancer : 63-60. Justin remplaçait Chris. Mykal trouvait Romeo, qui avait pris la position : 65-60. Après un airball de Craft, Mykal, qui partait en dribble chaloupé, oubliait son ballon. Craft saisissait l’occasion : 65-62. Antoine trouvait Yous : 67-62. Kikanovic reprenait du service : 67-64. Chris remplaçait Justin, qui semblait diminué. Romeo combinait avec Yous : 69-64. Evans en échec, les arbitres prenaient un temps mort pour régler un problème à la table de marque. Victime de Kikanovic, Yous bénéficiait d’une antisportive et entrait ses deux jets sous les applaudissements : 71-64. La possession, pourtant, ne bénéficiait pas aux Manceaux et Kikanovic se vengeait sans plus attendre : 71-66. Mykal, à son tour, s’appuyait sur Yous, impeccable : 73-66. Sy en échec, Romeo entrait un jet sur deux : 74-66. Sy n’y arrivait décidément pas, mais Kikanovic faisait le job : 74-68. Mykal en échec, Yous attrapait le rebond, avant de se faire déposséder du ballon, mais Robinson, parti en contre-attaque, se prenait les pieds dans le tapis et s’étalait de tout son long. Chris portait l’estocade, dans Antarès en plein délire : 77-68 ! En deux temps, Evans réduisait l’écart : 77-70. Chris provoquait une faute et enfilait ses jets comme à l’entraînement : 79-70. Sy en pleine déconfiture, Mykal faisait un pas de trop. Lacombe n’y arrivait plus et Kikanovic héritait de sa cinquième faute, sous les vivats. Une fois de plus, Yous restait stérile aux lancers (0/2), mais chacun lui pardonnait, d’autant que Mykal confisquait le rebond offensif. Justin allait chercher deux lancers : 81-70. Sur des tentatives lointaines, Evans et Justin se neutralisaient de part et d’autre du terrain. Fofana s’envolait pour un alley-oop qui arrivait bien trop tard : 81-72. Dans les dernières secondes, Chris battait même son record en carrière, en plantant un dernier majoré qui portait à incandescence le public sarthois, debout pour saluer comme il se doit la grinta de son équipe : 84-72 !


Chris a brisé le Rocher !

Mal embarqué dans le premier round, les Manceaux, malgré leur maladresse aux lancers francs (20/33), ont su renverser la vapeur (Q4 : 27-15) en s’appuyant sur leur collectif et sur un Chris Lofton (34 pts/3 rbds/1 pd pour 33 d’éval) tout simplement hallucinant de talent. La maladresse de la Roca, incapable d’entrer le moindre tir longue distance et réduite à s’appuyer sur le seul Kikanovic, a fait le reste. Romeo (12/4/7/20), très actif dans tous les compartiments du jeu, et Yous (14/6/0/12), très précieux dans le quart temps décisif (26-13), ont largement contribué à cette victoire magnifique. Malgré des maladresses, Mykal (6/5/3/8 ) s’est montré très actif, tout comme Antoine (5/2/3/6) dont on ne louera jamais assez la hargne défensive. DJ (8/4/0/6) a apporté son écot, surtout au rebond, tout comme Justin (3/3/8/4), fortement ciblé par la défense adverse, mais, malgré tout, auteur de huit passes décisives. Si Will (2/2/0/-2) a souvent peiné devant Kikanovic, Yannis (2/1/0/3) a, quant à lui, effectué un passage plutôt satisfaisant. Au grand dam des Monégasques qui, tout en jouant très dur, osent se plaindre de l’arbitrage, voilà les Tangos à 40 minutes d’un titre de champion de France ! Tous à Antarès, mercredi : la fête promet d’être belle… Go MSB !

Dream on, dream until your dream comes true…

[Merci à Dominique Breugnot pour ses photos !]

_________________
afro
The Dunk



Dernière édition par The Dunk le Mar 19 Juin 2018 - 18:13, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amara
Administrateur du forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-AS Monaco (Finale des playoffs 2018, match 3)   Mar 19 Juin 2018 - 15:29

cheers

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
53jcg
All-Star
avatar


MessageSujet: Re: MSB-AS Monaco (Finale des playoffs 2018, match 3)   Mar 19 Juin 2018 - 16:18

Bravo pour l'ensemble de ton œuvre The Dunk !!! En espérant un épilogue heureux demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-AS Monaco (Finale des playoffs 2018, match 3)   Dim 24 Juin 2018 - 21:02

Merci infiniment ! Ce match était juste magnifique ! cheers

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MSB-AS Monaco (Finale des playoffs 2018, match 3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
MSB-AS Monaco (Finale des playoffs 2018, match 3)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [1/2 finale PO] ASVEL-SLUC match 1
» (1/2 finale PO) SLUC-ASVEL match 2
» Intersaison 2017/2018: reprise, match amicaux.....
» le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010
» [EURO 2016 - 25 juin] 8ème de finale, matchs du samedi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres-
Sauter vers: