AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-SIG (1/2 finales des playoffs 2018, match 4)

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-SIG (1/2 finales des playoffs 2018, match 4)   Sam 9 Juin 2018 - 11:36

MSB-SIG :
L’HEURE DU BILAN…
___________


Battus de 20 points lors du troisième match de la série, après avoir concédé une défaite à domicile, les Strasbourgeois se retrouvaient dos au panneau, avant leur quatrième opposition avec le MSB. Dans la presse locale, Vincent Collet tenait des propos mi-figue mi-raisin qui laissaient entendre que si la SIG n’était plus en position de favorite, tout n’était pas encore fini : si la mise à mort était possible, elle n’était pas certaine… Aux Manceaux de se le tenir pour dit, eux qui rêvaient en orange de cette finale qui leur tendait les bras. Sur le parquet, en tous cas, les Alsaciens présentaient un curieux cinq, avec Inglis et Piétrus dans la raquette…



D’emblée les visiteurs s’emparaient de la possession et Bost ouvrait le score : 0-2. Chris lui rendait la pareille, avant que Bost ne sorte l’obusier de campagne : 2-5. Bien décidé à ne rien lâcher, Chris tentait le triple et se retrouvait sur la ligne, pour un 3/3 : 5 partout ! Logan en échec dans le corner, Justin envoyait son spécial : 7-5. Antarès, bariolée en orange, soupirait d’aise. Wright rétablissait l’égalité à 7 partout. Mykal en échec, Romeo veillait : 9-7. Inglis se montrant maladroit, Romeo retournait au charbon et obtenait même le & one : 12-7. Dans les travées, le sourire était de mise. Cependant, Collet changeait son dispositif et Bilan, sitôt entré, faisait des misères à Yous : 12-9. Romeo à la peine, Mykal prenait le rebond et Yous provoquait la cinquième faute des Alsaciens, Collet recevant même un avertissement verbal du corps arbitral. Comme trop souvent, Yous se contentait d’un médiocre 1/2 : 13-9. Logan en profitait pour planter un majoré qui réduisait à néant l’avance des Sarthois : 13-12. Romeo relançait son équipe : 15-12. Antoine relayait Mykal. À son tour, Bilan manquait un de ses jets : 15-13. Justin passait un drop shot sur la tête de Leloup : 17-13. Sur la ligne, Bilan ajustait la mire, à 2/2 : 17-15. Will remplaçait Yous, en difficulté et signait rapidement un 2/2 de bon aloi : 19-15. DJ suppléait Romeo et, presque aussitôt, coupait une ligne de passe. Will ratait un de ces tirs présumés faciles… Wright profitait de l’aubaine : 19-17. Justin, puis Wright butaient sur des défenses resserrées. Will à 0/2 aux lancers, Logan égalisait : 19 partout. DJ rassurait tout le monde avec un triple soyeux : 22-19. Mykal et Yannis permutaient avec Chris et Will. Bilan à 1/2, Mykal glissait le cuir à Yannis : 24-20. Dans la foulée, Mykal interceptait, voyait son tir dévier et DJ s’envoler au dunk : 26-20. Le public clamait sa joie. Bilan ne s’en émouvait guère : 26-22. Sur ces entrefaites, Mykal allait chercher deux lancers, sans que cela perturbât Bilan : 28-24.
Après un début disputé sur les lignes arrières, la rencontre avait pris une autre physionomie : Bilan versus MSB… Les Manceaux menaient d’une courte tête.


Romeo a donné l'exemple...

Yous en difficulté, Bilan enfonçait le clou : 28-26. Antoine, puis Yous à la peine, Bilan poursuivait son chantier : 28 partout… Le pied de Justin ayant glissé derrière la ligne de touche, Randolph entrait dans la danse : 28-30. Will relayait Yous et manquait son tir, tout comme Justin qui avait hérité du ballon, en tête de raquette. Randolph, se sentant la main chaude, s’offrait un majoré : 28-33. Coach Éric stoppait le massacre (0-11, série en cours). Romeo remplaçait Justin. DJ allumait une mèche, mais le cercle rejetait la balle. Sy, à 1/2, ajoutait au malheur des Tangos : 28-34. À 2/2, Mykal enrayait un temps l’hémorragie : 30-34. Will grattait même la possession, mais une mésentente entre DJ et Romeo bénéficiait aux visiteurs. Si Bost cafouillait, Inglis rattrapait le coup : 30-36. À au moins un mètre cinquante derrière l’arc, Mykal envoyait un missile : 33-36. Collet rappelait ses hommes. Justin relayait Antoine et Chris Mykal. Atkins en échec, Romeo se faisait dérober le cuir, sans conséquence puisque Randolph se montrait maladroit. La SIG étant dans la pénalité, Justin allait faire le plein de lancers : 35-36. Logan se faisait subtiliser la balle, sans que Chris puisse en tirer parti. Bost captait la lumière : 35-38. Romeo à 0/2, la tension montait d’un cran, suite à un accrochage entre Piétrus et Justin. Inglis ne se laissait pas déconcentrer : 35-40. Sur une passe lumineuse de Justin, Will se montrait enfin : 37-40. Bost, de loin, climatisait Antarès : 37-43. DJ en échec, Inglis entrait un panier chanceux, après un improbable rebond sur le cercle : 37-45. Coach Bart posait un temps mort. Mykal remplaçait Romeo. Victime d’Inglis, Will se présentait sur la ligne pour un piteux 0/2. Comme Inglis avait écopé d’une technique, pour contestation, Justin exécutait la sentence : 38-45. Hélas, le meneur tango butait sur les barbelés adverses et Logan en profitait : 38-47. Collet stoppait la rencontre. Justin se retroussait les manches et allait chercher deux jets supplémentaires : 40-47. Après une ultime tentative de Leloup, la marque en restait là…
La SIG jouait dur (17 fautes contre 7) et se montrait plus adroite (68% contre 46). À l’évaluation, les chiffres étaient éloquents : 38 versus 59. Bien entendu, les lancers manqués par Yous et par Will, débordés par Bilan, n’arrangeaient rien (Q2 : 12-23) Le MSB allait devoir se montrer plus agressif pour renverser la tendance…


Justin s'est pourtant démené !

Inglis portait le premier coup : 40-49. Pourtant, sur un passe sublime de Justin, Chris le rendait, avec les intérêts : 43-49. Logan en échec, Wright s’emparait du rebond, mais Bost dosait mal son flotteur. Le cercle refusait un tir en cloche de Chris, mais la balle étant revenue vers lui, DJ dégainait à trois points : 46-49. Antarès donnait de la voix. Yannis remplaçait Yous. Inglis en échec, c’était au tour de Leloup de faire une gamelle. Romeo réduisait l’écart à un petit point : 48-49 ! Leloup s’étant mis dans son tort en attaque, Romeo et Yannis manquaient l’occasion de reprendre l’avantage. Bilan, décidément, n’était pas miraud : 48-51. Impuissant en fin de possession, Yannis rendait le ballon. Même s’il gaspillait le bonus qu’il venait d’obtenir, Bilan poursuivait son œuvre de mort : 48-53. Après un marcher de Justin, Leloup mettait du grain au coffre : 48-55. Un jaillissement de Bost venait encore deebooster son équipe : 48-57 ! Coach Bart stoppait les hostilités. Will remplaçait Yannis. Justin mettait un terme à la série en cours (0-Cool : 50-57. Un triple de Logan frappait le public au moral : 50-60 ! Avec l’aide de la planche, DJ entrait en résistance : 52-60. Miro Bilan était… mirobolant : 52-62 ! Irrésistible, tout simplement ! Romeo n’y était plus. Bost bossait dur : 52-64. Yous permutait avec Will et Romeo avec Mykal. Coach Bart cherchait des solutions ! Chris contré, Bost aggravait la situation : 52-66… Justin, pourtant, trouvait Yous : 54-66. Les Strasbourgeois ayant laisser échapper le ballon, DJ et Chris manquaient leurs tentatives. Wright ne faisait pas mieux. Antoine et Romeo renvoyaient Chris et DJ sur le banc. Antoine en échec, Yous claquait la balle dans le filet : 56-66. Leloup en échec, Justin lâchait les chevaux : 58-66. Malheureusement, Yous écopait de sa quatrième faute et cédait sa place à Will. Atkins pointait le bout de son nez, juste avant la sirène : 58-68 !
Les Tangos ne parvenaient pas à résoudre le problème Bilan : ni Yous, ni Will, ni Yannis ne réussissaient à la bloquer et les flèches de Bost ou de Logan n’arrangeaient rien (Q3 : 18-21). Il fallait encore hausser le niveau de jeu, alors que les organismes semblaient déjà en surchauffe…


DJ dans ses œuvres...

Mykal rendait un peu d’espoir au peuple orange : 60-68. Atkins et Romeo échangeaient les bons procédés (ou les mauvais, c’est selon…) : 62-70. Les Manceaux interceptaient, mais Mykal manquait sa passe vers Romeo. Ce dernier récupérait le cuir, mais Antoine se faisait contrer. Furieux, Antoine revenait pour reprendre son bien, mais manquait son lay-up. Sy, Romeo, Randolph en échec… l’acide lactique faisait son effet. Romeo , au poste de pivot, livrait ses dernières forces : 64-70. Bilan ne se laissait pas impressionner : 64-72. Justin, en échec, se voyait offrir une seconde chance par DJ, toujours à l’affût : 66-72. À son tour, Mykal interceptait et se faisait accrocher irrégulièrement par Randolph. Antisportive ! Antarès poussait… Yous relayait Romeo. Mykal, à 2/2, trouvait ensuite Yous, bien démarqué : 68-72. Malheureusement, le géant manceau ne claquait pas son ballon et, bousculé, laissait encore un jet en route : 69-72. Sur l’action suivante, Logan lui donnait une leçon en transformant sans sourciller 3 jets sur 3 : 69-75. Les Manceaux avaient peut-être raté le coche… Antoine, pourtant, n’abdiquait pas et plantait un triple qui faisait lever toute la salle : 72-75 ! Inglis maladroit, Mykal, à neuf mètres, déposait un majoré dans le filet : 75 partout… Un vent de finale poussait les Manceaux, d’autant que Bost se montrait moins clutch. Toutefois, sur le rebond, la balle roulait jusqu’à Leloup qui dégainait sans attendre : 75-78 ! Sur le rebond, DJ, assommé, restait au sol. L’inquiétude gagnait les travées. Bilan ajoutait une banderille : 75-80. Romeo relayait DJ, chancelant. Coach Éric essayait de remobiliser ses troupes. Mykal se multipliait : 77-80. Calmement, Leloup, un peu négligé par la défense, assassinait son club formateur, au buzzer : 77-83. Comme les Manceaux se précipitaient en attaque, Logan portait l’estocade : 77-86. Mykal, puis Justin butaient sur les barbelés alsaciens. Victime d’un coup à la hanche, Justin traînait la jambe. À une seconde de la fin de la possession, Bost corsait l’addition : 77-89. Révolté, Antoine ripostait sur le même ton et enchaînait sur une interception avant de filer au cercle : 82-89. Il était trop tard…


Mykal a ramené le MSB à égalité...

Dopés par une ligne arrière retrouvée (Bost + Logan = 35 points) et par un Bilan impeccable (24 points à 10/10 pour 29 d’éval), les SIGmen ont clairement dominé les Manceaux, malgré un beau baroud d’honneur dans le dernier round (Q4 : 24-21). Si Justin (15/3/6/13), DJ (13/4/2/13) et Romeo (13/4/2/12) ont été vaillants dans le combat, il est clair qu’ils ont parfois marqué le pas. De leur côté, Mykal (16/4/2/9) et Chris (8/2/2/Cool ont été bien tenus par la défense adverse et Antoine (8/0/3/7) s’est réveillé trop tard. Cependant, l’essentiel s’est surtout joué dans la peinture où Yous (6/4/0/6), Yannis (3/3/0/4) et Will (4/2/0/1) n’ont pas existé. Même si la faveur du pronostic a clairement changé, les Tangos doivent maintenant retourner au Rhénus pour espérer disputer la finale contre Monaco. Un exploit assurément, mais impossible n’est pas tango…

[Merci à Dominique Breugnot pour ses photos !]

_________________
afro
The Dunk



Dernière édition par The Dunk le Dim 10 Juin 2018 - 0:59, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-SIG (1/2 finales des playoffs 2018, match 4)   Sam 9 Juin 2018 - 21:07

Hé, hé ! cheers


ON CONTINUE !!!

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-SIG (1/2 finales des playoffs 2018, match 4)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NBA PLAYOFFS 2018
» SAISON 2017-2018 - PLAYOFFS 2018
» Intersaison 2017/2018: reprise, match amicaux.....
» Playoffs 2018
» Ligue AM PlayOffs 2018

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2017-2018-
Sauter vers: