AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-ASVEL (1/4 de finale des playoffs, match 1)

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-ASVEL (1/4 de finale des playoffs, match 1)   Mer 23 Mai 2018 - 17:17

MSB - ASVEL :
SE METTRE AU VERT…
_________


Cumuler trois défaites de suite alors que le championnat se termine n’est jamais bon signe. Perdre d’un point un derby sur le parquet de Cholet quand on mène 72-97 à l’évaluation n’est pas non plus de très bon augure. Se retrouver à la veille des phases finales avec Romeo suspendu par la ligue pour un comportement incorrect envers le corps arbitral ne facilite pas non plus la concentration, même si un appel suspensif lui permet, in fine, de jouer… Comble de malheur, alors que le MSB s’attendait à affronter Dijon, Limoges ou Nanterre, c’est l’ASVEL, sixième du classement après sa défaite surprise au Portel, qui se présente à Antarès, alors que, par deux fois déjà cette saison, les partenaires de Charles Kahudi l’ont emporté… Nouah est à l’infirmerie, mais les Parker ont recruté Gamble pour pallier l’absence de Watkins. Au Mans, Pape n’est pas vraiment rétabli, encore moins Terry, qui manque terriblement à ses partenaires depuis sa blessure. Il faut pourtant faire face : après le faux pas de l’an passé, les Tangos sont de retour en playoffs et ils se doivent d'assumer leur rang… même devant une affluence réduite !

                                 

Mykal ayant manqué son premier tir, Yous s’empare du rebond et fait le nécessaire. Nelson, oublié par la défense, répond à trois points : 2-3. Romeo en échec, Harper s’impose : 2-5. Le pressing tous azimuts des visiteurs gêne terriblement les Sarthois qui perdent leur remise en jeu. Harper allume une mèche et, déjà, il y a le feu : 2-8. Antoine se précipite, sans réussite. Quelque chose cloche : Yous doit céder sa place à Will… Est-ce parce qu’il a perdu le rebond alors qu’il avait le ballon entre ses mains ? Lighty rate un de ses jets : 2-9. Mykal appuie sur l’accélérateur et obtient le & one : 5-9. Un triple de Slaughter coupe le souffle à ceux qui venaient à peine de le reprendre : 5-12. Antoine égare le cuir. Nelson n’en profite pas, Harper si : 5-14 ! Coach Bart stoppe la rencontre. Will entre deux lancers : 7-14. Lighty est resté à terre. Il semble atteint et Lang le relaie. Gamble fait de même avec Harper, avec efficacité : 7-16. Mykal à la peine, Slaughter creuse l’écart : 7-18. Mykal insiste en vain. Lang marque un panier facile : 7-20. Justin en échec, Yannis remplace Will, Chris fait de même avec Mykal. Yannis bloque Gamble et dunke, sur une passe de Romeo : 9-20. Le public apprécie. Lang en échec, Justin signe un airball. Gamble poursuit son œuvre : 9-22. Justin renvoie la balle dans sa moitié de terrain. Des sifflets se font entendre. Roberson cafouille, mais Chris ne parvient pas à capter la passe trop molle qui lui est adressée. Les sifflets redoublent. Chris se rachète en bloquant Nelson et Antoine passe un triple : 12-22. Du corner, Lang assomme les optimistes : 12-25. Romeo force son tir, Gamble marche sur l’eau : 12-27. DJ relaie Romeo et Mykal Justin. DJ gâche une opportunité, tout comme Roberson après lui. Antoine garde la main chaude : 15-27. La défense, enfin mobilisée, conduit l’ASVEL en fin de possession. Il reste 3 dixièmes de seconde. De sa propre moitié de terrain, Chris parvient à toucher l’arceau, mais ne marque pas.
Débordés en défense par la vitesse d’exécution des Villeurbannais, asphyxiés en attaque par leur pressing constant, les Manceaux sont passés à côté de leur premier quart temps. Le match est mal parti… et Yous reste sur le banc !


Mykal s'est pourtant démené...

Yannis contre Kahudi, mais DJ rate son shoot. Gamble, au contraire, assure : 15-29. En échec, Chris reçoit la leçon de Slaughter : 15-32. DJ récidive, mais, cette fois, Yannis bloque Gamble. Justin remplace Antoine. Hélas, Mykal écope d’une faute offensive et Slaughter fait son show : 15-34. Yannis répond par un dunk : 17-34. Roberson rappelle sa présence : 17-36. Yannis remet le couvert, réveillant un peu le public : 19-36. TJ Parker prend un temps mort. Romeo et Will suppléent Mykal et Yannis. Sans tarder, le capitaine manceau arrache le cuir des mains de Slaughter. Will cafouille, mais DJ veille : 21-36. Kaba en échec, Chris trouve Justin, bien démarqué, pour un majoré qui fait du bien : 24-36. Les Lyonnais égarent le ballon, mais Will gaspille deux lancers. Lighty n’y arrive plus, mais Slaughter, implacable, sort l’obusier : 24-39. Romeo relève la tête : 26-39. Nelson en échec, Justin plante un triple : 29-39. Les supporters se reprennent à espérer. Contrarié, TJ Parker rameute ses troupes. Les Manceaux confisquent le ballon. Justin enfonce le clou : 31-39. Tranquille, Gamble va chercher le panier et son bonus, mais manque sa transformation : 31-41. Justin donne des signes d’énervement. Les défenses prennent le dessus : Slaughter, Chris, Nelson, Romeo, puis Roberson en font les frais. Antoine relaie Chris. Coach Éric stoppe la rencontre. Antoine tente un tir, la balle rebondit sur l’arceau, DJ s’envole et, dans une position incroyable, parvient à claquer le ballon. Antarès applaudit : 33-41. Yannis remplace Romeo. Le MSB étant dans la pénalité, Roberson enfile deux jets : 33-43. Chris renvoie Yannis sur le bans. Il reste 12”8. L’ASVEL a une faute à donner et Nelson s’en charge. Plus que 9”… Justin combine avec Will, une sorte de alley-oop avorté. Yous n’est pas là… Lang manque l’ultime opportunité de son équipe.
Le MSB emporte le second quart temps 18-16. Les statistiques, pourtant, sont éloquentes : avec une adresse à 63% contre 43%, les visiteurs dominent largement et ils affichent une évaluation à 52 vs 33. Pourtant, tout n’est pas perdu : les Tangos ont refait la moitié du retard concédé. Le bruit court : Yous aurait un pépin physique…


Le Marsupilami dans ses œuvres…

Sur la ligne, Will gâche un lancer : 34-43. Kahudi en échec, Mykal ne parvient pas à capter la passe trop molle d’Antoine, mais se démène pour reprendre la balle. Romeo, puis Harper en échec, un triple de Mykal réveille Antarès : 37-43 ! Dans la foulée, Will bloque Gamble, avant d’obtenir le panier et la faute sur une jolie passe de Mykal : 40-43 ! Cette fois, la salle y croit de nouveau. Les chants reprennent. Slaughter n’y est plus. Hélas, les Manceaux confondent vitesse et précipitation. En vieux briscard, Nelson s’applique : 40-45. Mykal lui donne la réplique : 42-45. Nelson insiste : 42-47. Mykal tente une passe dans le dos qui trompe Justin, qui doit sortir, maillot déchiré. Chris prend le relais. Antoine neutralise Nelson. Will repart à l’assaut : 44-47. Gamble gambille, obtient le & one, sans le transformer : 44-49. Antoine fait un mauvais choix. Harper redonne de l’air aux siens : 44-51. Antoine cède sa place à Justin qui trouve Will : 46-51. Yannis remplace Will, dont le capot fume… Mykal dérobe le ballon sur la remise en jeu. Romeo, seul, s’essaie au trois-points, sans succès. Bénéficiant d’un rebond favorable, Lang lui fait la nique, aussitôt : 46-54. L’ASVEL reprend ses aises. Pourtant, Justin sert Yannis : 48-54. Gamble poursuit son chantier : 48-56. Coach Éric arrête le jeu. DJ et Antoine relaient Romeo et Chris. Les défenses font la loi : DJ, Roberson, Justin, Kaba (contré par Yannis…) s’y cassent les dents. Justin trouve une faille, dans la peinture : 50-56. Roberson n’est pas dans un grand soir. Sur une extra-passe d’Antoine, DJ ajuste un rainbow shot de toute beauté : 53-56 ! Au buzzer, Roberson entre un panier chanceux : 53-58. Dommage !
Les Manceaux secouent la Maison verte (Q3 : 20-15) et reviennent, au courage, à deux possessions. À l’évaluation, Villeurbanne n’a plus guère de marge (62 vs 66). Tout semble encore possible…


Justin s'est bien repris…

Kahudi en échec, l’incontournable Harper dépose le ballon dans le filet : 53-60. Mykal répond : 55-60. Harper insiste : 55-62. Justin ne lâche rien : 57-62. Kaba se fait siffler un marcher. La tension monte. Mykal, puis Yannis ratent le cochent. Face à Justin, Harper profite de sa taille : 57-64. Les Manceaux s’impatientent, perdent le ballon. Harper, pourtant, manque sa cible. Will et Romeo remplacent Yannis et Justin. Mykal en échec, Harper règne sur la raquette mancelle : 57-66. Antoine feint la passe, galope jusqu’au cercle : 59-66. Un peu négligé par la défense, Kahudi passe un triple : 59-69. De nouveau, le vent tourne. Romeo force son tir. Justin supplée Antoine. Mykal en échec, Will bâche Kaba, qui venait d’entrer. La tentative lointaine de Justin s’écrase contre le cercle. Impérial, Slaughter retourne le couteau dans le cercle : 59-72. Mykal n’abandonne pas : 61-72. Gamble et Will se neutralisent, de part et d’autre du terrain. Romeo donne l’exemple : 63-72. Slaughter en échec, Justin jette ses dernières forces dans la bataille et entre un drop shot : 65-72. TJ Parker interrompt les hostilités. Plus que 2’49”… Slaughter marque, dans le petit périmètre : 65-74. Si Will gaspille des cartouches, Gamble gâche deux lancers. Antoine relaie Romeo. DJ tente le tout pour le tout, sans succès. Kahudi porte l’estocade avec un panier bonifié : 65-77. Justin sert DJ pour un triple désespéré : 68-77. Kahudi, discret pendant le match, guide ses troupes vers la victoire : 68-79. Plus que 47 secondes… Coach Bart pose un temps mort. DJ et Justin tirent les dernières salves. Tandis que Will regagne le banc après sa cinquième faute, Nelson conclut, à 2/2 sur la ligne : 68-81.


Will a fait tout son possible…

Plombé par son début désastreux, le MSB sera revenu à plusieurs reprises à une possession, avant de s’avouer vaincu par Harper, MVP incontestable, Slaughter, Gamble et compagnie… Malgré tout, cinq Manceaux affichent des évaluations à deux chiffres : DJ (10 pts/7 rbds/2 pds pour 13 d’éval), auteur de quelques paniers d’anthologie ; Will (10/2/0/12), qui a suppléé Yous (2/2/0/2) avec vaillance ;  Mykal (12/1/4/11), souvent au four et au moulin, malgré une adresse fluctuante ; Justin (14/2/5/10), pourtant étouffé en première mi-temps ; et Yannis (8/1/0/10), très présent dans la lutte. Comme souvent, Antoine (8/3/3/9) a alterné le chaud et le froid, tout comme Romeo (4/7/2/7), tout de même décevant en attaque. De son côté, Chris (0/2/1/2), décidément sous-utilisé, est resté invisible. Reste qu’entre la suspension qui pèse toujours sur Romeo et la possible indisponibilité de Yous qui souffrirait du genou, il sera extrêmement difficile pour les Tangos, toujours privés de Terry, d’aller arracher une belle à l’Astroballe contre une ASVEL que les playoffs semblent, comme chaque année, transcender. Il faut cependant y croire, faute de quoi, au terme de cette saison plutôt enthousiasmante malgré tout, le Dunk serait contraint de prendre congé de ses fidèles lecteurs de manière prématurée… Allez Le Mans !
[Merci encore à Dominique Breugnot !]

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-ASVEL (1/4 de finale des playoffs, match 1)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 19ème journée : OLB - ASVEL
» Play Offs Championnat DIvision 1 : Finale Match 2 : Brest - Lyon du 20/04/2013 18H40
» Video de la finale du WGC-Match Play Championship-2011
» 1/4 Finale P-O / Match ALLER / Sam 05/05/12 : FCMB - MONACO : 70 - 60
» As Far 3 vs Raja 2 [1/8 de Finale Retour ] [Après-Match]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres-
Sauter vers: