AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  Empty
MessageSujet: MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)    MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  Icon_minitimeDim 13 Avr 2014 - 13:01

MSB-STB :
Havre de guerre…
–––––––––––

De retour de Nancy avec une bien belle victoire en poche, le MSB, toujours premier ex-æquo, accueillait ce soir une équipe du Havre toujours à la lutte contre la relégation. Défaits lors du match aller aux Docks Océanes, les Manceaux, qui récupéraient Vaughn, devaient prendre leur revanche et conforter leur rang pour les playoffs

 MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)  26384 

Reyshawn ayant capté le ballon dévié par JP lors de l’entre-deux, DaShaun ouvrait le score. Brown tentait de démolir le mur brésilien qui se dressait devant lui, mais JP ne bougeait pas d’un pouce. Cependant, Pape ratait son tir, tout comme DaShaun qui avait bénéficié du rebond et Banks sonnait la charge à 3 points : 2-3. DaShaun tentait de rendre le coup, sans succès : la balle tournoyait sur le cercle et ressortait… Au contraire, le tir de Minnerath trouvait le chemin du filet : 2-6. JP provoquait Brown et Pape terminait l’action : 4-6. Ni Invernizzi, ni Pape, ni Banks ne menaient leurs entreprises à bien. Pape servait son capitaine qui ramenait les siens à égalité : 6 partout… Hatcher dégainait à 3 points, lui aussi (+ 3), mais Reyshawn trouvait Charles en position idéale pour égaliser : 9-9.  Hatcher en échec, Minnerath s’emmêlait dans ses pas, si bien que Reyshawn donnait l’avantage aux Tangos, non sans gâcher son lancer-bonus, hélas ! À 11-9, Le Mans était dans son match. Minnerath en échec, Charles ne faisait pas mieux, mais Pape s’emparait du rebond et JP se chargeait de la finition : 13-9. Si Fofana réduisait l’écart (+ 2), JP bénéficiait d’une jolie passe de DaShaun : 15-11. Alors que Reyshawn et DaShaun venaient de céder leurs places à Dounia et à Antoine, Banks profitait d’un léger relâchement de la défense pour aggraver son cas : 15-14. JP laissait sa place à Alain et Pape transformait 2 jets, avant que Vaughn ne vienne le relayer : 17-14. Anderson s’invitait au tir aux pigeons et rétablissait la parité à 17 partout. Suite à une faute d’attaque d’Alain, Paschal donnait l’avantage aux visiteurs : 17-19. Charles prenait aussitôt les mesures nécessaires : 20-19. Le jeu devenait plus confus : Fofana ayant commis une faute d’attaque, Antoine perdait le cuir, Paschal manquait un tir et, après avoir perdu consécutivement son second ballon, Antoine écopait d’une antisportive ! Par chance, Banks laissait un lancer en route : 20 partout ! Bousculé, Anderson se retrouvait sur la ligne, où il ne brillait pas davantage : 20-21. Au buzzer, toutefois, DaShaun remettait les pendules à l’heure : 23-21 !
Très adroit à 3 points, le STB tenait la dragée haute au MSB où JP et DaShaun tenaient la baraque.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Reyshawn et Charles ont pourtant fait leur possible…

Essart en échec, Alain perdait le ballon. Dounia le récupérait en contrant son vis-à-vis et Alain, parti en contre, entrait le panier & one : 26-21. Suite à une faute d’attaque de Brown, DaShaun, Alain et Dounia se disputaient l’honneur de ne pas mettre le panier suivant ! Le coach du Havre rappelait ses joueurs. Vaughn ayant multiplié les dribbles qui ne mènent nulle part, Anderson lui donnait une leçon de sobriété : 26-23. Vaughn, toutefois, récidivait et gâchait la possession, avant de se livrer à un concours de maladresse avec Hatcher : match nul 2-2 ! Alain s’invitait à ce petit jeu, mais DaShaun rattrapait le coup et transmettait un bon ballon à Kévin, seul dans le corner : en vain ! À son tour, JD rassemblait ses hommes. Anderson manquait une tentative lointaine, mais se voyait offrir une seconde chance sur le rebond : 26 partout ! Il s’illustrait également sur l’action suivante par une antisportive sur Pape. Ce dernier se contentait d’un modeste 1/2, mais terminait la possession suivante sur un dunk appuyé : 29-26. Anderson en échec, Fofana confisquait le rebond, sans que Minnerath parvienne à en tirer quelque chose. Reyshawn expédiait un missile qui faisait le plus grand bien aux Manceaux : 32-26. Navré, le coach havrais posait un temps mort. JP ayant intercepté la remise en jeu, Reyshawn refusait un tir ouvert, avant de se faire subtiliser la balle. Le Mans laissait ainsi filer une occasion de se détacher, d’autant que Banks, déchaîné, punissait sans attendre leur manque de pugnacité : 32-29. Après des tirs manqués par DaShaun, par Hatcher et par Antoine, Banks continuait son festival et ramenait le STB sur les talons des Tangos : 32-31. JD, ulcéré, demandait un nouveau temps mort. JP, contré par Fofana, Reyshawn faisait preuve d’opportunisme : 34-31. Banks, toutefois, ne désarmait pas : 34-33. JP puis Minnerath manquaient le cercle, contrairement à Reyshawn, bien servi par DaShaun : 36-33. Hatcher en difficulté, DaShaun lançait Pape sur orbite : 38-33. Anderson en échec, Charles, à deux reprises, et JP, dans l’intervalle, gâchaient leur domination dans la raquette. À 2 secondes de la sirène, Banks se glissait sous le panneau et marquait sur la touche que le MSB venait de concéder : 38-35.
Dominateurs au rebond (20/13), les Manceaux gâchaient des ballons et refusaient des tirs ouverts. Maintenu à flot par Banks, le STB restait donc en embuscade et ne perdait ce deuxième quart temps très défensif que d’un petit point (15-14).

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Les éclairs de Pape auront été trop rares…

D’entrée de jeu, Banks envoyait un coup de semonce : 38-38 ! JP manquait le cercle. Hatcher entrait 2 points : 38-40. Charles laissait filer la balle et Banks assommait Antarès : 38-43 ! Le STB signait un 10 à 0, à cheval sur les deux périodes et se détachait ! Alors que le tir de Reyshawn déviait, Charles plaçait une claquette plutôt bienvenue : 40-43. Minnerath se mêlait à la lutte : 40-45. DaShaun, avec son capitaine, cherchait à organiser le jeu : 42-45. Cependant, Brown revenait sur le pont : 42-47. Les Manceaux cafouillaient et perdaient la possession, tandis que Minnerath s’imposait dans la peinture : 42-49. Charles s’efforçait d’endiguer l’hémorragie : 44-49. Brown, en fin de possession, expédiait une vilaine brique, de sorte que DaShaun et JP pouvaient poursuivre leurs manœuvres de sauvetage : 46-49. Minnerath à la peine, Brown, désormais libéré, rattrapait l’affaire : 46-51. Charles, Banks, DaShaun, par deux fois après un rebond de Dounia, puis Hatcher se heurtaient à des défenses impénétrables. Hatcher interceptait toutefois le cuir, mais, emporté par son élan, sortait le pied des limites du terrain. Vaughn, au buzzer, grattait deux précieux points : 48-51. Le MSB emmenait ensuite ses visiteurs au bout des 24 secondes. Vaughn, hélas, prenait un tir peu inspiré. Par chance, les Havrais se précipitaient et rendaient la possession, que Vaughn, apparemment résolu à gagner tout seul, gaspillait derechef ! Brown ayant glissé sur le parquet, DaShaun peinait à ajuster son tir. Anderson n’étant pas plus adroit, Vaughn obtenait la faute et enfilait ses lancers : 50-51. Minnerath en échec, Vaughn retombait dans ses travers et allait se faire contrer en beauté. Fofana ayant lui aussi entré ses deux jets (2/2), Vaughn s’entêtait, sans réussite. DaShaun, attentif sur le rebond, provoquait une nouvelle faute et se présentait sans trembler sur la ligne : 52-53 ! La dernière tentative d’Essart rencontrait le vide.
Trop lents, trop maladroits, les Manceaux semblaient complètement décontenancés et peinaient à trouver des solutions. Les Havrais, au contraire, gagnaient en confiance et sentaient confusément qu’une occasion incroyable se présentaient à eux…

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
JP était trop seul, ce soir…

Après un lay-up approximatif d’Antoine, Essart gaspillait un tir ouvert. Cependant, Fofana veillait et ressortait le ballon vers l’inévitable Banks qui frappait : 52-56 ! Vaughn ripostait (+ 2), mais Essart, à nouveau négligé par la défense et complètement seul, ne ratait pas sa seconde chance : 54-59. La rencontre prenait une vilaine tournure, d’autant que le triple de DaShaun, pris à la limite des 24 secondes, était refusé ! Anderson en échec, les hommes en gris sanctionnaient Dounia pour une faute d’attaque. Tout allait de travers et JD réclamait un temps mort. Après la remise en jeu, Paschal s’imposait à Reyshawn (+ 2), Vaughn faisait n’importe quoi et… Paschal s’imposait à Reyshawn : 54-63 ! Sur une tentative de DaShaun, le ballon tournoyait sur l’arceau, frôlait le plexiglas et ressortait impitoyablement. Si Charles s’imposait sur le rebond, les Havrais, très pugnaces, interceptaient la remise en jeu ! Essart, pourtant, envoyait sa passe dans le vide et Reyshawn, sur ses entrefaites, entrait deux lancers : 56-63. Suite à un marcher de Paschal, alors que l’espoir renaissait, Pape perdait la balle, que DaShaun récupérait aussitôt, mais ni Pape, ni Charles ne parvenaient à la déposer dans le filet ! Si Anderson donnait des signes de fatigue, Paschal finissait fort : 56-65. À son tour, JP avait droit à sa faute d’attaque. Le tir d’Anderson déviait, mais Fofana plaçait une petite claquette : 56-67. Tout réussissait aux Havrais ! Reyshawn, de très loin, essayait de forcer le destin. Anderson, puis Banks rataient eux aussi leurs shoots, mais les Manceaux étaient comme anesthésiés et il fallait une passe approximative d’Essart pour qu’ils repartent enfin à l’attaque. Vaughn s’élevait, la trajectoire semblait bonne, mais, tout bien considéré, le cercle se dérobait encore… Fofana profitait de sa taille, mais pas de son & one : 56-69. Charles et Banks en échec, DaShaun, épuisé, laissait même un lancer en route : 57-69. L’ultime tentative d’Essart ne donnait rien. Dans Antarès médusé, les Havrais fêtaient une victoire, sans doute déterminante pour leur survie en pro A.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
DaShaun était souvent attendu au tournant…

Alors que le SLUC était bien parti pour être la seule équipe que le MSB n’avait pas battue cette année, ce sera finalement Le Havre qui pourra s’enorgueillir de cet exploit. Peut-être fatigués par leurs prouesses nancéiennes, les Manceaux sont passés à côté de leur seconde mi-temps. Peu inspirés, souvent maladroits, ils ont offert le match au STB qui en avait grandement besoin et que Cedric Banks (25 pts, 3 rbds, 2 pds, pour 24 d’éval)) a guidé sur le chemin d’un premier succès à l’extérieur. Si Reyshawn (11 pts, 3 rbds, 2 pds, pour 12 d’éval), JP (10 pts, 5 rbds, 1 pd, pour 11 d’éval) et Charles (10 pts, 5 rbds, 1 pd, pour 10 d’éval) n’ont pas démérité, l’impact de Pape (9 pts, 3 rbds, 1 pd, pour 7 d’éval) et, surtout, les apports de DaShaun (8 pts, 5 pds, pour 4 d’éval) et de Vaughn (6 pts, 4 rbds, pour 2 d’éval) sont restés très en-dessous de leurs standards habituels, pour ne rien dire d’Alain (3 pts, 2 rbds, pour 4 d’éval) ou de Dounia (6 rbds, pour 3 d’éval). Quant à Kévin (1 rbd, pour 0 d’éval) et à Antoine, ils ont très nettement raté leur match (- 4 d’éval) Le MSB est souvent ainsi : dur avec les gros, tendre avec les petits ! Il va désormais falloir se remobiliser pour aller gagner à Pau.

[Merci à François Navarro pour ses photos !]

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-STB LE HAVRE (SAISON 2013-2014)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clermont Foot : saison 2013-2014
» saison PRO D2 2013/2014
» Reprise et Calendrier saison 2013 2014
» EFFECTIF 2013/2014
» [US ALBI] saison 2012-2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2013-2014-
Sauter vers: