AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  Empty
MessageSujet: MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)    MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  Icon_minitimeMer 19 Mar 2014 - 19:35

MSB-P.-L. :
une rencontre capitale ?

–––––––––––


L’entorse de JP aura coûté cher : élimination de la Coupe de France contre le SLUC (la fois précédente, c’était DaShaun qui était blessé…), puis défaite face au BCM… Aussi le MSB espérait-il se refaire une santé en accueillant le Paris-Levallois. L’inconvénient, c’était que l’équipe que les Manceaux avaient dominée lors de l’ouverture de la saison n’était pas du tout la même que celle qui se présentait sur le parquet : les arrivées de Schilb et de Brown, en particulier, avaient complètement changé la physionomie de la bande à Beugnot…

 MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  26384  MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  26384

Un tir primé et deux lancers de N’Doye, avec, dans l’intervalle, une tentative infructueuses de DaShaun permettaient aux visiteurs de prendre confortablement les commandes de la partie : 0-5. Pape ayant expédié la balle dans le public, Vaughn le remplaçait sans plus attendre. Cependant, N’Doye, salué par le public lors de la présentation, rendait la possession, de sorte que Reyshawn trouvait Vaughn pour un joli rainbow shot : 3-5. Anagonye (+ 2) et Reyshawn (+ 2) se répondaient : 5-7. Les défenses montraient les crocs, si bien que N’Doye, Vaughn, N’Doye encore, puis Charles échouaient misérablement dans leurs entreprises. Touré frappait alors derrière l’arc : 5-10. Reyshawn égarait le ballon, ce qui donnait à Schilb l’occasion de se manifester : 5-12. DaShaun, mal embarqué, tentait un double reverse, sans succès. Très motivé, Schilb récidivait, à 3 points cette fois : 5-15 ! Ulcéré, JD rappelait ses troupes. Vaughn mettait ensuite les gaz et grimpait au cercle : 7-15. Dounia faisait son entrée, tandis que Brown imposait sa formidable masse, obtenant même le bonus : 7-18. JP ripostait sur le même ton, mais ratait son jet : 9-18. Lang en échec, Brown remettait le couvert, avec un second panier & one : 9-21. En finesse, JP se servait de la planche pour éviter la bête : 11-21. Charles ayant signé la cinquième faute mancelle, Touré soldait le compte avec un modeste 1/2 : 11-22. Durant une incursion dans la raquette, DaShaun retombait brutalement et quittait le terrain, visiblement mal en point. L’affaire prenait une vilaine tournure… Kévin et Touré faisant preuve de maladresse, Alain se mêlait à la lutte : 13-22. Si Ewing ajoutait son grain de sel (+ 2), Antoine, d’un coup de patte, apportait un peu d’oxygène : 16-24. Ewing entrait alors 2 jets, mais Antoine récidivait : 19-26. À grands coups d’épaule, Brown dégageait les obstacles, sans que les hommes en gris y trouvent à redire : 19-28. Alain en échec, Dounia se faisait bousculer au rebond sans susciter la moindre réaction. Alain, en revanche, écopait d’une faute sur Brown, qui se contentait d’un petit 1/2 : 19-29. Le public grondait. Vaughn en échec, Brown punissait la défense, juste avant la sirène : 19-31.
Tantôt maladroit dans ses tentatives à longue distance, tantôt malmené par les gros bras parisiens, le MSB, privé de son maître à jouer, était en souffrance.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Combat de titans pour JP !

Un joli tir primé de Reyshawn réchauffait un peu le moral d’Antarès, mais Labeyrie répondait aussitôt par un nouveau panier & one : 22-34. Vaughn en échec, JP arrachait le rebond et déposait le ballon dans l’arceau : 24-34. Oublié par Pape, Ewing saisissait l’aubaine : 24-37. Tout juste de retour, DaShaun tentait en vain de l’imiter. Le rebond était pourtant favorable, mais Pape manquait son flotteur. Au rebond, JP se chargeait de la finition : 26-37. Ewing à la peine, Brown s’emparait du cuir. Heureusement, Vaughn se glissait sous le bulldozer et lui subtilisait la balle. Ayant raté son lay-up, il cédait toutefois sa place à Charles. Victime d’une faute, Alain manquait un lancer : 27-39. Schilb repérait alors N’Doye que son garde du corps négligeait et la punition était immédiate : 27-42. Alain, courageusement, imposait son bras roulé : 29-42. Brown n’en continuait pas moins sa promenade de santé : 29-44. Une faute d’attaque ayant été sifflée contre Alain, Schilb, dans la peinture, envoyait le ballon caresser le filet : 29-46. Accablé, JD arrêtait le carnage. Le MSB en était à 10 fautes, contre 5 à Paris… Sous le pressing de l’adversaire, Charles manquait son tir. Le rebond favorable lui étant échu, Pape réussissait tout de même à entrer un panier : 31-46. Brown continuait à tout défoncer en toute impunité et s’abonnait au panier & one, sans en profiter, cette fois : 31-48. Reyshawn en délicatesse avec son shoot, Brown poursuivait son œuvre de destruction : 31-50. Ni Charles, ni N’Doye ne voyaient leurs efforts récompensés. Sur une jolie passe à terre d’Antoine, JP revenait dans la partie : 33-50. Ewing en échec, DaShaun mystifiait la horde accrochée à ses basques et obtenait à son tour le & one : 35-50. Sur un pick’n’roll d’école, Anagonye se retrouvait seul sous le panneau : 35-52. Après un échec de DaShaun et un airball de Sane, JP provoquait la troisième faute d’Anagonye et entrait ses deux jets : 38-52. DaShaun coupait alors une ligne de passe et servait presque idéalement Pape, qui manquait le tir ouvert. Ewing perdait la possession, mais JP, cerné, devait la rendre. Ewing, à nouveau oublié, se régalait : 38-55. Brown envoyait JP sur la ligne : 40-55. Greg Beugnot prenait un temps mort pour jouer les six dernières secondes, mais sa combinaison avortait et Reyshawn confisquait le cuir.
Brown mettait la raquette des Tangos à feu et à sang. Désorientés, les défenseurs laissaient des espaces à Ewing et N’Doye, tandis que Charles et Pape semblaient aux abonnés absents. Le P.-L. menait 37-69 à l’évaluation, 14-15 au rebond et 6-14 aux passes et gagnait le quart temps 21-24 ! Où étaient passés les vainqueurs de la Leaders cup ?

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Alain au pays des costauds !

Une interception de JP gâchée par Reyshawn, Schilb sonnait les Sarthois d’entrée : 40-58. Vaughn en échec, Brown signait sa troisième faute et DaShaun, au terme d’un double reverse, se faufilait dans un trou de souris : 42-58. N’Doye en échec, Pape ratait un tir ouvert. Anagonye, les pieds dans la peinture, ne s’embarrassait pas de fioritures : 42-60. DaShaun allumait un pétard et obtenait la faute en prime, mais manquait son jet : 45-60. Cependant Schilb ridiculisait Pape, avant d’envoyer à son tour un missile : 45-63. JP bâché, N’Doye portait à 20 points l’avance des visiteurs : 45-65. Vaughn se démenait pourtant comme un diable : 47-65. Suite à échec d’Albicy, DaShaun servait efficacement son capitaine : 49-65. Hélas, Schilb (+ 3) était sur un nuage : 49-68. Anagonye ayant hérité d’une technique, Charles enquillait ses lancers : 51-68. Si ses partenaires perdaient la balle, JP la récupérait aux dépends d’Albicy et DaShaun quittait le sol pour aller déposer un petit flotteur : 53-68. Touré laissait un jet en route : 53-69. Vaughn ayant fait un pas de trop, Touré se rattrapait : 53-71. Si JP ne baissait pas les bras (+ 2), Schilb (+ 3) n’arrêtait plus de les lever : 55-74. Après David Andersen lors de leur déplacement en Alsace, c’était au tour de l’ancien MVP du championnat de ressusciter et c’étaient encore les Manceaux qui en faisaient les frais ! Fatigué, DaShaun ratait un lancer (+ 1), mais Dounia captait le rebond et ressortait le ballon vers Antoine : 59-74. Sur une remise en jeu, Albicy expédiait directement Labeyrie au alley-hoop : 59-76. Antoine en échec, Dounia récupérait à nouveau le cuir et Charles transformait 2 lancers : 61-76. Si Ewing et Antoine échouaient dans leurs tentatives, Alain obtenait 2 jets de réparation : 63-76. Le P.-L. jouait moins bien et perdait le ballon. DaShaun ratait son tir, mais Alain rattrapait le coup : 65-76. Le dernier panier de Touré était refusé par le corps arbitral.
Les Babars parisiens gênés par les fautes, les Manceaux avaient repris du poil de la bête sous l’impulsion de DaShaun et de JP. Malheureusement, la réussite insolente de Schilb permettait aux visiteurs de concéder le quart temps (25-21) tout en conservant une confortable avance.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Antoine a apporté sa fougue !

Sur une magnifique passe de DaShaun, un catch & shoot de Charles (+ 3) permettait aux Tangos d’afficher leurs intentions : 68-76 ! Ewing, pourtant, douchait l’enthousiasme général : 68-79. Alain et Ewing en échec, Brown reprenait son chantier là où il l’avait laissé : 68-81. Contournant tout le monde, Antoine allait au lay-up : 70-81. Touré en échec de loin, Dounia se faisait sanctionner pour une faute d’attaque. Lang, toutefois, n’avait pas recouvré toutes ses sensations et Alain n’abdiquait pas : 72-81. Dounia dans le collimateur arbitral, Touré enfilait 2 lancers : 72-83. Lang n’y était pas et, de dépit, stoppait irrégulièrement DaShaun qui entrait ses 2 jets avant de manquer son tir : 74-83. En raison de la faute technique, la balle revenait pourtant au MSB, sans que Charles parvienne à en tirer bénéfice. Schilb soulageait ses partenaires : 74-85. Antoine servait JP : 76-85. Les deux équipes, maintenant, se rendaient coup pour coup. Albicy restait stérile et DaShaun lui donnait la leçon : 78-85. À 3’45” du terme, les Manceaux revenaient sur les talons des Parisiens ! Sur la ligne, Brown demeurait imperturbable : 78-87. Sur un bon tir à mi-distance de JP, l’arceau rejetait la balle, mais Schilb ratait lui aussi son tir. Greg Beugnot arrêtait le jeu. DaShaun, à 2/2, ramenait les siens à 7 points : 80-87. Et le MSB emmenait les Parisiens en fin de possession. Si Charles échouait piteusement, Schilb ne faisait pas mieux. Touré offrait 2 jets à Charles, qui s’appliquait : 82-87 ! Plus que 5 points… À 1’49” de la sirène, la main de Touré tremblait (0/2) ! Déchaînés, les Tangos se précipitaient à l’assaut, mais, sous les effets de l’adrénaline, Antoine, à deux reprises, et Charles dans l’intervalle, gâchaient des munitions ! Restait 1’14” et les Parisiens cafouillaient ! Le MSB récupérait la possession et DaShaun, à 8 mètres, faisait lever son public : 85-87 ! Et Antoine subtilisait le ballon… avant de le laisser filer, sur une passe trop molle… Encore 37” ! Le cercle ayant repoussé un premier lancer d’Ewing, JP montait l’épousseter sur le second ! À 2/2, Charles, au contraire, maîtrisait son sujet : égalité 87 partout !!! Antarès exultait… À 24”2 du buzzer, Greg Beugnot posait un temps mort. Brown terminait le match comme il l’avait commencé : + 2 & one !  À 87-90, JD stoppait la partie : Plus qu’une seconde et un centième d’espoir. La balle parvenait jusqu’à Charles… dont le tir venait buter sur l’arceau : Le Mans échouait au seuil de la prolongation !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
DaShaun a pourtant payé de sa personne !

Au terme d’un match très mal engagé, le MSB avait réussi une remontée héroïque (22-14). D’abord déstabilisés par les coups de boutoir de Brown (24 pts, 5 rbds pour 29 d’éval), puis par l’adresse diabolique d’un Schilb retrouvé (21 pts, 2 rbds, 5 pds, pour 24 d’éval) et d’un Ewing plutôt en verve, les Manceaux ont failli réaliser le hold-up, grâce à JP (20 pts, 5 rbds, pour 21 d’éval) et à DaShaun (20 pts, 4 rbds, 3 pds, pour 19 d’éval). Si Antoine (11 pts, 4 rbds, 2 pds, pour 11 d’éval), Alain (11 pts, 5 rbds, pour 10 d’éval) et, dans une moindre mesure, Vaughn (7 pts, 5 rbds, 5 pds, pour 13 d’éval) se sont parfois montrés à leur avantage, Charles (11 pts, 2 rbds, pour 5 d’éval) a beaucoup tardé avant de peser sur les débats et Dounia, handicapé par les fautes, n’a pas eu son rendement habituel (2 rbds, 1 pd, pour 2 d’éval). Enfin Reyshawn (5 pts, 1 rbd, 1 pd, pour 4 d’éval) a paru peu impliqué et Pape (2 pts, 2 rbds, pour 2 d’éval) a multiplié les bourdes, tandis que le pauvre Kévin (1 rb) cirait le banc ! Au classement, le P.-L. revient ainsi à hauteur des Sarthois dont la participation aux play-offs n’est pas encore acquise : déplacements périlleux chez des équipes ambitieuses (Limoges, Nancy, Pau, Orléans), réceptions délicates de l’Asvel, sûrement revancharde, puis des mal-classés, en lutte pour le maintien (Le Havre et Roanne), la fin de saison ne s'annonce pas comme une partie de plaisir. Allez, Le Mans, les supporters sont là !!!

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JNRTuffe
Journaliste du Forum



MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  Empty
MessageSujet: Re: MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)    MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  Icon_minitimeJeu 20 Mar 2014 - 13:43

Classeux ! Comme d'hab !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  Empty
MessageSujet: Re: MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)    MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  Icon_minitimeSam 22 Mar 2014 - 21:05

You welcome !!! Et le MSB a gagné à Limoges !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  Empty
MessageSujet: Re: MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)    MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
MSB-P.-L. (SAISON 2013-2014)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clermont Foot : saison 2013-2014
» saison PRO D2 2013/2014
» Reprise et Calendrier saison 2013 2014
» EFFECTIF 2013/2014
» Région individuelles saison 2013-2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2013-2014-
Sauter vers: