AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014)

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) Empty
MessageSujet: MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014)   MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) Icon_minitimeJeu 12 Déc 2013 - 17:23

MSB-ARTLAND DRAGONS QUACKENBRÜCK :
Chevaucher le dragon…


D’une durée minimale de six semaines, l’absence de DaShaun n’était naturellement pas étrangère à la déroute infligée par le SLUC et Alain Weisz l'a d'ailleurs très sportivement reconnu… Aussi les dirigeants du MSB se sont-ils montrés extrêmement réactifs, pour pouvoir aligner, dès ce soir, un pigiste, Torey Thomas, trouvé en un temps record ! Face aux Dragons de Quackenbrück, vieilles connaissances des Sarthois, toute erreur de parcours était en effet proscrite : en l’emportant sur Cantù avant de se rendre en Allemagne, Nymburg ne leur avait pas laissé le choix… Pour pouvoir disputer un dernier match décisif et ô combien périlleux à Ostende, il fallait impérativement gagner !

 MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) 26384  MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) 26384  MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) 26384  MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) 26384  MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) 26384  MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) 26384  MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) 26384  MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) 26384  MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) 26384  MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) 26384  MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) 26384  MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) 26384  MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) 26384  MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) 26384  MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) 26384  MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) 26384  MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) 26384  MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) 26384  MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) 26384 

Si l’entre-deux se révélait favorable aux visiteurs, Thomas manquait son premier tir et c’est Charles, en coast to coast sur la contre-attaque, qui se chargeait d’ouvrir le score. King en échec, Thomas captait le rebond et Holston égalisait à 2 partout. Antoine, Holston, Reyshawn se heurtaient successivement à des défenses bien en place de part et d’autre. Thomas, pris dans la nasse, rendait la possession, mais ni Reyshawn, ni JP ne parvenaient pas à trouver la mire. King jouait au roi des dragons et, en deux fois, donnait l’avantage aux visiteurs : 2-4. Malgré un joli mouvement, JP demeurait stérile. Holston, toutefois, ne faisait pas mieux, de sorte que Reyshawn rétablissait la parité à 4-4. L’intérieur sarthois interceptait ensuite un ballon qui arrivait jusqu’à Pape : 6-4. Holston butait sur JP et Pape, si synchrones dans leur élan qu’on ne savait plus trop lequel des deux avait contré le ballon. Fébriles, les Tangos se faisaient confisquer la possession. Ni Hill, ni Reyshawn, ni Frease ne menaient à bien leurs entreprises respectives. JP s’emmêlait dans ses pas. Hill n’en profitait pas, toutefois, et Reyshawn entrait le premier triple de la rencontre : 9-4. Sur une interception d’Antoine, Reyshawn manquait l’opportunité de creuser l’écart. Après un panier de Topper (+ 2), Alain ratait son entrée en matière, mais Dounia rattrapait l’affaire en obtenant deux lancers: 11-6. Antoine cédait la place à Torey, tandis que l’immense Frease jetait un froid dans Antarès : 11-8. À deux reprises, le cercle repoussait les efforts de Vaughn, mais Frease piétinait devant Dounia. Si Vaughn gaspillait des munitions, Dounia coupait la ligne de passe. Torey en échec, les Allemands géraient leur dernière possession et Topper, au buzzer, faisait admirer son adresse : 11 partout !
Dans un face-à-face très tendu, les défenses prenaient le meilleur sur les attaques. Côté MSB, la circulation de balle manquait de fluidité et de vitesse, face à un adversaire pourtant assez lent.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Charles, impérial en défense.

Avec deux points un peu chanceux d’Alain, les Manceaux reprenaient la tête : 13-11. Wenzl en échec, Alain récidivait et obtenait même le & one : 16-11. Wenzl qui campait dans la raquette ayant été repéré par la patrouille, Torey remontait la balle, pénétrait dans la peinture pour attirer à lui les défenseurs et ressortait le cuir vers Vaughn, en embuscade dans le corner : 19-11. Suite à une interception d’Alain, Torey feintait son vis-à-vis et expédiait un missile qui soulevait les applaudissements : 22-11. Sur le banc aux côtés de ses coéquipiers, DaShaun appréciait en connaisseur. Hill, Vaughn, puis Topper étaient en échec. Vaughn se faisait encore déposséder du ballon, sans que Topper se montre adroit. Sur deux jets d’Alain, le MSB signait un 11-0 de bon aloi : 24-11. Un triple signé Holston mettait un terme à la série : 24-14. Vaughn, à l’énergie, répliquait aussitôt : 26-14. Thomas peinait, tandis que Torey obtenait deux jets, à 50% : 27-14. Vaughn, comme Thomas avant lui, faisait preuve de maladresse, mais se rattrapait au rebond. Dounia s’occupait de la finition : 29-14. Thomas se vengeait sur l’action suivante : 29-16. Les Tangos ayant perdu le ballon, Kévin provoquait la faute de Frease, agacé d’avoir été contré. Si la série noire de JP se poursuivait, Dounia veillait, mais ratait son lancer-bonus : 31-16. Holston s’étant fait subtiliser le cuir, JD prenait un temps mort. JP manquait l’immanquable. Njei ne se montrant pas plus inspiré, JP insistait, mais la réussite semblait le fuir. Suite à une faute offensive de Thomas, le capitaine du MSB ratait encore un bras roulé pourtant bien préparé. Topper en échec, Pape obtenait deux jets, qu’il transformait : 33-16. Après un jaillissement d’Antoine, les Manceaux repartaient à l’assaut, mais, Pape, seul dans le coin du terrain, voyait son ballon dévier sur la mauvaise trajectoire. Un dunk furieux de Frease et un échec de Reyshawn au terme d’une dernière possession mal gérée par le MSB mettaient fin à la première mi-temps : 33-18.
Grâce aux bons passages d’Alain et de Torey, la nouvelle recrue, les Manceaux avaient pris une avance confortable. Il ne fallait pas pour autant se relâcher, même si les Dragons, déjà éliminés, n’avaient plus grand-chose à disputer…

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Des passes, des interceptions : Antoine ne ménage pas sa peine !

Si Pape se faisait contrer sèchement, JP demeurait roi face à King. Charles transformait deux lancers : 35-18. Antoine dérobait encore un ballon que Reyshawn exploitait à merveille, combinant step back et reverse sous les vivats du public, venu en nombre admirer la coupe remportée par l’équipe de France : 37-18. Le même Reyshawn stoppait ensuite Holston et JP débloquait enfin son compteur : 39-18. Sur ces entrefaites, Graves faisait de même : 39-20. Antoine lançait JP qui montait au cercle : 41-20. Antoine en échec, comme Holston avant lui, Charles s’emparait du rebond et transmettait à JP, méconnaissable depuis son retour au vestiaire : 43-20. Si Charles interceptait encore un ballon, sa passe vers Pape, un peu appuyée, ne parvenait pas à destination. Thomas sauvait les meubles : 41-22. Toutefois Antoine récidivait avec JP, désormais en mode sans échec : 45-22. Graves imitait le jeune meneur manceau en servant Frease : 43-24. Reyshawn ratait un shoot, mais prenait la seconde chance que lui offrait JP : 47-24. Pour stopper l’incendie, Graves sortait un tir d’outre-tombe : 47-27. Une faute offensive de JP donnait à Frease l’occasion de ramener l’écart à moins de vingt points, mais le géant dosait mal son geste et JP, bien servi par Vaughn, lui faisait la nique, avant d’intercepter la remise en jeu sous les applaudissements : 49-27. Après une balle perdue par Alain, Topper revenait au top en entrant un triple : 49-30. En échec, Charles se vengeait sur Graves, arrêté en plein élan. Torey, de retour à la mène, achevait de conquérir Antarès en distribuant un nouveau cadeau de Noël santa à Vaughn : 52-30. Njei en échec, Alain se faisait surprendre à faire la sieste dans la raquette, mais la défense du MSB, intraitable, conduisait les Dragons au bout des 24 secondes, avant que Kévin ne manque, de très peu, un bon tir, au buzzer.
Une défense pugnace, un JP déchaîné, un Torey rassurant : tous les compteurs étaient au vert pour les Manceaux.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
En 2ème mi-temps, JP-qui-pleure a cédé sa place à JP-qui-rit !

Bien aidé par la planche, Frease poursuivait son chantier solitaire. Vaughn et Doreth en échec, Alain se faisait contrer, mais prenait sa revanche en nettoyant le cercle, suite à un contre de Dounia. Torey ratait un lay-up, mais Doreth ne faisait pas mieux. Alain écopait d’une faute offensive, sans que Topper en profite. Kévin en échec, Frease se mettait lui aussi dans son tort. Si Vaughn affichait un pourcentage de réussite des plus suspects, Topper laissait deux lancers en route. Sur le rebond, Alain commettait sa cinquième faute et sortait sous les bravos. Hill se contentait d’un jet réussi : 52-33. JP et Frease donnaient des signes de fatigue. JD rappelait ses hommes pour les ultimes consignes. Opiniâtre, Frease à 100% sur la ligne, poursuivait son travail : 52-35. JP ripostait par un panier avec la faute : 55-35. Frease, en échec, héritait d’une seconde chance, après un mauvais contrôle de Pape, mais Dounia lui faisait clairement comprendre qu’il ne fallait pas exagérer ! JP en échec, Vaughn bondissait pour récupérer le ballon. Hélas, son capitaine cherchait à nouveau ses sensations. Il les retrouvait d’ailleurs assez vite, sur un joli move, après un panier signé Hoffmann : 57-35. JP s’offrait même un contre sur Hill : la montagne aplatissait la colline… Alors que Hill venait de rater ses lancers, Torey expédiait une passe millimétrée vers Pape qui allait au cercle : 59-35. Au pivot, Wenzl relayait Frease : 59-37. Torey aimantait la défense et Antoine, oublié, entrait un beau rainbow shot : 62-37. JD invitait Petr et Tom à participer à la fête. Wenzl, à 2/2, mettait un peu d’argent au coffre : 62-39. Torey perdait un ballon pour la première fois, mais Hoffmann n’en tirait aucun bénéfice. Torey se faisait ensuite contrer, tandis que Hoffmann trouvait la bonne distance : 62-42. Petr laissait échapper la balle et Njei s’illustrait, un peu tardivement : 62-44. Torey, de loin, portait l’estocade : 65-44. King, déchu, manquait encore un tir.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Torey adore Le Mans !

Bien emmenés par un JP, subitement revigoré durant la seconde mi-temps (15 pts, 5 rbds, 1 pd pour 12 d’éval), les Manceaux emportent un succès logique et important, au terme d’un match sérieux. Si Dounia (6 pts, 7 rbds pour 14 d’éval), Reyshawn (9 pts, 2 rbds pour 12 d’éval) et Antoine (3 pts, 3 rbds, 4 pds, pour 12 d’éval) alignent les meilleurs statistiques, l’apport immédiat de Torey (7 pts, 3 rbds, 5 rbds, pour 9 d’éval), à peine descendu de l’avion, l’activité de Charles, l’engagement d’Alain, la hargne de Vaughn et la bonne volonté de Pape ou de Kévin ne doivent pas être négligés. Le MSB doit maintenant retrousser ses manches pour rendre visite à l’ASVEL, qui a besoin de victoires, et, surtout, à Ostende où, défaite à domicile contre le Cibona oblige, ce sera la victoire ou la mort : mieux vaut, en effet, ne pas compter sur les Dragons, même dans leur antre de Quackenbrück, pour terrasser Nymburg !


[Merci à David Piolé pour ses photos splendides !]

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
momodumans
Joueur espoir



MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) Empty
MessageSujet: Re: MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014)   MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014) Icon_minitimeJeu 12 Déc 2013 - 18:12

très bon résumé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-ARTLAND DRAGONS (EUROCOUPE 2013-2014)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magnus 2013-2014.
» Infos Bourgoin (2013-2014)
» Classement 2013-2014
» Abonnement 2013-2014
» Clermont Foot : saison 2013-2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2013-2014-
Sauter vers: