AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014)

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014) Empty
MessageSujet: MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014)   MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014) Icon_minitimeDim 27 Oct 2013 - 19:39

LE BEL CANTO DE CANTÙ…


Après son exploit à Zagreb et sa contre-performance à Chalon, le MSB disputait ce mercredi soir son premier match d’Eurocoupe de la saison 2013-2014 à domicile, face aux Italiens du FowTown Pallacanestro Cantù qui les avaient battus au troisième tour de la poule éliminatoire d’Euroligue, l’an passé. L’occasion de se jauger, à l’aune d’une des meilleures équipes transalpines…

MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014) 26384 MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014) 26384 MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014) 26384 MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014) 26384 MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014) 26384 MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014) 26384 MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014) 26384 MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014) 26384 MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014) 26384 MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014) 26384 MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014) 26384 MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014) 26384 MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014) 26384 MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014) 26384 MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014) 26384 MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014) 26384 

Si JP prenait le meilleur sur Cusin, Vaughn perdait presque immédiatement le ballon. Aradori manquait sa première tentative et JP ouvrait le score : 2-0. Cusin ratait le cercle et bousculait un JP très alerte pour un 2/2 aux lancers : 4-0. Hélas, suite à un échec d’Aradori, les visiteurs prenaient le rebond offensif et Ragland sortait l’artillerie : 4-3. DaShaun, en pénétration, se rappelait au souvenir de son ancien club : 6-3. Jenkins ne trouvait pas la mire, mais Ragland se chargeait de la finition : 6-5. Sur une passe de Reyshawn, Charles, bien démarqué sur la droite, y allait de son panier primé : 9-5. Malheureusement, le festival Ragland (+ 2) continuait, si bien qu’après l’échec de DaShaun, mal embarqué et très surveillé, Leunen égalisait : 9-9. Ni JP, ni Cusin ne parvenaient à faire évoluer la marque et DaShaun était à la peine. Pour une fois, les Manceaux s’emparaient du rebond, mais une mésentente entre Reyshawn et Charles offrait à Leunen l’occasion de faire admirer son adresse longue distance : 9-12… Cantù prenait les devants et la volée d’Eagles présente à Antarès démontrait que l’Italie n’était pas pour rien la patrie du bel canto… Bousculé par Uter, JP ajustait ses deux jets sans souci : 11-12. Uter tentait de riposter, en vain, et JP, en force, s’imposait à nouveau : 13-12. Il suffisait d’un petit oubli défensif pour que Ragland redonne l’avantage à son équipe : 13-14. Après un tir peu inspiré de Charles, JD, agacé, prenait un temps mort et JP, essoufflé, regagnait le banc. Leunen et Vaughn, malgré leurs efforts, laissaient le tableau d’affichage inchangé. Toutefois DaShaun interceptait le ballon et repartait à l’assaut, avant d’être bousculé sans que les arbitres trouvent à y redire, de sorte qu’Aradori pouvait tranquillement débloquer son compteur : 13-16. Alain, qui venait d’entrer, manquait le cercle. Dounia, tout frais, lui aussi, récupérait le cuir dont Pape ne faisait pas l’usage escompté. Par chance, Aradori n’avait pas l’air dans un bon soir et, après un cafouillage au cours duquel DaShaun, serré de près, perdait la possession avant de la reprendre, Antoine punissait enfin la zone qui, depuis le début ou presque, gênait tant les Tangos : 16 partout ! Leunen, un peu oublié, réagissait aussitôt, sans que DaShaun puisse, à la dernière seconde, y changer quelque chose : 16-18.
Malgré un JP en mode européen (8 pts), le MSB avait beaucoup de peine à contourner la défense italienne, d’autant que DaShaun semblait faire l’objet d’un traitement spécial.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
JP avait pourtant donné le tempo !

Une défense un peu trop attentiste amenait un panier d’Uter : 16-20. Alain essayait, sans succès, de réduire l’écart. Leunen, de son côté, manquait une passe un peu forte et regardait, penaud, le ballon lui glisser entre les jambes, mais Pape, en manque d’adresse, n’en profitait pas. Dounia faisait le job sous le panneau, mais Alain et lui ne se comprenaient pas, si bien qu’Uter creusait l’écart en faveur des Italiens : 16-22. Alain n’y arrivait pas, ni Gentile d’ailleurs, mais Jones surgissait : 16-24. JD, inquiet, réclamait un temps mort. Après une tentative sans conviction de Charles, les joueurs de Cantù revenaient dans le camp manceau : leur jeu rapide avec passes volleyées déboussolait le MSB et Jones, à trois points, finissait l’action en beauté : 16-27. Pape provoquait Jenkins et transformait ses deux jets : 18-27. Suite à un contre de Reyshawn, la défense resserrée des Tangos conduisait les Ialiens au bout des 24 secondes. Le coach transalpin demandait un temps mort et recadrait ses troupes. Après une perte de balle de Reyshawn, empêtré dans son propre mouvement, le match tournait à la guerre de positions : Cusin, Antoine, puis Pape tiraillaient inefficacement. Aradori se faisait reprendre pour une faute offensive. En tête de raquette, Antoine débloquait la situation sur un joli rainbow shot : 21-27. Antarès soufflait un peu, d’autant que le brave Gentile s’égarait dans la peinture et que Pape, en deux temps, parvenait à glisser la balle dans l’arceau : 23-27. Ragland lâchait un lancer en route (1/2), mais Pape se montrait maladroit, lui laissant l’opportunité de relancer les siens, après un repli défensif trop mollasson : 23-30. Antoine se donnait du mal, sans réussite, mais Charles était au bon endroit au bon moment : 25-30. Aradori ne l’entendait pas de cette oreille : 25-32. En bon capitaine, JP, excentré parallèlement à la planche, reprenait les affaires en main : 27-32. Les Sarthois restaient dans la course et Rullo, en échec, offrait à Charles l’opportunité de recoller au score : 29-32. La défense mancelle se faisait impénétrable, sans que Reyshawn parvienne à en tirer avantage. Rullo, à trois points, se muait en compresseur de moral : 29-35. Vaughn allait se fracasser sur le mur adverse et ses partenaires trop attentistes laissaient Ragland filer au cercle pour un panier de renard à la dernière seconde : 29-37.
DaShaun neutralisé, son équipe toujours à la peine face à la zone adverse, JD avait fait donner la réserve. Malgré  un retour méritant à une possession, les Manceaux, trop peu concentrés, avaient permis à Cantù de reprendre de l’air.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Le MSB aurait besoin d'un grand Charles !

Remonté à bloc, le MSB donnait le ton de la seconde période en entraînant son adversaire au bout des 24 secondes. Hélas, sur un superbe tir en cloche de Vaughn, la balle tournait trois fois autour de l’arceau avant de ressortir et Leunen punissait la défense, trop lente à se replacer après ce coup du sort : 29-40. Vaughn se consolait à 2/2 sur la ligne, après une charge irrégulière de Jenkins : 31-40. Ce dernier se vengeait en allant marquer un panier acrobatique : 31-42. JP en échec, DaShaun héritait du ballon et brisait le signe italien : 34-42. Aradori, discret, redorait son blason : 34-44. Charles, puis Jenkins, puis DaShaun butaient sur des défenses intraitables. Jenkins obtenait deux lancers, tandis que les arbitres sanctionnaient DaShaun pour une faute offensive : 34-46. Froidement, Aradori assommait les Tangos, encore en retard sur la circulation du ballon : 34-49. Dounia allait au charbon pour endiguer le flot : 36-49. Aradori ratait la tentative suivante, mais les Italiens dominaient le rebond et il fallait un orteil de Jenkins sur la ligne pour que le MSB puisse récupérer l’initiative. Vaughn entrait enfin un joli petit tir en suspension : 38-49. Cusin se fracassait sur les deux mains tendues de Dounia, mais le cuir glissait entre celles de JP. Aradori pimentait la sauce : 38-51. Vaugn faisait son chien fou, mais Cusin dérapait, si bien qu’Antoine combinait avec JP, bien en place : 40-51. Jones surgissait alors de sa boîte pour doucher les espoirs renaissants du public : 40-53. Pape cumulant les échecs, ses partenaires serraient les rangs et récupéraient la possession. Après un airball d’Antoine et un échec de Jones, JD posait un temps mort. Sur un concours de circonstances particulièrement heureux, Reyshawn héritait du ballon et s’en débarrassait avec nonchalance pour un trois points très étonnant, mais Jenkins, à deux points, s’improvisait en joker : 43-55. Les visiteurs faisaient le forcing sur la remise en jeu et Jones alourdissait l’addition : 43-57.
Lents et peu inspirés, les Manceaux passaient à côté de leur match. Seul JP surnageait au milieu du désastre.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Vaughn : énergique mais pas toujours efficace…

Sitôt le dernier round entamé, Antoine trouvait Reyshawn démarqué, pour un panier primé de bon augure : 46-57. Pris à la gorge par des Tangos enfin désireux d’en découdre, les hommes en bleu laissaient filer la balle. Alain, comme aux plus beaux jours, piétinait ses gardes du corps : 48-57. Fébriles, les Italiens perdaient la possession sur une passe hasardeuse et se faisaient rappeler à l’ordre par leur entraîneur, au cours d’un temps mort véhément. Antoine trouvait pourtant Reyshawn pour un nouveau tir à trois points qui rapprochait le MSB à six points : 51-57. Les Félins donnaient de la voix et du tambour, réveillant Antarès. Jenkins en errance, Pape stoppé net, les Manceaux enfilaient le bleu de chauffe et passaient en mode hermétique. Sous les acclamations du public, Pape, bien servi par un Antoine plein de hargne, trouvait enfin la bonne mesure : 54-57. Uter se faufilait pour un panier chanceux, à la dernière seconde de la possession suivante : 54-59. Alain répliquait aussitôt : 56-59. Dans les travées, on y croyait enfin ! Sans se démonter, Uter sapait la défense mancelle et obtenait même, au pire moment, un lancer bonus : 56-62. Reyshawn dévissait son shoot, tandis que Jones s’appliquait : 56-64. Antoine, rageur, ratait son tir, alors que Jones remettait le couvert : 56-66. DaShaun, méconnaissable, cherchait en vain des solutions. Alain contrait Jenkins en beauté, mais Vaughn gâchait des munitions et Ragland lui donnait la leçon : 56-69. Le match basculait : Cantù reprenait le large. Alain rattrapait in extremis une action mal engagée par Vaughn : 58-69. Aradori se muait en métronome : 58-71. Pape multipliant les mauvais choix, Uter s’offrait une petite claquette : 58-73. Vaughn s’appliquait aux lancers, inutilement désormais : 60-73. L’étau italien se relâchant, le MSB profitait d’une balle perdue, grâce à Antoine qui délivrait une passe splendide pour Vaughn : 63-73. Charles, sans doute déjà au vestiaire, tamponnait Ragland sur un tir lointain, impeccable : 3 points and one ! Aradori à la peine, JP entrait un joli panier latéral, avec la planche : 65-77. Aux taquets jusqu’au bout, Ragland, probable MVP, marquait encore à deux points, mais le panier, hors délai, était refusé par le corps arbitral.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Antoine : quelle hargne !

Après avoir ranimé la flamme en revenant tout près dans le dernier quart temps, grâce au bon relais d’Antoine sur un DaShaun transparent, les Manceaux, dominés au rebond, empruntés en attaque et souvent trop mous en défense, ont logiquement perdu cette rencontre. Seul JP (14 pts pour 15 d'éval) et Antoine (8 pts, 6 Pds pour 12 d'éval) auront vraiment tiré leur épingle du jeu. La zone serait-elle l’arme absolue contre les équipes de JD ? La question peut se poser… Voilà en tous cas qui n’est pas très rassurant, à quelques jours d’un déplacement à Dijon (1) !

1) À l’heure où nous mettons en ligne, le MSB a perdu 63-47 contre la JDA !

[Merci à David Piolé pour ses magnifiques photos !]

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-CANTÙ (EUROCOUPE 2013-2014)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magnus 2013-2014.
» Infos Bourgoin (2013-2014)
» Abonnement 2013-2014
» Clermont Foot : saison 2013-2014
» Classement britannique de la Pro D2 2013-2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2013-2014-
Sauter vers: