AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 MSB-BCM (saison 2013-2014)

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


MSB-BCM (saison 2013-2014) Empty
MessageSujet: MSB-BCM (saison 2013-2014)   MSB-BCM (saison 2013-2014) Icon_minitimeSam 12 Oct 2013 - 13:45

Oranges mécaniques !


Soirée de gala, en ce vendredi, pour l'ouverture de la saison 2013-2014 dans une salle d'Antarès pleine à craquer pour l'occasion (6029 spectateurs !) : après la prestation malheureuse de nos espoirs (l'équipe est jeune, cette année…), la projection d'un petit film résumant vingt années de l'histoire du club sur les nouveaux écrans géants et un hommage plein de ferveur à Mister Keith Jennings dont le maillot a été accroché dans les cintres, le MSB, auteur d'une très bonne préparation et d'une première sortie convaincante contre le Paris-Levallois, affrontait pour son premier match à domicile le BCM Gravelines-Dunkerque, court vainqueur (+ 1) de la Chorale de Roanne, sur ses terres. Entre deux prétendants au titre arborant la tunique orange, la rencontre s'annonçait haute en couleurs !

MSB-BCM (saison 2013-2014) 26384 MSB-BCM (saison 2013-2014) 26384 MSB-BCM (saison 2013-2014) 26384 MSB-BCM (saison 2013-2014) 26384 MSB-BCM (saison 2013-2014) 26384 MSB-BCM (saison 2013-2014) 26384 MSB-BCM (saison 2013-2014) 26384 MSB-BCM (saison 2013-2014) 26384 MSB-BCM (saison 2013-2014) 26384 MSB-BCM (saison 2013-2014) 26384 MSB-BCM (saison 2013-2014) 26384 MSB-BCM (saison 2013-2014) 26384 MSB-BCM (saison 2013-2014) 26384 MSB-BCM (saison 2013-2014) 26384 MSB-BCM (saison 2013-2014) 26384 

Le BCM gagnait l'entre-deux, mais les tentatives de Diawara, puis de Lewis avortaient. JP, au contraire, préparait bien son mouvement pour inscrire le premier panier : 2-0. Suite à une interception de Vaughn, DaShaun doublait la mise : 4-0. Diawara réduisait l'écart (+ 2), mais DaShaun artillait de loin, s'assurant d'emblée l'affection du public manceau : 7-2. Déjà applaudi pendant la présentation, Bokolo se rappelait ensuite à notre bon souvenir : 7-4. JP ressortait le ballon vers Charles qui tenait avec panache son rang de champion d'Europe : 10-4. Lewis passait deux lancers (2/2) et les Nordistes récupéraient l'initiative après un marcher de JP. Lewis ayant raté son tir, tout comme DaShaun sur la contre-attaque, c'était finalement Akpomédah qui relançait les siens : 10-8. Alors que Vaughn venait de se fracasser sur la défense, Charles tentait sans succès de rattraper l'affaire, si bien que Lewis pouvait remettre les compteurs à 10 partout. DaShaun trouvait Reyshawn, bien démarqué et les Tangos repartaient de l'avant, mais M'Baye ripostait aussitôt : 12-12. La balle glissait entre les doigts de Reyshawn, de sorte que, pour la première fois, les visiteurs prenaient l'avantage par Akpomédah : 12-14. Tandis que JP, cerné par la défense adverse, peinait, Lewis, plus mobile, se régalait sur un pick'n'roll : 12-16. JD, contrarié, demandait un temps mort, avant d'envoyer Dounia et Alain au charbon. Vaughn ayant laissé la balle lui filer entre les doigts, Rousselle prenait sa chance, sans réussite, mais l'inévitable Lewis, bien placé, châtiait une défense mancelle trop attentiste : 12-18. Le MSB encaissait ainsi un 2-14 du plus mauvais effet ! Heureusement, Alain y allait de son petit hook (+ 2) et nettoyait habilement le cercle sur l'attaque adverse, ce qui permettait à Vaughn de faire admirer son tir longue portée pour un 5-0 de bon aloi : 17-18. Sous la pression permanente d'Antoine, Rousselle était poussé à la faute, ce dont Vaughn, déchaîné, profitait immédiatement, pour le plus vif plaisir des spectateurs : 19-18. Après deux échecs consécutifs et une improbable tentative depuis la ligne médiane d'Antoine, le MSB virait en tête.
Les Tangos avaient très bien démarré la partie, avant de se montrer fébriles et de céder sous les coups de boutoir de Lewis, déjà crédité de 8 points. La défense du BCM, souvent rugueuse, profitait bien d'un arbitrage… plutôt discret.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Charles, en champion d'Europe !

DaShaun tentait d'imprimer du rythme à la rencontre et signait un panier, avec la faute : 22-18. Après une perte de balle de part et d'autre, Bokolo, puis DaShaun et Alain manquaient leurs tirs. Les défenses montraient les crocs ! Les Maritimes ayant de nouveau égaré le ballon, Christian Monschau réclamait un temps mort. DaShaun réussissait à s'infiltrer jusque sous le panneau, mais la réussite le fuyait. Heureusement, Dounia veillait au rebond et le MSB obtenait deux jets que Pape transformait : 24-18. À peine entré sur le parquet, le pauvre McGhee regagnait le banc, après un shoot quelque peu maladroit. Ni Johnson, ni Antoine ne faisaient mieux. Coincé entre Antoine et DaShaun, Diabaté, méconnaissable, se voyait confisquer la possession. Alors que DaShaun cherchait toujours la bonne distance, Diawara s'emmêlait dans ses pas, Pape était en échec et Lewis ne transformait aucun des lancers qu'il venait d'obtenir. Tandis que Charles essayait sans succès de redémarrer la machine, Diawara entrait un tir primé qui permettait à son équipe de recoller au score : 24-21. Charles forçait encore un tir et Camara réduisait l'écart à un petit point : 24-23. Un coup de sifflet intempestif pour un porter de balle privait Charles du ballon, au grand dam de JD qui écopait d'un avertissement. Aussitôt Bokolo traversait la raquette et redonnait l'avantage au BCM : 24-25. Malchanceux, JP montait au cercle à deux reprises sans parvenir à inscrire le moindre panier. Les Manceaux gardaient toutefois la possession, mais Reyshawn ne se montrait pas plus inspiré. Transparent jusque-là, Johnson choisissait précisément ce moment pour recouvrer son instinct de sniper : 24-28. JP poursuivait ses efforts infructueux : imité par Diawara après un premier échec, il manquait à nouveau le cercle sur l'action suivante. Un jaillissement de Vaughn, toujours très présent sur les lignes de passe, permettait néanmoins à Charles de maintenir les Tangos à flot : 26-28. Bokolo en faisait un peu trop, si bien que Reyshawn, impeccable sur la ligne de réparation, pouvait égaliser à 28 partout. Une énième perte de balle des Nordistes donnait aux Manceaux l'occasion de repartir de l'avant, mais le tir lointain de Pape, était repoussé par l'arceau, alors que le ballon, à demi-entré, caressait déjà le filet ! Restaient 6 secondes à jouer, suffisantes pour l'implacable Lewis qui terminait sur une petite claquette au buzzer : 28-30… le BCM était devant, à la mi-temps !
Avec un affreux pourcentage de réussite (30% contre 43% à leurs adversaires…), les Manceaux étaient à la peine et se réfugiaient trop souvent des solutions individuelles. Certes, le retard de 2 points n'avait rien d'alarmant, mais l'écart à l'évaluation était plus inquiétant (26-36).

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Vaughn: un vrai guerrier !

Si Bokolo combinait bien avec Lewis pour porter la marque à 28-32, Charles ressortait la balle vers DaShaun qui affichait clairement ses intentions pour la suite : 31-32. L'imperturbable Lewis poursuivait malgré tout son travail de sape dans la raquette (+ 2), tandis que JP se faisait bâcher en beauté. Lewis jouait même les passeurs pour la résurrection de Diabaté : 31-37. Vaughn se démenait en vain, si bien que Diawara, dans la peinture, portait l'écart à 8 points : 31-39. Un énième échec de JP, et un frisson parcourait l'échine des supporters manceaux. Par bonheur, Reyshawn interceptait le ballon que DaShaun glissait ensuite à Charles, bien placé : 33-39. Diawara, à la recherche du K.O., puis DaShaun, dans son désir de recoller au score, manquaient leurs tirs, contrairement à Akpomédah : 33-41. Cabochard, DaShaun servait cependant Reyshawn sur un plateau pour un triple qui tombait à pic pour soulager l'équipe : 36-41. Les défenses montaient encore en intensité de part et d'autre et Diabaté, DaShaun, puis Akpomédah, stoppé net par Dounia, en faisaient successivement les frais. Un petit panier de Vaughn insufflait alors un regain d'énergie salutaire à ses partenaires (+ 2), d'autant que Diabaté s'enfonçait dans une spirale négative et que Reyshawn entrait tous ses shoots : 40-41. Lewis, puis DaShaun s'étant heurtés à des murs, Diabaté transformait deux lancers qui rendaient un peu d'air au BCM : 40-43. Charles ayant contré Lewis en beauté, une passe millimétrée de DaShaun vers Vaughn, à l'affût sous la planche, soulevait l'enthousiasme général : 42-43. Du côté des visiteurs, on cherchait les solutions individuelles, à l'image d'un Diabaté totalement méconnaissable. Sur une nouvelle passe géniale de son talentueux meneur, Reyshawn, d'un bras vengeur, redonnait l'avantage aux siens : 45-43 ! Le public exultait… M'Baye égalisait à 45 partout, mais le MSB rendait les coups et Pape, sans trembler, transformait deux lancers : 47-45. Si Akpomédah lui donnait la réplique, à 2/2 lui aussi, Alain s'imposait avec autorité pour placer son bras roulé (+2), avant de récidiver (+2), en couleur, après un marcher de M'Baye : 51-47. AK47 est encore là, et bien là ! Grâce à une faute judicieuse d'Antoine, très pugnace, la dernière action du BCM n'aboutissait à rien.
Le MSB, un temps à la peine, avait su trouver une réponse collective pour reprendre le dessus, grâce à l'impact de sa triplette américaine et au gros travail défensif de Dounia et de Charles, sans oublier le bon passage d'Alain. La lutte n'était pas terminée pour autant !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Reyshawn : efficace, de près comme de loin…

Le dernier round débutait par une seconde gamelle de Pape, suivie d'un panier de Camara : 51-49. Alain perdait le ballon, mais se jetait dessus avec hargne pour obtenir l'entre-deux. La règle de l'alternance bénéficiait cependant au BCM, mais, cette fois, Camara dosait mal sa tentative. Si Pape manquait à son tour la sienne, une mésentente nordiste rendait finalement la possession aux Manceaux, ce qui avait l'art d'exaspérer Christian Monschau. Coincé de toutes parts, JP optait pour l'extra-passe vers Antoine, isolé en tête de raquette, qui expédiait un splendide rainbow shot : 54-49. Un marcher sifflé à Camara faisait sortir son entraîneur de ses gonds, ce qui lui valait un avertissement sans frais. Suite à un marcher d'Alain (compensation ?…), Diawara et Lewis gâchaient deux occasions de se rapprocher à la marque. Vaughn, sanctionné pour un passage en force, Johnson entretenait l'incertitude grâce à un triple aussi lointain que dévastateur : 54-52. Vaughn puis Diawara, Vaughn encore puis Johnson se heurtaient à des défenses en mode infranchissable. À ce petit jeu, pourtant, le MSB se révélait plus malin et JP délivrait une bonne passe dans le corner à DaShaun qui s'était fait oublier et qui y allait de bon cœur, comme à l'entraînement, déclenchant les vivats du public : 57-52. Stoppé irrégulièrement, Lewis laissait un lancer en route, mais y ajoutait immédiatement un panier, suite à un marcher de JP : 57-55. Bien résolu à ne pas perdre, DaShaun prenait le contrôle des opérations et allait chercher à mi-distance deux précieux points : 59-55. Sans plus attendre, Diawara lui donnait la réplique : 59-57. Les deux équipes se rendaient alors coup pour coup par Vaughn, puis Lewis : 61-59. À 3'26" du terme, DaShaun combinait avec Charles qui sapait le moral des Maritimes en entrant un splendide tir primé : 64-59. Après plusieurs remises à 14", JP bloquait efficacement Camara et le MSB récupérait la balle. Les visiteurs ne lâchaient pas pour autant et, les 24 secondes écoulées, repartaient à l'offensive. Par deux fois, Diabaté échouait dans ses entreprises. Charles forçait un peu trop et Johnson, en vieux briscard, sanctionnait les Manceaux ! 64-61 : quel money time À 1'06, DaShaun, en patron, prenait ses responsabilités : 66-61. Gravelines prenait un temps mort, mais Bokolo, parti à l'aventure, ne parvenait pas à obtenir mieux que deux lancers, qu'il ratait ! À 47" de la fin, les Nordistes n'avaient encore commis qu'une seule faute : Lewis, Bokolo, Lewis encore, puis Akpomédah barraient successivement le chemin du panier aux Manceaux, très sérieux dans la gestion de la dernière minute. Les secondes s'égrenaient : plus que 24"8 et Reyshawn se présentait enfin sur la ligne : 2/2 ! 68-61… Bokolo, tout seul, se démenait pour sauver la partie, mais le cuir lui échappait. DaShaun semblait un instant sur le point de le lui rendre, mais Vaughn, venu à la rescousse, rattrapait l'erreur de son camarade. Bousculé par un Bokolo dépité, Vaughn se présentait sur la ligne, pour un modeste 50% : 69-61. Dans un dernier sursaut, Bokolo ramenait la marque à 69-63, mais le match était soldé !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
DaShaun : passeur, scoreur, meneur… le MSB a un patron !

Bien en place en seconde mi-temps, les Manceaux, menés de main de maître par DaShaun, ont su prendre et conserver leur léger avantage de deux ou trois possessions pour l'emporter, face à des Gravelinois vaillants, mais moins collectifs. Malgré un imposant double-double (19 pts, 12 rbds, 4 pds pour une éval à 29), Lewis n'a pas pu contenir à lui seul DaShaun (18 pts, 7 pds, 15 d'éval), Reyshawn (14 pts, 3 rbds, 16 d'éval), Charles (10 pts, 7 rbds, 2 pds, 15 d'éval) et Vaughn (12 pts, 3 rbds, 1 pd, 8 d'éval), d'autant qu'Alain (6 pts), Dounia (5 rbds) et Antoine n'ont jamais baissé les bras en défense. Très impliqué aussi, Pape (4 pts) n'a pas toujours été favorisé par la Fortune. Quant à JP, sans cesse pris à deux ou trois, il a tout de même pris 7 rebonds et effectué 3 passes décisives, dont deux lors du tournant de la rencontre. Sans doute encore mal remis de sa récente blessure, Kévin n'a presque pas foulé le parquet. Quoi qu'il en soit, c'est une victoire importante contre une des grosses cylindrées du championnat : plutôt de bon augure avant les déplacements à Zagreb et à Chalon…

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
La joie d'un supporter… pas comme les autres !


[Merci à David Piolé pour ses magnifiques photos !]

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk



Dernière édition par The Dunk le Mar 19 Nov 2013 - 23:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP Batista
5 majeur



MSB-BCM (saison 2013-2014) Empty
MessageSujet: Re: MSB-BCM (saison 2013-2014)   MSB-BCM (saison 2013-2014) Icon_minitimeSam 12 Oct 2013 - 13:59

Trés belle présentation THE Dunk continue comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sneaker
Joueur espoir
sneaker


MSB-BCM (saison 2013-2014) Empty
MessageSujet: Re: MSB-BCM (saison 2013-2014)   MSB-BCM (saison 2013-2014) Icon_minitimeSam 12 Oct 2013 - 14:10

toujours un plaisir de lire tes compte rendu the dunk, continu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PONPON
Journaliste du Forum
PONPON


MSB-BCM (saison 2013-2014) Empty
MessageSujet: Re: MSB-BCM (saison 2013-2014)   MSB-BCM (saison 2013-2014) Icon_minitimeSam 12 Oct 2013 - 18:18

Formidable !!!!! Basketball  j'ai revu le match une seconde fois et c'est un réel plaisir !!!



Petite note sur Mister K ... il m'a bluffé par sa disponibilité ... il n'a refusé aucun autographe aucune photo ... le tout avec un sourir, un petit mot ...
J'avais gardé un bon souvenir de lui comme tan d'autre mais le souvenir va devenir mythique !!!

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orlando lightfoot
Joueur pro sur le banc
orlando lightfoot


MSB-BCM (saison 2013-2014) Empty
MessageSujet: Re: MSB-BCM (saison 2013-2014)   MSB-BCM (saison 2013-2014) Icon_minitimeSam 12 Oct 2013 - 19:32

Il va bien profiter de son we dans la capitale Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kob
Joueur espoir sur le banc



MSB-BCM (saison 2013-2014) Empty
MessageSujet: Re: MSB-BCM (saison 2013-2014)   MSB-BCM (saison 2013-2014) Icon_minitimeSam 12 Oct 2013 - 21:48

Oui par contre il devrait changer de chemise. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MSB-BCM (saison 2013-2014) Empty
MessageSujet: Re: MSB-BCM (saison 2013-2014)   MSB-BCM (saison 2013-2014) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
MSB-BCM (saison 2013-2014)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clermont Foot : saison 2013-2014
» Reprise et Calendrier saison 2013 2014
» EFFECTIF 2013/2014
» Infos La Rochelle (2012-2013)
» Magnus 2013-2014.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2013-2014-
Sauter vers: