AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013)

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) Empty
MessageSujet: Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013)   Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) Icon_minitimeDim 31 Mar 2013 - 22:41

EST-CE TB ?

Surpris à l'aller par une équipe du Havre qui compte dans ses rangs plusieurs tireurs d'élite, le MSB, désormais au complet, entendait bien se faire respecter à Antarès. À l'approche des play-offs, pourtant, King et ses vassaux, le maintien quasiment assuré, affichaient de nouvelles ambitions...

Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) 26384

Si le STB s'emparait de la balle lors de l'engagement, King en était rapidement dépossédé, JP servant Cuthbert sous les panneaux pour le premier panier de la partie. Vexé, le capitaine havrais allumait aussitôt une mèche pour donner le ton : 2-3. Malgré la carrure de bûcheron de Brown, JP ripostait sans délai, sur un pas de deux fort élégant : 4-3. Il s'offrait ensuite un joli contre sur son adversaire qui, emporté par son élan, se faisait siffler un marcher. Le capitaine manceau perdait cependant la possession et Moldoveanu entrait dans la danse : 4-5. Cuthbert rendait la politesse à JP pour reprendre l'avantage : 6-5. Darius interceptait et allait au bout : 8-5. Brown, jusque-là marron, grappillait deux points : 8-7. Cuthbert, omniprésent, ne laissait pas sa part aux chiens : 10-7. Suite à une royale glissade, King rendait la possession, mais Marko, victime d'une faute, ratait ses deux lancers et Kouguere, le long de la ligne de fond, se rappelait au bon souvenir du public : 10-9. Entré à la place de Marko, Pape ne tardait pas à se manifester : 12-9. Suite à un marcher de King et aux échecs respectifs de Cam et de Kouguere, Cuthbert, bousculé, se retrouvait sur la ligne pour un 2/2 de bon aloi : 14-9. Smith se chargeait de réduire la légère avance des Tangos : 14-11. L'Américain stoppait ensuite irrégulièrement Pape qui transformait ses jets : 16-11. Malgré les efforts de Cuthbert pour le contenir, King, royal derrière l'arc, ramenait l'écart à une possession : 16-14. Très actif sous les panneaux, Cuthbert se rachetait sans plus attendre, avec l'aide de la planche : 18-14. La précipitation havraise faisait le bonheur des Manceaux qui contrôlaient les lignes de passe, Cam se chargeant de la finition : 20-14. Malheureusement, sur l'action suivante, le bondissant arrière du MSB se laissait emporter par sa fougue et offrait un & one à Smith, déjà auteur d'un panier primé : 20-18 ! Après une tentative manquée de Darius, King se faufilait au milieu des défenseurs locaux et égalisait à 20 partout. Sur une nouvelle incursion dans la raquette normande, Pape glanait encore deux lancers, vite convertis en points : 22-20. Le STB étant dans la pénalité, le jeune ailier jouait sur du velours. Dounia, toutefois, commettait la cinquième faute mancelle et King, très appliqué, rétablissait la parité : 22 partout. Les premiers signes d'essoufflement, néanmoins, ne tardaient pas à paraître : perte de balle d'Alain, qui avait relayé Cuthbert, airball de King, échecs successifs de Darius, de King, de Darius à nouveau, puis de Moldoveanu ! Alain, bien pris par une défense très dure, ressortait alors le ballon pour Cam, idéalement démarqué : 25-22 ! Henri remplaçait Darius et Dounia interceptait le cuir, avant de lancer Cam qui se présentait bientôt sur la ligne pour un 100% très applaudi : 27-22. Alors que Kevin venait de pénétrer sur le parquet, King (+ 2) croyait bien ramener les siens à trois petits points, mais les Manceaux géraient parfaitement la remise en jeu, de sorte que Pape, à 0"2 de la fin du premier round, arrachait deux lancers qu'il transformait sans trembler : 29-24.
Dominés par le collectif manceau, les Havrais surnageaient grâce à un Bernard King incandescent.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Cuthbert est un roc !

Si le premier assaut de Cam se révélait quelque peu hasardeux, le STB lui donnait une seconde chance sur une nouvelle balle perdue : 31-24. Le match prenait peu à peu des allures de duel, car King répliquait illico : 31-26. Sur un échec de JP, peu protégé par le corps arbitral, Alain se cramponnait au cuir et, de haute lutte, obtenait deux lancers, bien négociés : 33-26. Sa deuxième faute commise, JP devait céder sa place à Cuthbert. King écopait pour sa part d'une faute d'attaque et les Tangos récupéraient la possession. En tête de raquette, Alain tentait sa chance sans succès et King pouvait se rattraper : 33-28. Tendu comme un arc, Cam expédiait alors un superbe tir en cloche, propre à décourager les troupes adverses : 36-28. Brown s'étant mis dans son tort, le jeune arrière manceau récidivait sous les vivats : 39-28. Malmené par Cuthbert, Brown héritait de deux jets : 39-30. Grâce à un écran de Dounia, Pape contournait la défense normande et creusait l'écart, malgré les efforts de King : 41-32. Déchaîné, Cam alignait un troisième tir primé consécutif qui enthousiasmait les nombreux spectateurs : 44-32. King n'abdiquait pas pour autant : 44-34. Pape continuait son travail de sape, laissant, cette fois, un lancer en route : 45-34. Marko et Dounia, au coude à coude, bloquaient Mason, ce qui permettait à Pape de poursuivre son chantier : 47-34. Le coach havrais prenait un temps mort, après quoi Marko, mystifié par King, concédait deux lancers au STB : 47-36. Alain ayant manqué un tir ouvert, Cam se chargeait de reprendre le ballon. Rarement servi par ses partenaires, Marko forçait son shoot et manquait complètement sa cible. Cette maladresse inhabituelle s'avérait d'ailleurs contagieuse, puisque ni King, ni Alain, ni Fofana n'arrivaient à marquer. Furieux, le pivot havrais manifestait si ostensiblement son mécontentement qu'il récoltait une faute technique. Cam, en réussite, se chargeait du travail (2/2), mais se montrait trop gourmand en tentant ensuite un tir difficile : 47-34. King piégeait alors Darius et, après un sans faute sur la ligne (2/2), interceptait une passe molle, avant de servir un Fofana avide de revanche : 47-38. Les Manceaux ne s'affolaient pas pour si peu et Alain servait Dounia sur un plateau : 51-40. King en échec, Fofana confisquait le rebond, mais se contentait d'un modeste 50% sur la ligne : 51-41. Pris dans la nasse, Dounia laissait échapper la balle, sans conséquence puisque Henri stoppait King en pleine course. Contrarié, ce dernier offrait deux jets supplémentaires à Pape (1/2) : 52-41. Alors que la mi-temps approchait, Smith, négligé par la défense, retrouvait ses instincts meurtriers pour alléger l'addition : 52-44. La dernière possession, mal gérée, se soldait par un panier refusé.
Si le mano a mano entre King (22 pts) et Cam (20 pts) assurait le spectacle, les attaques l'emportaient sur les défenses. Dans ce contexte, l'impact de Pape, bien remis de sa blessure, s'avérait précieux. Quoique bien parti pour l'emporter, le MSB ne devait pas baisser prématurément sa garde !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Cam : le bras Long... et la main chaude !

D'entrée de jeu, King, étrangement seul, affichait ses mauvaises intentions : 52-47. Cam sonnait la charge et allait chercher le panier et la faute : 55-47. JP chapardait le ballon, mais un orteil de Pape, dépassant malencontreusement hors des limites du terrain empêchait les Manceaux d'en tirer bénéfice. Kouguere en échec, Brown prenait le rebond, point faible du MSB dans cette rencontre, avant de se faire sèchement stopper par JP. Un tir lointain de Darius venait à point pour rassurer la salle : 58-47. Peu en vue en première mi-temps, Moldoveanu montrait qu'il fallait compter avec lui : 58-49. Après un échec de JP, encore impunément bousculé, Smith ranimait l'espoir des supporters normands venus encourager leur équipe : 58-51. Si Cam et JP manquaient ensuite deux occasions, Darius finissait par résoudre le problème en servant Pape, bien démarqué : 60-51. Suite à une faute offensive du massif Brown, Moldoveanu expédiait Pape sur la ligne, pour un nouvelle série parfaite : 62-51. Moldoveanu tentait en vain de se racheter. Darius cafouillait dans la peinture. JP, qui veillait au grain, arrêtait King. Fofana gâchait le rebond offensif dont il s'était pourtant emparé. Sur ces entrefaites, les intérieurs manceaux se faisaient logiquement sanctionner pour stationnement prolongé dans la peinture ! Saisissant l'occasion, King trouvait son second souffle : 62-54. Après une glissade inopportune de Darius, Smith enfonçait le clou, à trois points lui aussi : 62-56 ! Le STB revenait souffler sur la nuque du MSB… C'était compter sans Cam qui enchaînait un petit lay-up (+ 2), une interception et une passe décisive pour Darius : 66-56 ! Smith, toutefois, insistait : 66-58. Pugnace, JP se mêlait à la lutte : 68-58. Les défenses serraient les rangs : King, Dounia par deux fois, puis Mason s'y cassaient les dents. Sur une balle perdue de Darius, Moldoveanu, bien démarqué, revêtait sa tenue de sniper : 68-61 ! La rencontre n'était pas terminée... Pape laissait un lancer en chemin, Dounia arrachait le rebond, mais ratait la conclusion, de sorte que King ramenait les siens à six points : 69-63. Henri, de loin, tentait sa chance, sans succès. Heureusement, le dernier panier havrais était, à juste titre, refusé par le corps arbitral.
Avec 30 points, King, bien aidé par Smith (15 pts), portait son équipe à bout de bras et le STB dominait le rebond. À plusieurs reprises, les Manceaux, plutôt adroits, avaient cru avoir le contrôle de la situation et, à chaque fois, les Havrais avaient redressé la tête.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
L'impact de Pape !

À quelques tours de cadran du changement d'heure, Darius se chargeait sans plus tarder de recaler les pendules : 72-63. Au dunk rageur de Kouguere, Cam opposait un petit flotteur, tout aussi efficace : 74-65. Volontaire, Darius coupait une ligne de passe et filait au cercle sous les applaudissements : 76-65. King trouvait encore les ressources pour leurrer Marko et marquer à trois points : 76-68. Cependant, Darius, impérial, slalomait dans la raquette et déposait le cuir dans l'arceau : 78-68. Brown l'imitait, malgré Cuthbert : 78-70. JP, malmené, manquait son bras roulé, mais le MSB prenait le rebond et Cuthbert retrouvait son capitaine au bon moment : 80-70. Quoique complètement seul, Pitard expédiait un piteux tir que l'arceau repoussait. Ouf ! Cuthbert, à son tour, manquait sa cible, de sorte que Moldoveanu, en transition, pouvait faire étalage de sa technique : 80-73 ! Cam, un peu personnel en la circonstance, se faisait confisquer le ballon et JD, prudent, prenait un temps mort pour recadrer ses troupes. Une mésentente entre King et Brown permettait aux Tangos de tirer les marrons du feu ! Darius combinait avec JP qui glissait le ballon dans le cercle : 82-73. Moldoveanu tentait l'impossible et Darius, opportuniste, en profitait : 84-73. À 3'32" du terme, le meneur manceau interceptait la remontée de balle adverse. Pape manquait son tir, mais allait récupérer le ballon pour le confier à JP qui, après un superbe reverse, l'envoyait caresser le filet : 86-73. King, déchu, n'y arrivait plus. Si JP échouait dans sa tentative suivante, Cam, au rebond, lui donnait une second chance. En échec, le capitaine du MSB courait stopper Mason, dans l'autre moitié du terrain. Les organismes étaient surmenés : un marcher de Pape, un échec de Smith, une balle perdue par JP, une autre par King, une brique de Darius… À 21"2, King renonçait à jouer l'ultime possession, reconnaissant ainsi, dans Antarès debout, sa défaite et celle de son équipe !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Darius : un vrai clutch player !

À l'issue d'un match solide, le MSB remporte une victoire méritée, face un impressionnant Bernard King (33 pts, mais seulement 1 rbd et 4 pds pour 11 balles perdues), bien secondé par Smith et Moldoveanu. MVP de la partie, Cam aura été étincelant (9/13 au tir), assurant sa meilleure prestation de la saison (27 pts, 2 rbds, 3 pds pour 31 d'éval). Les coups de boutoir de Pape (19 pts, 3 rbds, 1 pd pour 16 d'éval), le finish de Darius (16 pts, 4 rbds, 4 pds pour 20 d'éval), la pugnacité de Cuthbert (8 pts, 1 rb, 5 pds pour 14 d'éval) et la patience de JP (12 pts, 2 rbds, 1 pd pour 9 d'éval) auront permis aux Manceaux de faire la différence. La présence d'Alain (2 pts, mais 3 rbds et 2 pds) sur certaines actions aura également eu son importance. Plus en retrait, ce soir, Dounia et surtout Marko, souvent oublié par le porteur du ballon, auront d'autres occasions de s'illustrer. Tout cela paraît de bon augure à l'approche de la fin de la saison, avec, en perspective, un déplacement, toujours délicat, à Cholet.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
JP est bien là...

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sneaker
Joueur espoir
sneaker


Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013)   Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013) Icon_minitimeMar 2 Avr 2013 - 7:45

merci the dunk Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Compte-rendu du match MSB-STB Le Havre (saison 2012-2013)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compte rendu détaillé de la Réunion FFC : Projets 2013
» Compte-rendu d'un entretien avec Roger Garcia
» Compte-rendu marathon et semi-marathon d'Annecy
» compte rendu (synthétique) de l'ag
» Compte rendu de mon PBP 2007 ( 80h)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2012-2013-
Sauter vers: