AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 MSB-SIG (saison 2012-2013)

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


MSB-SIG (saison 2012-2013) Empty
MessageSujet: MSB-SIG (saison 2012-2013)   MSB-SIG (saison 2012-2013) Icon_minitimeLun 28 Jan 2013 - 13:32

MSB-SIG : duel au sommet !

Sèchement battus à l'aller, malgré une bonne première mi-temps, les hommes de JD avaient rendez-vous avec ceux de Vincent Collet, toujours populaire à Antarès, pour une confrontation entre co-leaders. Demeurer en tête avec le BCM, tel était l'enjeu !

MSB-SIG (saison 2012-2013) 26384 MSB-SIG (saison 2012-2013) 26384 MSB-SIG (saison 2012-2013) 26384 MSB-SIG (saison 2012-2013) 26384 MSB-SIG (saison 2012-2013) 26384 MSB-SIG (saison 2012-2013) 26384 MSB-SIG (saison 2012-2013) 26384 MSB-SIG (saison 2012-2013) 26384 MSB-SIG (saison 2012-2013) 26384

Si la taille d'Ajinça ne permettait pas à JP d'emporter la mise en jeu, en revanche le capitaine manceau subtilisait la balle au géant adverse qui venait d'entrer dans la raquette. Bien pris, Pape rendait pourtant la possession et Ajinça mettait JP dans son tort, obtenant deux jets de réparation : 0-1. Grâce à une relance rapide de Khalid, Pape filait au cercle : 2-1. R. Greer entrait un tir, alors que Cuthbert manquait le sien : 2-3. Ajinça l'imitait et laissait ensuite JP se faufiler sous ses grands bras : 4-3. R. Greer en échec, Pape récidivait sur un contre rondement mené : 6-3. Ni Campbell, ni R. Greer, ni Charles ne faisait évoluer le score, mais Cuthbert s'emparait du rebond. Hélas, JP se voyait siffler un marcher peu évident. Cuthbert contrait R. Greer de belle manière, mais J. Greer, esseulé, héritait du ballon et entrait le tout premier triple de la partie : 6 partout ! Plein de vif-argent, Pape provoquait Ajinça et obtenait le panier et son lancer bonus : 9-6. Khalid envoyait Campbell sur la ligne pour un 100% : 9-8. Le meneur manceau ratait alors son tir et offrait à Toupane l'occasion de replacer son équipe en tête : 9-10. Le shoot trop tardif de Charles refusé, Campbell manquait sa cible, mais R. Greer veillait au rebond offensif : 9-12. Bien démarqué, Pape remettait les pendules à l'heure : 12 partout ! R. Greer, puis Alain, Ajinça, puis Cuthbert se rendaient coup pour coup : 16 partout ! Toupane, Andrew et Shurna manquaient d'adresse, mais Ajinça, bien placé interrompait la série : 16-18. Sur un superbe tir lointain, Cam remettait le MSB devant : 19-18. Intenable, R. Greer retournait au charbon, mais Cam récidivait : 22-20 ! Shurna, un peu oublié, lui rendait la monnaie de sa pièce : 22-23. Après un échec d'Andrew, au buzzer, les combattants regagnaient leur banc.
Si le MSB, bien emmené par Pape, puis par Cam, s'était plutôt montré adroit, Ajinça et R. Greer avait rendu coup pour coup. L'issue du match restait pour le moins indécise.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Pape, très tranchant dans le premier 1/4 temps !

Au terme d'un improbable slalom dans la peinture, Cam plantait un dunk impressionnant : 24-23. L'un après l'autre, Fitch, puis Cam échouaient. Andrew caressait un instant le rebond offensif avant de laisser échapper le cuir qui filait jusqu'à Jeanneau en embuscade : 24-26. Pas de chance… L'éphémère apparition de Henri sur le parquet s'achevait. Charles entrait ses lancers : 26 partout ! Au marcher de Duport répondait l'échec de Cam. Fitch dégainait à trois points, mais Charles obtenait panier et faute de Duport : 29 partout ! Fitch tentait en vain la passe de deux, tandis que Charles, ayant provoqué la deuxième faute de l'Américain, poursuivait à 100% sur la ligne : 31-29. Contrarié, Vincent Collet rappelait ses troupes. Ajinça portait le score à 31 partout, mais JP le mettait ensuite à la faute, avant de scorer, en deux temps : 33-31. Fitch en échec, R. Greer ayant signé la cinquième faute de la SIG au rebond, Charles continuait son festival de lancers : 35-31. Sentant le danger, Campbell entrait un triple, sans impressionner Charles qui ripostait aussitôt : 38-34. Campbell y retournait, à deux points cette fois : 38-36. Après avoir dribblé toute la défense adverse, Cam manquait son dunk. Si Ajinça ne se montrait pas plus adroit, Pape commettait une faute d'attaque, de sorte que R. Greer pouvait rétablir la parité : 38 partout ! Pire, après un nouveau tir manqué de Cam, le Domicain redonnait l'avantage aux siens : 38-40. JD, mécontent, prenait un temps mort. Après une tentative avortée d'Andrew, J. Greer envoyait Cuthbert sur la ligne, pour un modeste 50% : 39-40. R. Greer servait ensuite Campbell sur un plateau (+2), mais Cuthbert ne lâchait rien : 41-42. Suite à un geste malencontreux d'Andrew sur Shurna qui tentait sa chance de loin, ce dernier héritait de trois jets qu'il transformait sans trembler : 41-45. Charles trouvait Cuthbert pour recoller au score : 43-45. Andrew, décidément malheureux, redonnait deux jets à Shurna : 43-47. Volontaire, Alain créait son propre shoot (+2). Les efforts de J. Greer et de Cam laissaient la marque inchangée : 45-47.
Si l'adresse des Strasbourgeois et l'impact de R. Greer faisaient mal aux Manceaux, ceux-ci, grâce à la pugnacité de Charles et de Cuthbert, faisaient mieux que résister ! Le mano a mano se poursuivait…

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Charles a pourtant retrouvé de l'impact !

Les deux Cinq étaient de nouveau face à face et Fitch se mettait en évidence (+2). La balle ayant été perdue par les Manceaux, Ajinça se heurtait au contre de Cuthbert. Campbell, pourtant esseulé sur le rebond, ne parvenait pas à en tirer avantage. Sur la troisième faute d'Ajinça, Charles laissait un lancer en route : 46-49. Si R. Greer se révélait impuissant devant Cuthbert, Fitch subtilisait le cuir entre les mains de JP et donnait, de loin, un petit mais inquiétant avantage aux visiteurs : 46-52. Cuthbert tentait en vain de lui donner la réplique, avant que Duport n'aille s'enferrer dans la nasse de la défense mancelle. Khalid cherchait à retourner la situation sans y parvenir et Duport se montrait emprunté. Charles ne trouvait plus le bon tempo, pourtant JP prenait le rebond et obtenait réparation sur une intervention illicite de J. Greer. À 2/2, le capitaine du MSB apportait un peu d'air aux siens : 48-52. Campbell, à la limite de l'arc, se chargeait toutefois de remettre la pression : 48-54 ! Fébriles, les Tangos perdaient le ballon que Khalid se chargeait de récupérer, sans parvenir à en tirer bénéfice. Un panier de Duport creusait encore l'écart : 48-56. Sur une prise de tir de Charles, l'arceau rejetait impitoyablement la balle. Duport gâchait pourtant quelques munitions et, la SIG étant dans la pénalité, Cuthbert transformait ses deux jets : 50-56. La taille de Duport, cependant, gênait les défenseurs manceaux : 50-58. JD, préoccupé, prenait un temps mort. Au buzzer, Charles entrait deux points qui faisaient du bien : 52-58. Jeanneau ayant été stoppé par JP, Cam repartait à l'assaut, mais glissait sur le parquet et rendait une possession importante. La fortune ne souriait guère au MSB, car Campbell en profitait pour entrer un tir lointain : 52-61. Après les échecs respectifs de JP et de R. Greer, Khalid, bousculé par Jeanneau, transformait ses lancers : 54-61. La défense donnait des signes de fatigue que Toupane mettait à profit : 54-63. Pape se faisait confisquer le ballon et R. Greer se voyait accorder un panier, sans toutefois transformer le bonus obtenu au détriment d'Alain : 54-65 ! La barre symbolique des dix points d'écart était franchie ! Khalid tentait d'enrayer l'hémorragie : 56-65. Après les échecs de Toupane, de Khalid, puis de Shurna, de sa moitié de terrain, le score en restait là.
Mise en difficulté par Fitch et Campbell, la défense du MSB craquait quelque peu, tandis que l'attaque peinait désormais à trouver des solutions. Le sort ne favorisait pas non plus les Manceaux, dont plusieurs bons tirs étaient ressortis après que la balle avait tournoyé autour du cercle.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Cuthbert : un combattant infatigable !

Un petit coup d'accélérateur de Cam relançait l'espoir : 58-65. Andrew dérobait ensuite la possession au détriment d'Ajinça et Antarès retrouvait des couleurs. Hélas, Alain se faisait sèchement contrer et un trois points impeccable Shurna plombait l'ambiance : 59-68. Ajinça enregistrait pourtant sa quatrième faute et l'assistance se prenait déjà à espérer. Andrew perdait alors le ballon, que Shurna, hors des limites du terrain, restituait aussitôt, au grand dam de Jeanneau. Cam servait Andrew, bien délaissé par les Alsaciens, pour un trois points plus que bienvenu : 62-68 ! Le MSB réservait-il à son public un nouvel épilogue plein de suspens ? Suite à un cafouillage, plusieurs joueurs se retrouvaient au sol, sans que les arbitres interviennent et R. Greer se chargeait de mettre de l'argent au coffre : 62-70. Hors de lui, JD écopait d'une faute technique qui suscitait un tel charivari dans les tribunes que le très sûr Shurna se contentait de 50% : 62-71. Remontés comme des pendules, les Manceaux sortaient les crocs en défense et emmenaient leurs adversaires en fin de possession. Alain s'occupait ensuite de mystifier le grand Duport (+2), qui ripostait aussitôt : 64-73. Après une faute de Shurna, Cam, sans doute retenu, faisait le pas de trop. Antarès grondait. Si Campbell n'en tirait pas avantage, Duport s'emparait du rebond et servait Fitch : 64-75. De nouveau, le seuil fatidique des dix points d'écart était franchi et JD réclamait un temps mort. La SIG flairait l'odeur du sang et resserrait encore l'étau défensif pour emmener les Manceaux désemparés en fin de possession. Sûr de lui, Cambell entrait un lay up : 64-77. Après un joli mouvement, JP manquait la finition et Shurna corsait l'addition : 64-79. Le MSB était relégué à 15 points de son adversaire ! Suite à la première faute sifflée de Campbell, Khalid ratait un de ses lancers : 65-79. R. Greer enfin sanctionné pour un raffut, la troisième faute de Fitch conduisait Pape sur la ligne, pour un 2/2 : 67-79. Une faute offensive de Shurna rendait la possession au MSB, mais Pape manquait son tir, avant de s'en aller contrer Fitch de manière spectaculaire. Sur une nouvelle faute offensive de R. Greer, Khalid servait idéalement Pape qui entrait un joli rainbow shot : 70-79. Un dunk puissant d'Ajinça remettait la SIG dans le sens de la marche : 70-81. Charles et Fitch en échec, Khalid trouvait enfin la mire : 73-81. Prudent, Vincent Collet demandait un temps mort, à 1'O4" du dénouement. Sans trembler, Campbell assumait ses responsabilités : 73-83. Après un dernier échec de Cam, un ultime panier d'Ajinça scellait le sort du match : 73-85. Ni Khalid, ni R. Greer ne parvenaient plus à modifier le score, qui en restait là !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Les anciens à la lutte !

Au terme d'un match très disputé, le MSB devait s'incliner. Malgré de bons passages de Pape (15 pts, 3 rbds pour 15 d'éval), de Charles (15 pts, 4 rbds pour 12 d'éval) et de Cuthbert (9 pts, 4 rbds, 2 pds pour 11 d'éval) et les jaillissements de Cam (10 pts, 2 rbds, 3 pds pour seulement 6 d'éval), les Tangos n'ont pas pu trouver les armes pour lutter contre une équipe de Strasbourg très collective (22 passes décisives contre 11 !), extrêmement adroite — cinq joueurs à dix points et plus —, avantagée par la taille de ses intérieurs (JP a souffert face à Ajinça et Duport) et capable de défendre avec pugnacité. La prestation de haute volée de Campbell, MVP du match, ne fait que souligner l'absence dans les rangs manceaux d'un véritable go-to-guy, susceptible de prendre le match à son compte dans les circonstances difficiles : malgré leurs qualités, ni Khalid l'ancien, ni le jeune Cam n'en ont l'étoffe. La saison n'est pas pour autant terminée : il faut se remobiliser au plus vite car, outre l'approche de la Leaders's Cup, un des tournants de la saison s'annonce avec la rencontre de mardi en Coupe de France contre un OLB revanchard et le déplacement à Roanne.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sneaker
Joueur espoir
sneaker


MSB-SIG (saison 2012-2013) Empty
MessageSujet: Re: MSB-SIG (saison 2012-2013)   MSB-SIG (saison 2012-2013) Icon_minitimeLun 28 Jan 2013 - 15:24

Sad merci the dunk cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-SIG (saison 2012-2013)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» saison 2012/2013
» poule de R2 saison 2012/2013
» [ Coupe Gambardella ] saison 2012-2013
» ADHESIONS BURDIGALAIS 2012/2013
» Sochaux Bastia 1ère journée de la saison 2012 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2012-2013-
Sauter vers: