AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 MSB-CB (saison 2012-2013)

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


MSB-CB (saison 2012-2013) Empty
MessageSujet: MSB-CB (saison 2012-2013)   MSB-CB (saison 2012-2013) Icon_minitimeJeu 27 Déc 2012 - 14:58

CHOLET MARRON ?

Après une énorme déconvenue enregistrée dans les dernières secondes face à Riga et une dégringolade au classement du championnat consécutive à une série de matches particulièrement piteux (défaite à domicile contre Boulazac, humiliations à Strasbourg et au Havre…), le MSB se devait de réagir et le Président Le Bouille n’avait pas manquer de le faire observer à ses joueurs ! Attaque stérile, défense aléatoire, manque d’engagement, refus des responsabilités avaient fait leur temps et il convenait de terminer 2012 sur une bonne note, avec une victoire à Antarès ! Le souci venait de ce que le CB de Sousa, outre les qualités intrinsèques de son effectif, en partie remanié depuis le tournoi de Sablé, était lui aussi dans une mauvaise passe et espérait tirer les marrons du feu du derby pour se relancer !

MSB-CB (saison 2012-2013) 26384 MSB-CB (saison 2012-2013) 26384 MSB-CB (saison 2012-2013) 26384 MSB-CB (saison 2012-2013) 26384 MSB-CB (saison 2012-2013) 26384 MSB-CB (saison 2012-2013) 26384 MSB-CB (saison 2012-2013) 26384 MSB-CB (saison 2012-2013) 26384


Si Cholet bénéficiait de l’entre-deux, Slaughter n’en tirait pas avantage, d’autant qu’après un échec de JP en tête de raquette, il glissait un pied hors des limites du terrain. Khalid prenait les affaires en mains et servait son capitaine dans les meilleurs conditions pour l’ouverture du score : 2-0. Le meneur manceau chipait ensuite la balle à Everett, mais JP se voyait siffler un marcher qui donnait à Goree l’occasion de faire admirer son adresse derrière l’arc : 2-3. Cuthbert entrait alors en action, mais Charles concédait deux lancers à Jomby : 4-5. Un échec de Pape et une faute de Khalid plus tard, Slaughter relançait son équipe : 4-7. Cam, en deux temps, lui répondait, avant que Khalid n’écope de sa deuxième faute : 6-7. Jomby peu adroit, JP opposait sa technique aux centimètres de Gobert : 8-7. Une mésentente Choletaise lui permettait ensuite de doubler la mise, cette fois face à Goree : 10-7. Everett gâchait alors deux tirs consécutifs, après un rebond offensif. Pape rendait pourtant la possession, obligeant Cuthbert à commettre une faute. Alain relayait JP et Everett lui souhaitait la bienvenue avec un trois points , sous le nez de Cam : 10-10. Cuthbert faisait parler sa puissance : 12-10. Gobert répliquait par un dunk appuyé : 12-12. Peu impressionné, Alain ripostait par un petit hook des familles : 14-12. Cam oubliant de lever les bras, Everett le sanctionnait de nouveau : 14-15. Cuthbert et Goree échangeaient des politesses : 16-17. Cam contré par Gobert, Pape manquait la mire, mais Charles obtenait deux lancers, à 1/2 : 17 partout. Slaughter en échec, Alain prenait le rebond avec autorité, avant d’aller provoquer ce bon Travon Bryant, passé à l’ennemi : 18-17 après un nouveau 1/2. Ona Embo redonnait l’avantage aux visiteurs (+2), tandis que Cam ratait sa cible. Suite à un choc avec Pape, Slaughter, le mal nommé, restait un temps au sol et devait même sortir, si bien que, le MSB étant dans la pénalité, Obasohan devait tirer les lancers à sa place : 18-20 après le 1/2. Bien démarqué, dans le coin, Charles se réconciliait avec son shoot, obligeant Ona Embo à tenter l’impossible dans les dernières secondes : 21-20.
D’entrée de jeu, JP et Cuthbert avaient mis Le Mans sur les bons rails. Malgré quelques oublis défensifs qui avaient permis à Everett de s’illustrer, les Tangos avait bien réagi et semblaient prêts à en découdre.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
JP en mode Père Noël !

Alain donnait d’ailleurs le ton avec un joli bras roulé : 23-20. Après sa deuxième faute, Charles cédait sa place à Cuthbert. Si Bryant se rappelait au bon souvenir du public (+2), Pape entrait un superbe triple, en fin de possession : 26-22. Un contre de Dounia sur Bryant et une tentative avortée d’Obasohan offraient au MSB l’opportunité de creuser l’écart, mais Cuthbert égarait le ballon. Vebobe, cependant, n’en tirait pas parti, ni Obasohan qui se heurtait à Alain, intraitable. Un marcher de Bryant, un échec de JP, un autre de Vebobe, la fatigue commençait à se faire sentir et JD prenait un temps mort. Hélas, sur la remise en jeu, le pressing choletais s’avérait payant et le MSB dépassait les cinq secondes réglementaires. Bryant mettait aussitôt de l’argent au coffre : 26-24. Pape entrait dans la peinture et marquait à deux points : 28-24. Cependant, Goree, derrière l’arc, ne faisait pas un travail de cochon : 28-27. JP signalait son retour aux affaires : 30-27. Everett, au contraire, marquait le pas et une faute de Slaughter donnait deux jets (à 2/2) à Cam : 32-27. Gobert grimpait dans les cintres pour un alley-oop de toute beauté : 32-29. Si le CB ne lâchait rien, Cuthbert non plus : 34-29. Jomby, puis Gobert en échec, Cam y allait de sa vilaine brique. Everett, au contraire, sortait de sa torpeur : 34-31. Après une tentative infructueuse de JP, JD réclamait un temps mort. La défense mancelle resserrait encore son étau et conduisait le CB en fin de possession. Khalid, de retour, jouait au Père Noël pour JP qui relançait la machine : 36-31. Un gros parpaing d’Everett plus tard, le capitaine manceau enfonçait le clou avec un panier et son bonus : 39-31 ! Cette fois, le MSB creusait l’écart. Goree s’efforçait de ranimer les siens : 39-33. Pape finissait une action initiée par JP : 41-33. Transparent, Jomby manquait un tir. Cuthbert, de très loin, l’imitait, juste avant le buzzer.
Bien en place derrière leur capitaine, les Manceaux tenaient le bon bout !


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Habemus Pape !

Un flotteur de Slaughter (+2) et une tentative, tardive et lointaine, de Cuthbert marquaient la reprise des hostilités : 41-35. Après une faute offensive de Gobert qui envoyait Khalid au tapis, Everett coupait une ligne de passe, mais, gêné par un prompt retour de JP, le grand pivot choletais s’embrouillait dans ses pas, de sorte que Pape pouvait entrer un petit jump shot : 43-35. Slaughter n’y arrivant plus, Gobert s’offrait un contre sur JP, qui récupérait pourtant le ballon et servait Charles, aux aguets dans son coin favori : 46-35. Impeccable dans l’exercice (3/3), Goree lui donnait la réplique : 46-38. Suite à une hésitation de Cuthbert, Pape rattrapait le coup en pénétrant dans la raquette, obrtenant et transformant deux jets : 48-38. Après un panier acrobatique de Gobert (+2), Cam douchait le moral des visiteurs avec un tir lointain : 51-40. Les Choletais perdaient encore un ballon que JP ne parvenait pas à changer en points. Slaughter, en vitesse, essayait de ranimer les siens (+2), mais Khalid, sans scrupule, entrait un superbe rainbow shot : 54-42. Goree, puis Cam ayant raté leurs tirs respectifs, Sousa prenait un temps mort. Après une perte de balle de part et d’autre, Souchu échouait devant Alain. Suite à un marcher de JP, Dounia prenait le relais et bloquait aussitôt toute vélléité choletaise. Malchanceux, Khalid voyait son ballon tournoyer autour du cercle avant de ressortir, tandis que le tir de Souchu venait caresser le filet : 54-45. Dounia victime du contre de Gobert, le MSB ne disposait plus que d’une seconde pour effectuer sa remise en jeu et scorer, juste assez pour Charles qui soulevait les applaudissements d’Antarès, pleine à craquer : 56-45. Après un marcher et une faute de dépit de Bryant, pas vraiment étincelant, ce soir, Khalid y allait de nouveau de sa gamelle. Cependant, suite à une bousculade avec Dounia, Bryant écopait d’une antisportive. Le CB étant dans la pénalité, Dounia se présentait sur la ligne pour un modeste 1/2, puis délivrait une bonne passe à Alain qui montait au dunk : 59-45. Dounia poursuivait son festival avec un contre sous les panneaux et entrait un panier sur l’action suivante : 61-45. Si Slaughter, victime d’Alain, entrait ses deux jets, Cam, parti à toute allure, projetait la balle d’une main depuis la ligne des lancers et marquait au buzzer, sous les vivats du public : 63-47.
La cohésion du MSB l’emportait largement sur les tentatives individuelles choletaises. Côté manceau, Dounia réalisait un excellent passage dans ce quart temps.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Dounia : un de ses meilleurs matches !

Après un panier manqué d’Alain, Slaughter manifestait son intention de ne pas abdiquer : 63-49. Cam, toutefois, servait Charles, en embuscade dans le rôle du tueur froid : 66-49. Ce dernier sortait d’ailleurs, sur ces entrefaites, après avoir commis sa quatrième faute sur Obasohan. À 100%, l’ancien sniper, fort peu en vue jusque-là, assurait le minimum : 66-51. Une passe hasardeuse de Cam dans le trafic permettait à Gobert de réduire un peu l’écart : 66-53. Le tir mal dosé de JP corrigé par une claquette de Dounia (+2), Gobert poursuivait sur son élan : 68-55. Un marcher de Pape, un échec de Slaughter, un autre de Khalid, un tir d’Obasohan repoussé directement par le cercle, un shoot manqué de Cam et une énième perte de balle des Choletais, l’adresse désertait Antarès. Khalid, pourtant, combinait encore avec JP pour franchir la barre des 15 points d’avance : 70-55. Si Goree se cassait les dents sur Dounia, Cam, toujours un peu brouillon, rendait la possession. Malheureusement pour les joueurs des Mauges, Goree et Gobert se faisaient des politesses dans la raquette et se faisaient sanctionner pour camping non autorisé. JP en échec, Pape faisait la loi au rebond, mettant Vebobe dans son tort. Sousa demandait un temps mort, sans déconcentrer l’ailier manceau, impeccable à 2/2 : 72-55. Le jeu restait plutôt décousu : faute offensive de Vebobe, échec de Cam, contre magistral de JP sur Slaughter, échec de Cuthbert pourtant idéalement servi par son capitaine et qui ratait même les deux lancers obtenus consécutivement à la faute de Bryant ! Jomby toujours aussi inconsistant, JP manquait son tir. Une fois de plus, les Choletais rendaient pourtant la possession sur une mésentente. Cam tardant à effectuer sa passe, Alain se faisait sanctionner pour être resté au-delà des trois secondes dans la raquette. Contrarié, JD rappelait ses hommes, tandis que les Félins scandaient “Ici, ici… c’est Le Mans” pour chambrer les supporters choletais déconfits. Soucieux de se racheter, Cam subtilisait le ballon, mais ratait la finition. Pape, qui veillait au grain, rattrapait le coup et obtenait le bonus en prime : 77-55. Khalid manquait ensuite l’interception d’une phalange et JD profitait de la touche pour inviter Henri et Kévin à participer à la fête. Le premier se mettait immédiatement en valeur en coupant une ligne de passe et en servant Alain pour un dernier bras roulé : 77-55. Jomby n’était que l’ombre de lui-même et Alain enchaînait, sans se faire prier : 79-55. Un ultime échec d’Everett soldait la partie, emportée avec la manière par un MSB bien en place.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Alain, toujours précieux !

Avec un Pape en mode urbi et orbi (16 pts, 7 rbds, 1 pd et 18 d’éval), MVP du match, les Manceaux ont nettement dominé les débats. Si JP (15 pts, 6 rbds et 11 d’éval) et Charles (12 pts, 4 rbds, 7 pds et 15 d’éval) se sont rassurés, Alain (11 pts, 5 rbds et 13 d’éval), Dounia (5 pts, 3 rbds, 1 pd et 9 d’éval) ont fait le job, tout comme Cuthbert, un peu moins en vue (8 pts, 2 rbds, 3 pds et 10 d’éval). Auteur de 5 passes décisives, Khalid, vite handicapé par les fautes et peu en réussite au tir n’a pas démérité et Cam aura alterné, comme souvent, les jaillissements et les cafouillages. Henri, sans doute puni par JD, aura bien utilisé ses deux minutes de présence sur le parquet. Si le CB compte quelques belles individualités dans ses rangs, il est clair que le jeu de l’équipe manque de densité. Le réveillon risque d’être agité dans les Mauges. Pour le MSB, qui revient à la deuxième place ex æquo suite aux défaites du BCM et du P-L, il s’agira de finir l’année en beauté avec un déplacement difficile à Poitiers !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
La joie de Charles et de ses partenaires !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sneaker
Joueur espoir
sneaker


MSB-CB (saison 2012-2013) Empty
MessageSujet: Re: MSB-CB (saison 2012-2013)   MSB-CB (saison 2012-2013) Icon_minitimeVen 28 Déc 2012 - 14:20

Cool merci pour ce resumé, qui comme d'habitude est tres agreable a lire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


MSB-CB (saison 2012-2013) Empty
MessageSujet: Re: MSB-CB (saison 2012-2013)   MSB-CB (saison 2012-2013) Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 18:39

Merci Sneaker !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MSB-CB (saison 2012-2013) Empty
MessageSujet: Re: MSB-CB (saison 2012-2013)   MSB-CB (saison 2012-2013) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
MSB-CB (saison 2012-2013)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marcq En Baroeul recherche joueurs pour la saison 2012/2013
» saison 2012/2013
» Zone indiv Saison 2012-2013
» [ Championnat d'ITALIE ] Saison 2012-2013
» Echanges d'invitations saison 2012/2013 en Dordogne (24)!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2012-2013-
Sauter vers: