AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Eurocoupe 2012-2013 : LE MANS - TRIUMPH MOSCOU

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


Eurocoupe 2012-2013 : LE MANS - TRIUMPH MOSCOU Empty
MessageSujet: Eurocoupe 2012-2013 : LE MANS - TRIUMPH MOSCOU   Eurocoupe 2012-2013 : LE MANS - TRIUMPH MOSCOU Icon_minitimeJeu 8 Nov 2012 - 18:31

MSB-MOSCOU : retrouvailles glaciales !

Dans une Eurocoupe au format resserré, débuter à la maison n'est pas forcément la meilleure façon de s'épargner la pression : à lire la presse, on sentait que JD et le staff du MSB appréhendaient quelque peu ce premier match contre l'équipe du Triumph Lyubertsy, entièrement remaniée depuis, mais tout de même victorieuse à Antarès lors d'une précédente confrontation.

Eurocoupe 2012-2013 : LE MANS - TRIUMPH MOSCOU 26384 Eurocoupe 2012-2013 : LE MANS - TRIUMPH MOSCOU 26384 Eurocoupe 2012-2013 : LE MANS - TRIUMPH MOSCOU 26384 Eurocoupe 2012-2013 : LE MANS - TRIUMPH MOSCOU 26384 Eurocoupe 2012-2013 : LE MANS - TRIUMPH MOSCOU 26384 Eurocoupe 2012-2013 : LE MANS - TRIUMPH MOSCOU 26384 Eurocoupe 2012-2013 : LE MANS - TRIUMPH MOSCOU 26384 Eurocoupe 2012-2013 : LE MANS - TRIUMPH MOSCOU 26384 Eurocoupe 2012-2013 : LE MANS - TRIUMPH MOSCOU 26384

Ayant hérité de la balle sur l'entre-deux, le MSB menait la première attaque. Gêné par la taille de ses adversaires, JP ne parvenait pas à ouvrir la marque. McKee ne faisait pas mieux, mais ses partenaires récupérait le rebond et il fallait une bonne interception de Pape qui filait au cercle pour lancer enfin la partie : 2-0. Mitchell lui rendait ensuite la pareille, avant que Charles ne rate sa tentative. Les défenseurs manceaux gardant un peu trop leurs distances, Karasev entrait très facilement le premier panier primé du match : 2-5. Suite à un nouvel échec de Charles, McKee entrait un petit jump shot : 2-7. La passe à destination de JP n'étant pas arrivée à bon port, Karasev jetait bas le masque : sous ses allures de héron aux longs pieds, l'animal était un serial shooter des plus dangereux ! 2-10 pour Moscou… JD rappelait ses hommes et gardait Charles sur le banc. Las ! dès la reprise, JP se faisait siffler une faute d'attaque sur une simple prise de position. Si Lazarev ne menait pas son entreprise à bien, Valiev se chargeait des finitions et obtenait de Pape un lancer bonus : 2-13 ! Khalid s'essayait en vain derrière l'arc : rien ne fonctionnait. Moscou laissait alors échapper la balle, sans que Pape puisse en tirer avantage. Cuthbert bloquait la contre-attaque, mais JP ne parvenait décidément pas à amadouer le cercle. Victime de Khalid, McKee gaspillait un de ses jets : 2-14. Suite à un nouvel échec de JP, sans doute très attendu par les intérieurs adverses, Alain contrait Karasev. Persévérant, JP ouvrait enfin son compteur (+2), mais s'attirait aussitôt la riposte de Karasev, également très à l'aise dans la peinture : 4-16. Cuthbert s'illustrait sur l'action suivante (+2), mais JP héritait de sa deuxième faute et cédait sa place, tandis que Lazarev se contentait d'un petit 50% : 6-17. Cerné par les intérieurs adverses, Cuthbert cédait la possession et Karasev, à 3/3, haussait le ton : 6-20 ! Cam, en échec, tentait sa chance une seconde fois, après une passe hasardeuse des visiteurs : sans succès ! Goguenard, Naimy lui donnait la leçon : 6-23 ! Un silence pesant saluait son exploit. Mal embarqué, Henri réussissait malgré tout un petit drop shot, juste au buzzer : 8-23. Après un flop de Mitchell, Dounia commettait sa deuxième faute et, comme le MSB était dans la pénalité, offrait du même coup deux lancers à McKee : 8-25. Irrégulièrement stoppé par Naimy, Alain faisait aussi bien : 10-25. Soucieux de se racheter, Naimy prenait tout le monde de vitesse et entrait un dernier panier : 10-27.
Complètement déboussolés par les premiers échecs de Charles et de JP, désorientés par les coups de sifflet des arbitres sur de simples prises de position, réduits à des initiatives individuelles plus ou moins hasardeuses et douchés par l'adresse diabolique de Karasev, les Tangos balbutiaient leur basket.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Dans les pires moments, Cuthbert a tenu la baraque !

Malgré l'échec d'Alain, le MSB se relançait grâce à l'activité de Cuthbert sous les panneaux : 12-27. McKee ayant raté sa cible, Henri l'imitait, mais Cuthbert, une nouvelle fois, veillait, de sorte que Cam pouvait réduire l'écart : 14-27. Plus pugnaces, les défenseurs sarthois poussaient leurs adversaires à l'erreur et Antarès reprenait courage. Si Cam se montrait inégal au tir, Charles s'emparait du rebond. Cuthbert, malheureusement, était à son tour sanctionné et Charles, frustré, se mettait à la faute : 1/2 pour Landry et 14-28. Ni Cuthbert, ni Kuzyakin, ni Cam ne menaient à bien leurs efforts. Sans doute las des coups de sifflets à sens unique, Cuthbert écopait d'une faute technique. Kuzyakin se contentait d'un médiocre 1/2 et manquait son tir sur l'action suivante. Alain, en échec, Cam coupait la ligne de passe et filait au cercle : 16-29. Naimy, Cam, puis Karasev tentaient leur chance sans succès, mais McKee, en maradeur, relançait les visiteurs : 16-31. La balle circulait lentement et Khalid, en fin de possession, en était réduit à tenter l'impossible. Mitchell appuyait où le MSB avait mal, dans le jeu de transition : 16-33. Alain faisait parler sa puissance et obtenait un bonus qu'il ne transformait pas : 18-33. Dounia, pourtant, récupérait le rebond et Charles, indûment bloqué par Mitchell, se présentait sur la ligne : 19-33. Tout était, décidément, difficile. La remise en jeu moscovite ayant traîné au-delà des cinq secondes réglementaires, les Manceaux repartaient à l'assaut, mais l'épouvantable brique de Charles arrivait directement entre des mains adverses et Karasev, revenu aux affaires, endossait de nouveau sa tenue de sniper : 19-36 ! Suite à une faute d'attaque de Dounia, Soriah entrait en jeu quelques minutes. Khalid stoppait McKee, à 50% sur la ligne : 19-37. Sur un système bien exécuté, Khalid servait Alain dans la raquette : 21-37. Si Landry ne tirait aucun avantage de la faute d'Alain, Khalid manquait une tentative lointaine, de sorte que Karasev pouvait faire admirer son adresse à deux points : 19-39. McKee coupait la remontée de balle mancelle, sans parvenir à mener son action à bien. En échec derrière l'arc, Pape envoyait ensuite Mitchell sur la ligne : 21-40. Le dernier effort d'Alain laissait le score inchangé.
Malgré une petite réaction amorcée par Cam et par Alain, le jeu manceau restait trop décousu et trop maladroit. Les décisions arbitrales, souvent mal comprises, n'arrangeaient rien (15 fautes à 9…) et Karasev en était déjà à… 16 points !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
À la pause , JD n'en croyait pas ses yeux !

Sitôt la mi-temps terminée, les Tangos enfilaient le bleu de chauffe. Si Mitchell répondait à Khalid, Landry ne parvenait pas à en faire autant avec Cuthbert : 25-42. Mieux, le pivot du Triumph concédait deux lancers à JP qui permettaient au Mans de se rapprocher au score : 27-42. Histoire d'écœurer son monde, Karasev expédiait un missile à longue portée que la planche redirigeait complaisamment dans l'arceau : 27-45 ! Hésitant, Pape gâchait la possession, sans que Valiev en tire avantage. Charles trouvait JP (+2) et l'espoir renaissait, aussitôt douché par… Karasev dont l'adresse carabinée ne baissait pas d'intensité : 29-48. Mal récompensé, Charles manquait son tir, que Cuthbert, toujours vaillant, ressortait vers Khalid : 32-48. Ouf ! Une balle perdue des Moscovites, presque rendue par un Pape en manque total d'inspiration, revenait finalement à Cuthbert : 34-48. Karasev père prenait un temps mort. Une faute de Charles ayant envoyé Mitchell sur la ligne (2/2), les affaires reprenaient pour les visiteurs. Pugnace, Cuthbert s'imposait dans la raquette, malgré trois défenseurs adverses et transformait le bonus obtenu : 37-50. Sans doute trop près du cercle, Karasev manquait un panier à deux points. Cam ne faisait pas mieux, mais une nouvelle prise de Cuthbert, impressionnant de volonté, profitait à JP : 39-50. Antarès se reprenait à y croire et poussait son équipe, d'autant que Landry se montrait emprunté. Si Cuthbert manquait la mire, JP était au rebond et se muait à son tour en passeur décisif pour Cam, en embuscade derrière l'arc : 42-50 ! Landry continuait de perdre des ballons et les arbitres infligeaient une faute technique à Karasev, pour une protestation malvenue. Khalid, à 2/2, se chargeait d'exécuter la sentence et Alain déroulait ses grands compas pour s'ouvrir une brèche dans la défense : 46-50 ! Le MSB n'était plus qu'à deux possessions et le public applaudissait à tout rompre. Troublé, Lazarev laissait échapper le cuir et Cuthbert, de loin, signait un triple du meilleur effet : 49-50 !! En quelques minutes (15-0, série en cours), le match avait pris une tournure imprévisible. Victime de Charles, McKee soignait ses statistiques : 49-52. Sans doute fatigué, Cuthbert manquait de lucidité sur l'action suivante, mais les Manceaux étaient au pressing et Valiev rendait le ballon. Un coup de sifflet intempestif privait Alain d'une précieuse occasion. Naimy exploitait aussitôt le léger flottement des défenseurs et redonnait de l'air aux siens : 49-54. Khalid s'efforçait sans plus attendre de recoller par un shoot primé, mais la balle virevoltait sur l'arceau et ressortait. Charles interceptait la remontée du ballon, mais se heurtait à Mitchell qui filait au cercle : 49-56. La période s'achevait sous les huées, les spectateurs réclamant une faute sur Charles.
Bien emmené par Cuthbert, par Khalid et par un JP quelque peu retrouvé, le MSB gagnait ce troisième quart temps 28 à 16 et revenait dans son match.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
JP était attendu au tournant !

D'emblée, JD avait droit à une faute technique. Karasev laissait un lancer en chemin et, sur l'action suivante, ses partenaires laissait filer la balle ! Malheureusement, Cam ne se montrait pas toujours fiable et Charles qui avait bien capté le rebond se faisait déposséder, avant de commettre sa quatrième faute. Sur ces entrefaites, Alain héritait lui aussi de son quatrième coup de sifflet. McKee était cependant en échec et Lazarev, à quatre fautes lui aussi, offrait deux lancers à JP, qui n'en transformait qu'un seul : 50-57. Naimy ayant raté sa tentative, Lazarev était expulsé et Khalid, très appliqué, entrait ses deux jets : 52-57. Si Landry manquait tout ce qu'il entreprenait, Pape évoluait dans le même registre et on sentait que les occasions perdues ne se représenteraient plus. Landry, d'ailleurs, revenait à la lutte avec plus de réussite : 52-59. L'adresse fuyait de nouveau JP et Karasev donnait des signes de fatigue, contrairement à McKee : 52-61. Cuthbert s'emmêlait dans ses pas, mais Cam jaillissait au bon moment et filait au cercle, obtenant même le lancer en prime : 55-61. Si Karasev, harassé, se montrait moins affuté, Naimy prenait pourtant le relais : 55-64. Le nouvel échec de JP était rattrapé par la précipitation excessive des Moscovites qui rendaient la possession. À 5'40", JD rassemblait ses troupes. Parti à l'aventure, Charles se heurtait à un mur et Karasev restait court. Cam combinait avec Charles qui entrait son premier véritable panier : 57-64. Dounia ayant commis sa quatrième faute, Naimy allait s'abriter derrière l'écran offert par l'un de ses partenaires et démoralisait le MSB, un peu naïf dans la gestion de l'épisode : 57-67. Attendu au tournant, Cuthbert allait se fracasser sur la défense. Quoique Landry fît de son mieux pour aider les Sarthois, Khalid, un peu gourmand, ratait sa tentative à trois points. Impitoyable, Naimy endossait le rôle laissé vacant par Karasev et plongeait Antarès dans le silence : 57-70. Un panier de Dounia mettait un peu de baume sur les plaies : 59-70. Naimy, cette fois, ne réglait pas sa mire comme il convenait. Cuthbert en échec, le ballon ressortait vers Khalid qui ravivait la flamme une première fois (+3), puis, après une faute d'attaque de l'ineffable Landry, une seconde fois : 65-70 ! Désireux de se racheter, Landry aggravait son cas et Khalid, omniprésent dans ce money time, ramenait les siens à deux petites possessions, malgré un jet manqué : 66-70. À 53" du terme, Charles faisait faute sur Karasev et le coach moscovite prenait un temps mort. À 39" de l'issue du match, McKee transformait deux lancers, offert par Khalid et Cam, parti en risque-tout, se faisait déposséder au pire moment : 66-72. Les Russes revenaient à l'attaque et Pape n'avait d'autre choix que d'expédier Karasev sur la ligne. À 2/2, le jeune joueur parachevait son œuvre de destruction : 66-74. Rageur, Khalid scorait à trois points : 69-74. Karasev enfilait encore deux lancers, à dix secondes de la fin : 69-76. À la dernière seconde, Khalid servait JP qui soignait le point average : 71-76.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Les coups de patte de Khalid n'ont pas suffi !

Malgré un superbe retour, le MSB commence donc sa saison en Eurocoupe par une défaite à domicile. Très adroits, Karasev (27 pts à 6/7 à 3 pts) et Naimy auront réduit à néant les efforts souvent désordonnés des Manceaux. Charles et Pape, en particulier, auront produit un match décevant, très en-deçà de leur niveau réel. Les efforts de Cuthbert et les coups de patte tardifs de Khalid n'auront donc pas suffi (19 pts, 5 pds, pour 22 d'éval tout de même). S'adapter à l'arbitrage des compétitions européennes et, surtout, renouer avec un jeu plus fluide et plus collectif semble primordial. Cette condition remplie, il sera alors possible d'améliorer l'adresse générale, avant d'affronter non seulement Riga et Quakenbrueck, mais aussi, dès samedi, le BCM Gravelines !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP Batista
5 majeur



Eurocoupe 2012-2013 : LE MANS - TRIUMPH MOSCOU Empty
MessageSujet: Re: Eurocoupe 2012-2013 : LE MANS - TRIUMPH MOSCOU   Eurocoupe 2012-2013 : LE MANS - TRIUMPH MOSCOU Icon_minitimeJeu 8 Nov 2012 - 18:54

Malgré la défaite, ton compte rendu est très bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Eurocoupe 2012-2013 : LE MANS - TRIUMPH MOSCOU
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Coupe Gambardella ] saison 2012-2013
» Echanges d'invitations saison 2012/2013 en Dordogne (24)!
» ADHESIONS BURDIGALAIS 2012/2013
» Ligue des Champions 2012-2013
» Marcq En Baroeul recherche joueurs pour la saison 2012/2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2012-2013-
Sauter vers: