AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013)

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) Empty
MessageSujet: Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013)   Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) Icon_minitimeSam 3 Nov 2012 - 18:48

MSB-CHORALE DE ROANNE : rester au diapason !

Après avoir pris aux dépens de Limoges sa revanche du match de Paris, le MSB affontait, ce soir une Chorale entièrement remaniée dont le début de saison difficile était loin de refléter son énorme potentiel. Papa d'une petite Vanessa depuis quelques jours, JP lui-même avait, en tant que capitaine, averti ses camarades du danger !

Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) 26384 Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) 26384

D'entrée de jeu, Gradit se heurtait d'ailleurs à la défense de JP. Sangaré tentait, sans succès, de rattraper le coup et les Manceaux menaient leur première attaque. Retour à l'envoyeur, JP était à son tour contré par Howard et c'est donc Gradit, victime de Pape, qui ouvrait le score avec un modeste 50% sur la ligne : 0-1. Contrarié, Pape zigzaguait dans la défense roannaise et montait au cercle : 2-1. Amagou, salué comme il se doit par le public durant la présentation des deux équipes, ripostait derrière l'arc : 2-4. Bien placé, Cuthbert égalisait rapidement. Sangaré, de loin, faisait à son tour admirer son adresse, mais Charles ripostait sur le même ton : 7 partout. Collins (+2) entrait dans la danse, avant que Cuthbert, après une première tentative avortée, n'obtienne et ne transforme deux lancers francs : 9-9 ! Suite à sa seconde faute, Pape cédait sa place à Cam. Si Cuthbert arrêtait Howard, Sangaré (+2) tirait les marrons du feu. Très présent, Cuthbert rétablissait (+2) une fois encore la parité. Le tir lointain d'Amagou s'étant égaré dans les airs, Cam lui donnait la leçon : 14-11. Suite à un tir raté, Howard profitait de son propre rebond et de la nonchalance des intérieurs manceaux pour assurer les finitions : 14-13. Cuthbert en échec, Khalid se dévouait pour stopper la contre-attaque qui tournait court après la faute d'attaque d'Howard. Henri prenait le relais, mais, après une grosse brique de Charles, la Chorale reprenait l'avantage par Gradit : 14-15. JP manquait à la fois son tir et la claquette à suivre, ce qui n'avait pas trop de conséquences fâcheuses, puisque Samnick, bousculé par Cuthbert, ne transformait aucun de ses lancers. Alain entrait sur le terrain et Cam replaçait les Tangos en tête : 16-15. Après un échec de Reid, Henri se frayait un chemin dans la peinture : 18-15. Gradit, Cam, puis Charles, après un rebond offensif d'Alain, et, enfin, Samnick rivalisaient de maladresses. Charles, cependant, clôturait ce premier round en beauté sur un rainbow shot au buzzer : 21-15.
Plutôt adroits et pratiquant un jeu posé, les Manceaux, avec six points d'avance, semblaient contrôler le match.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Charles, très présent, comme souvent.

Une balle perdue par Dounia et Sangaré donnait le ton de la seconde période : 21-18. L'échec de Dounia profitait ensuite à Collins qui ramenait la Chorale sur les talons de son adversaire du jour : 21-20. Projetée par Alain, la balle hésitait au-dessus de l'arceau, mais Dounia, d'une petite claquette, la remettait dans le droit chemin : 23-20. Au défi physique qui lui était lancé, Collins répondait présent : 23-22. Sur ces entrefaites, Dounia rendait même la possession et JD prenait un temps mort. Alain offrait deux lancers à Samnick, qui s'appliquait : 23-24. Roanne repassait devant pour un temps, mais JP revenait aux affaires : 25-24. Dounia stoppait toutes les vélléités de ses adversaires, mais, de leur côté, ni JP, ni Cuthbert ne parvenaient à trouver la faille. Déstabilisé par Dounia, Samnick s'emmêlait dans ses pas, tandis que le transparent Kecman expédiait JP sur la ligne pour un 100% : 27-24. Ni Amagou, ni Khalid ne réussissaient dans leurs entreprises. Le premier finissait toutefois par trouver la mire et relançait son équipe : 27 partout ! Suite à une mésentente entre Dounia et Khalid, Cuthbert récupérait vaillamment la possession perdue, mais le cuir projeté par Khalid tournait deux fois autour de l'arceau avant de ressortir ! Amagou, plus chanceux, permettait aux visiteurs de repasser devant, une fois de plus : 27-30. Cam se faisait subtiliser la balle et, frustré, se mettait à la faute. Cuthbert s'interposait avec brio et relançait l'attaque mancelle. Charles glissait sur le parquet, sans que Gradit, sorti des limites du terrain, puisse en tirer bénéfice. Sur un cafouillage, M. Viator rendait cependant aux Roannais une balle que Henri allait intercepter sous les applaudissements, avant de servir Khalid sur un plateau : 30 partout ! Si Reid (+2) se montrait ensuite plus adroit que JP, Khalid stoppait Sangaré et, dans la foulée, filait au panier : 32-32... Cam jaillissait sur la remise en jeu, sans que Cuthbert parvienne à capter sa passe. JD demandait un temps mort, qui redonnait des jambes à Gradit (+2). Après un échec de Cam, le "Coyote" jouait les maraudeurs et entrait un second panier consécutif, juste avant la mi-temps : 32-36.
La main chaude d'Amagou, un peu oublié par la défense, et les jaillissements de Gradit avaient permis à la Chorale de renverser la tendance. L'issue de la partie demeurait incertaine, d'autant que JP semblait à la peine.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Toute la fougue de Cam !

Dès la reprise, Khalid offrait à Pape, très vite relégué sur le banc par ses deux fautes, l'occasion de signer son retour en fanfare : 35-36. Cependant, Samnick, puis Collins, après une perte de balle, faisaient parler la poudre : 35-40. Si JP n'y arrivait toujours pas, Sangaré, quoique seul, gâchait des munitions. Opportuniste, Khalid donnait l'exemple : 38-40. Collins en échec, Sangaré s'égarait derechef. En revanche, l'incompréhension entre Khalid et Cuthbert se payait cash, avec un triple de Gradit, délaissé par ses gardes du corps : 38-43. Pape en échec, une faute de JP envoyait Samnick sur la ligne : 38-44. Une fois de plus, les défenses tenaient le haut du panier : Cuthbert, Charles, puis Amagou se montraient impuissants. Sur une énième balle perdue, Cuthbert empêchait le panier facile, mais Samnick entrait ses deux jets : 38-46. Si, de son côté, Pape se contentait de 50%, Alain arrachait le rebond offensif : 39-46. Le MSB, toutefois, bafouillait, multipliait les passes hasardeuses. Seule la maladresse de Sangaré lui évitait la déconfiture. Conscient du danger, Khalid s'appliquait et entrait un précieux tir primé : 42-46. Voskuil, Pape, Collins, Pape encore, puis l'impécunieux Sangaré bombardaient tous azimuts. Rageur, Alain montait au dunk : 44-46. Si les Tangos n'étaient pas à la fête, ils ne baissaient pas pour autant les bras. Furieux, Pavicevic réclamait un temps mort. Sangaré revenait pourtant dans les mêmes dispositions. Reid expédiait alors Dounia sur la ligne : 45-46 ! Le Mans recollait à un petit point… et Alain s'emparait du rebond ! En vain… Voskuil entrait son premier panier, mais gâchait son bonus : 45-48. Volontaire, Alain manquait le dernier tir.
Privé de l'apport de JP au scoring, le MSB luttait efficacement pour empêcher la Chorale de se détacher, mais manquait parfois de solutions offensives. Antarès restait dans l'expectative.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Cuthbert : au four et au moulin !
JD abordait le dernier acte sans remettre son Cinq de départ. Cam, mal embarqué, s'exposait au contre, tandis que Reid imposait sa puissance : 45-50. Soucieux de se racheter, Cam accélérait le jeu et mettait Henri sur orbite : 47-50. Gradit appuyait là où le MSB avait mal (+2), mais Cam combinait habilement avec Alain : 49-52. Les deux équipes se rendaient coup pour coup et la fatigue se faisait sentir : Sangaré n'y était plus du tout, Cam rendait la balle, Reid commettait une faute d'attaque et propulsait Khalid, droit sur ses appuis, à plusieurs longueurs ! JP, tout juste de retour, envoyait le cuir se perdre dans les tribunes. Amagou, lui aussi, ratait son tir et Howard donnait deux lancers à Alain, très concentré : 51-52. Un vilain parpaing de Gradit, une faute signée Howard et un 2/2 de Charles soulageaient Antarès : 53-52 ! Si Samnick avait les jambes lourdes, l'inévitable Collins se chargeait des finitions : 53-54. Khalid en échec, Alain dominait le rebond. Charles contré, Alain interdisait les abords du cercle. JP ratait tout et se mettait en plus à la faute. Amagou ayant égaré le ballon, JP gâchait encore une occasion, tandis que Gradit trouvait son second souffle : 53-56. Cam en échec, JP, hagard, se faisait contrer. Si, sur l'action suivante, Samnick n'arrivait pas à lui faire la nique en scorant, la balle retombait pourtant sur l'épaule du capitaine manceau qui la laissait échapper ! Antarès murmurait : il allait falloir que la petiote laisse son Papa dormir... À 2'01 du terme, Gradit plantait une banderille qui faisait très mal à l'équipe mancelle : 53-58. Dans un shoot tendu à l'extrême, Khalid ne lui laissait pourtant guère le temps de savourer son exploit ! Retour à l'envoyeur : 56-58 ! Tel un métronome, Collins ajoutait deux points à ses statistiques : 56-60. Alors qu'il ne restait que 1'11", Pape, après une hésitation des hommes en gris, se voyait accorder un panier garni et entrait le & one : 59-60. Plus personne ne respirait. Amagou traversait le terrain à toute vitesse et contournait Alain avec l'aide de la planche : 59-62 ! Sans s'affoler, Khalid haranguait ses troupes. La balle circulait : Cuthbert, en tête de raquette, s'était démarqué… Son rainbow shot libérateur soulevait l'enthousiasme : 62 partout à 15" de la fin ! Le MSB avait une faute à donner. Pape se sacrifiait et regagnait le banc. À 4"7, Amagou manquait l'estocade… Cinq minutes de prolongation !
Khalid, Alain, Pape, Cuthbert avaient fait le job dans le money time pour arracher un sursis…

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
On vous le dit : AK 47 is back !

La partie se poursuivait sous de bons auspices. Charles offrait deux lancers à Gradit, qui les manquait, tandis que Cam prenait soin d'une offrande de Khalid : 65-62 ! Le Mans était devant... Sangaré disjonctait et Reid portait bien son nom. Victime de ses œuvres, Cam se présentait aux lancers et signait un 0/2 ! Samnick jetait ses dernières forces dans la bataille, mais déjouait devant la présence dissuasive d'Alain… Si Charles manquait un tir, Samnick perdait le ballon et Reid renvoyait Cam sur la ligne pour un 1/2 : 66-62… Deux possessions d'avance… Ouf ! Reparti à l'assaut, Amagou rencontrait les grands bras d'Alain ! Cuthbert enfonçait le clou : 68-62 ! Perturbé, Amagou se mettait à la faute et Samnick contrait irrégulièrement Cuthbert qui, à son tour, se contentait d'un petit 50% : 69-62. Chaque point devenait précieux et, vaille que vaille, le MSB grignotait la Chorale. Amagou risquait le tir longue distance : sans succès ! Samnick, au rebond, se cognait contre Alain et ratait ses deux jets. Alain cramponnait le cuir, tentait un tir, le manquait. Amagou se multipliait, en vain. Aux lancers francs, Samnick gâchait encore un point : à 43", les Manceaux menaient 69-63. Les Roannais cherchaient à stopper le chronomètre : Sangaré ceinturait Khalid, impérial à 2/2 ! À 34"7 de la fin, le score était de 71 à 63. Ni Sangaré, ni Gradit, après une perte de balle de Khalid, n'étaient récompensés de leurs efforts. Samnick, pourtant, ne baissait pas les bras : 71-65. À 3"8, Charles laissait encore un lancer en route, mais donnait tout de même la victoire aux Sarthois : 72-65 !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Khalid El Amin à la mène !

Au bout du suspens, le MSB confirme qu'il sait finir ses matches, même avec un capitaine en mode nursery ! Malgré un excellent Collins (double-double avec 22 d'éval), Khalid à la mène (16 pts, 3 rbds, 5 pds, pour 17 d'éval), Alain au rebond (6 pts, 10 rbds, 4 pds pour 17 d'éval) et Cuthbert un peu partout (12 pts, 5 rbds pour 15 d'éval) ont su faire face ! Dounia et Charles, en remparts défensifs et, par éclairs, Pape, Henri et Cam auront apporté leur pierre à l'édifice. Quant à JP, n'en doutons pas, il saura, dès mercredi, réagir pour montrer à Moscou de quel biberon il se chauffe.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Le MSB 2012-2013 : une équipe soudée !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PONPON
Journaliste du Forum
PONPON


Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013)   Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) Icon_minitimeSam 3 Nov 2012 - 19:44



Voila une belle oeuvre ... beau chapitre d'une longue saga cheers cheers cheers

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amara
Administrateur du forum
Amara


Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013)   Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) Icon_minitimeDim 4 Nov 2012 - 10:33

cheers

_________________


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ben wallace
Joueur espoir
ben wallace


Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013)   Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) Icon_minitimeDim 4 Nov 2012 - 16:21

Citation :
Déstabilisé par Dounia, Samnick s'emmêlait dans ses pas
Méga scotch de Dounia oui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sneaker
Joueur espoir
sneaker


Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013)   Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) Icon_minitimeLun 5 Nov 2012 - 10:07

cheers Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013)   Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Compte-rendu du match MSB-Roanne (saison 2012-2013)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marcq En Baroeul recherche joueurs pour la saison 2012/2013
» saison 2012/2013
» Zone indiv Saison 2012-2013
» [ Championnat d'ITALIE ] Saison 2012-2013
» compte rendu saintélyon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2012-2013-
Sauter vers: