AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy...

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... Empty
MessageSujet: Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy...   Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... Icon_minitimeMer 30 Mai 2012 - 13:56

LE COUGUAR ET LE LION.


Après une première confrontation épouvantable, durant laquelle le MSB avait été déchiré par les griffes acérées des couguars, le SLUC a découvert, dans son antre de Gentilly, qu’il ne fallait pas vendre la peau du lion avant de l’avoir tué ! Ayant récupéré l’avantage du terrain, les Manceaux entendaient bien racheter, devant leur public, leur médiocre prestation de la semaine passée. À Antarès, brocardé par les petits sarcasmes de l'insignifiant commentateur de Sport +, classé, sur des critères on ne peut plus flous, troisième salle la plus froide de France, l’heure était à la mobilisation : appels à venir en orange, fanfare, invitation aux supporters du virage sud du F.C. Le Mans, banderoles en haut des tribunes, on allait voir ce qu’on allait voir...

Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... 26384 Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... 26384 Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... 26384 Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... 26384

D’entrée de jeu, les couguars montraient les crocs, s’emparant du cuir et provoquant une faute de Taylor, avant d’entrer le premier panier par Amagou aux dents longues ! Marcellus ayant manqué sa tentative, le SLUC faisait un premier écart, toujours par Amagou : 0-4. En vaillant capitaine, JP donnait son premier coup de patte, s’attirant rapidement la riposte d’Akingbala : 2-6. Taylor en échec, le MSB récupérait la balle, que Marcellus laissait échapper, mais que Max subtilisait. Cette fois, Taylor ne décevait pas ses fans et entrait le premier triple du match : 5-6. Les Tangos interrompaient la montée de balle, sans que Max puisse en tirer avantage, mais Shuler ne trouvait pas la mire, de sorte que Marcellus pouvait servir Max, idéalement placé sous les panneaux : 7-6. Alex l’ayant relayé, Shuler lui souhaitait la bienvenue à sa façon : 7-9. Les Manceaux, un peu fébriles, perdaient la balle, sans dommages puisque le cercle se refusait au grand Akingbala. Alex filait au panier et provoquait la faute d’Amagou, avant de transformer son bonus : 10-9. Moerman sortait alors de l’ombre : 10-12. Alex, frustré par son échec, se mettait à la faute, tandis que Charles jouait les anticorps en bloquant le Virus. Marcellus, puis Linehan étaient à la peine, mais Shuler se mettait en évidence : 10-14. Si Travon n’était pas inspiré, Baxter faisait faute. Taylor prenait Linehan de vitesse et menait, malgré une défense plus que litigieuse, l’affaire au bout : 12-14. Suite à une mésentente des Lorrains, Alex attirait à lui les défenseurs adverses et servait Charles en retrait : 15-14 ! Alain grimpait dans les cintres pour contrer Akingbala et Taylor mettait à contribution la main chaude de Charles : 18-14. Après une nouvelle interception, Taylor expédiait une balle de alley-oop vers Alex, qui préférait la déposer sagement que de risquer un dunk spectaculaire mais aléatoire : 20-14. Antarès saluait comme il se doit la performance de son équipe. Moerman arrêtait l’hémorragie (+2) et Taylor, cerné par les couguars, devait abandonner la possession. Plein de vif-argent, Alex interceptait le ballon, provoquant la faute de Samnick. Linehan rendait alors aux Manceaux la monnaie de leur pièce, mais se faisait contrer par Antoine, le pigiste en or du MSB. Sur une faute de Max, le transparent Baxter se contentait d’un lancer sur deux : 20-17. Au rebond, malgré la meute en noir, Alain faisait preuve d’autorité. Alex, puis Baxter manquaient leurs occasions respectives, avant qu’Antoine ne refasse le coup du panier primé : 23-17. La poignée de secondes restante ne permettait pas aux couguars de rugir encore.
Si les deux équipes perdaient des ballons, le niveau d’adresse, en revanche, était plutôt élevé. Taylor, bien soutenu par Alex et par Charles, tenait largement son rang face au Virus.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Alex, impérial et omniprésent !

Travon, puis Baxter, troublés par la reprise, s’oubliaient dans le nombre de leurs pas. Alain, dans un angle qu’il affectionne, à gauche du panneau, entrait un joli jump shot : 25-17. Si Samnick lui rendait la monnaie de sa pièce (+2), Antoine faisait monter les enchères : 28-19. Avec 9 points d’avance, le Lion manceau secouait sa crinière ! Alors qu’Akingbala mettait de l’argent au coffre, Alain n’était pas récompensé de ses efforts. Omniprésent, Alex récupérait le ballon, slalomait au milieu des défenseurs adverses, dribblait dans son dos pour les éliminer et adressait, sous les vivats, une passe royale à Travon : 30-21. Par deux fois, Akingbala prenait le dessus, tandis que, dans l’intervalle, la tentative d’Alain échouait : 30-25. Si le pivot nigérian manquait son lancer bonus, Nancy prenait le rebond offensif et Grant saisissait cette chance supplémentaire : 30-28. Tout était à refaire ! JP, conscient du danger, donnait un cours de salsa à ses adversaires et poussait Akingbala à la faute offensive : 32-28. Antoine en échec, Shuler revenait dans la partie : 32-30. Ni JP, ni Grant ne parvenaient à leurs fins, mais JP provoquait une nouvelle faute d’Akingbala, avant d’entrer un panier : 34-30. Shuler, puis Moerman donnaient des signes de fatigue, mais Alex, tout à son souci de protéger le ballon, finissait par le perdre et Grant enfllait son costume de joker : 34-33. En capitaine courageux, JP faisait face à la bourrasque : 36-33. Malgré la faute offensive de Kurtz, Marcellus ne parvenait pas à ouvrir son compteur. Grant ratait la passe de trois, mais les couguars arrachaient le rebond offensif pour égaliser sur un coup de griffe de Linehan : 36 partout ! Les Manceaux perdaient ensuite le cuir sur leur remise en jeu, mais un contre de Max et une interception d’Alex renversaient la situation. Hélas, Max manquait sa transmission et Kurtz donnait l’avantage aux siens : 36-38 ! Sur l’action suivante, JP poussait toutefois ce dernier à la faute et entrait ses deux jets : 38 partout ! Shuler ayant manqué son tir, JP se faisait subtiliser la balle, mais Antoine ralentissait admirablement la contre-attaque de Shuler, permettant à Alex de se placer pour un contre magistral.
Après avoir pris une belle avance, le MSB avait quelque peu faibli sous les coups de boutoir de Grant et d’Akingbala, bien aidés par des arbitres plutôt tolérants envers le champion en titre. Sans le travail acharné de JP, d’Alex et d’Antoine, le bilan aurait pu être plus lourd ! Tout restait à faire...


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Taylor, en mode anticorps !

Dès la reprise, le MSB affichait une belle pugnacité, poussant Akingbala à tenter un shoot hasardeux en fin de possession. Taylor, au contraire, démarquait Charles pour un triple très applaudi : 41-38. Au buzzer, Amagou répliquait avec sa classe habituelle (+3), avant de récidiver après un cafouillage manceau : 41-44. Charles en échec, Taylor contrait Linehan. Alex récupérait la mène et réveillait Marcellus : 44 partout ! Moerman en échec, l'Américain passait la surmultipliée : 46-44. Akingbala jouait les petits bras, tout comme Charles avec une vilaine brique, mais Taylor coupait une ligne de passe et activait de nouveau Marcellus : 48-44. Totalement dépourvus d'inspiration sur jeu placé, les couguars traînaient la patte et rendaient la balle. Charles n'en profitait pas, ce qui permettait à l'indispensable Amagou de maintenir son équipe à flot : 48-46. Taylor en échec, Samnick commettait une faute d'attaque, grâce à la pugnacité extraordinaire d'Antoine. Après un nouvel échec de Taylor, serré de près par les défenseurs adverses, Alain bloquait Akingbala, qui se retrouvait pourtant aux lancers pour un modeste 1/2, après un marcher de Marcellus : 48-47. Un échec de Travon plus tard, Baxter sortait de sa torpeur de la plus belle manière : 48-50 ! Une fois encore, le Champion virait en tête ! Après avoir provoqué la troisième faute d'Akingbala, Travon, gâchait des munitions avec un vilain 0%. Baxter, trop gourmand, prenait un tir hasardeux, mais Travon laissait échapper le ballon et, frustré, envoyait Grant sur la ligne en commettant la cinquième faute collective mancelle. Grant à 1/2, Travon, bousculé par Baxter, saisissait l'occasion de se racheter avec un impeccable 2/2 : 50-51. Après une faute d'attaque de Samnick, sa quatrième, Taylor signait lui aussi une série parfaite : 52-51. L'ultime tentative de Moerman laissait la marque inchangée.
La lutte demeurait acharnée. Au défi d"Amagou, Marcellus avait répondu en beauté.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
La hargne et la pugnacité de Marcellus !

Après une série de fautes de part et d'autre, Alex ratait son premier tir et Akingbala deux lancers. Alain perdait la balle. Travon écopait d'une quatrième faute, en faveur de Moerman : 52-53 ! Le chassé-croisé continuait ! Au marcher de Charles répondait un porter de balle d'Amagou. JP, dos au panier, mystifiait ses gardes du corps : 54-53. Une interception de Charles lui offrait une occasion supplémentaire, non concrétisée. Alain et Akingbala continuaient à échanger des politesses, sans que le Nigérian, à 0/2, en tire avantage. Devant son banc, J.-L. Monschau rongeait sa cravate. Après 33 minutes de tirages de maillots et d'antennes en tous genres, Linehan, outré, se faisait sanctionner pour la première fois par le corps arbitral... Alex tirait les marrons du feu (+2), mais Shuler égalisait en beauté : 56 partout ! La chaleur, comme le suspens, était intenable. Si Alex était à la peine, Amagou se faisait bâcher par JP. Taylor n'en profitait pas et Alain envoyait Moerman sur la ligne : 56-58. Sur une remise en jeu trop molle, Amagou jaillissait, sans que Kurtz puisse concrétiser. Comme le SLUC dépité tardait à se replier, Taylor délivrait une offrande à son camarade Marcellus : 59-58 ! Le mano a mano se poursuivait... Shuler répliquait sur le même ton (+3), mais Antoine avait le dernier mot : 62-61. Quel match ! Linehan en échec, Alex donnait un peu d'air à ses partenaires : 64-61. La défense du MSB, intraitable, bloquait Moerman et Alex s'improvisait meneur et passeur au bénéfice de son capitaine : 66-61, à 3'33" du terme... Sur un shoot manqué des Nancéiens, à 2' de la fin de possession, la balle restait bloquée entre planche et arceau ! Elle était logiquement rendue aux couguars qui rataient leur tentative; mais Kurtz s'emparait du rebond et servait Amagou pour un panier primé particulièrement douloureux : 66-64. Après un échec, Marcellus, frustré, envoyait le même Kurtz sur la ligne pour un 2/2 : 66 partout ! Antarès devenait irrespirable... À 1'35 de la fin, JP ne trouvait pas la bonne mesure. Par chance, Kurtz ne faisait pas mieux. Sans doute épuisé, JP perdait le ballon et Kurtz, encore lui, rendait l'avantage aux siens : 66-68, 0-7 série en cours à 1'09 du dénouement ! Marcellus, très impliqué, trouvait tout de même son capitaine : 68 partout... À 4" de la fin de possession, Linehan tentait sa chance, sans succès ! Il restait 18"2 à la montre et Charles se présentait aux lancers pour un sans faute : 70-68. J.-L. Monschau prenait un temps mort. Le match reprenait et Alain se voyait sanctionner pour une faute sur Shuler. Le sniper du SLUC entrait ses deux jets et égalisait à 70 partout. À moins de 8 secondes du terme, JD prenait à son tour un temps mort. Nancy avait une faute à donner et ne s'en privait pas : Amagou bousculait Alex. Restaient 6"1 à jouer ! 3"4… Alex chutait brutalement à l'avant de la raquette adverse et demeurait au sol. Chacun retenait son souffle. L'Américain sortait en boitillant. Ne disposant que de 3"4, Antoine tentait l'impossible, en vain : prolongation !
Alors qu'ils avaient cinq points d'avance, les Manceaux avaient laissé passer l'occasion de tuer le match : la faute à Kurtz et à ce maudit ballon qui était allé se coincer au mauvais endroit au lieu de rebondir ! Sans Alex, impérial dans tous les secteurs du jeu, le Lion du MSB allait-il abdiquer ?

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Un Antoine peut en cacher un autre !

Un échec de Marcellus et un trois points splendide de Shuler semaient le doute dans les esprits : 70-73 ! Linehan — excusez du peu ! — contestait sa deuxième faute, mais Taylor, stoïque, transformait ses deux jets : 72-73. Transcendés par l'enjeu, les Manceaux dressaient une véritable muraille devant les couguars. Aux abois, ces derniers perdaient la possession et Antoine servait Taylor pour un panier primé d'anthologie : 75-73 ! Antarès faisait mentir les chroniqueurs à la petite semaine et se levait comme un seul homme. Les Nancéiens, émoussés, laissait échapper le ballon et Marcellus, en bon combattant, ajoutait un panier à son compte personnel : 77-73. À 2'14" du buzzer, Shuler ratait sa tentative. Taylor, très concentré, trouvait JP qui scorait avec le bonus : 80-73 ! Le MSB signait un 0-10, série en cours et J.-L. Monschau réclamait un temps mort. Avec un nouveau 3 points, avec 1'38 à jouer, Grant endossait l'habit du sauveur : 80-76 ! Ouf… Antoine, très sûr, servait Marcellus : 82-76. Le shoot de Grant, cette fois, déviait de sa trajectoire et Moerman expédiait Taylor sur la ligne. À 100%, le meneur manceau poursuivait son show : 84-76 ! Un doux parfum de victoire flottait dans les travées... Shuler, toutefois, n'abdiquait pas : 84-78. Après la cinquième faute d'Akingbala, JP, lui aussi, assurait ses lancers : 86-78. Et le SLUC perdait la balle… et Amagou signait à son tour sa cinquième faute… et Taylor, en métronome, enfonçait le clou avec un 2/2 : 88-78 ! Bousculé irrégulièrement derrière l'arc, Grant enquillait trois jets successifs : 88-81. Toutes griffes dehors, le champion luttait pour sa survie, à l'image de Shuler qui interceptait la remise en jeu, mais manquait sa tentative. Grant se mettait à la faute et Marcellus, à 2/2, en profitait : 90-81. À 13" de la délivrance, Taylor subtilisait la balle et la transmettait à Charles pour un dunk reverse champagne : 92-81 ! Dans les dernières secondes, alors que les Manceaux se congratulaient déjà, le Virus envoyait un dernier trois points empoisonné qui ne changeaient rien à l'issue de ce formidable match de basket : 92-84 !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Travon congratule son capitaine : MV-JP !

Motivés et bien soutenus par un public en ébullition, les Tangos ont réussi leur pari et éliminé le champion en titre qui les avait humiliés lors de la première rencontre ! Derrière leur capitaine, MVP (avec 21 pts, 9 rbds, 1 pd pour 25 d'éval), tous les joueurs ont su faire face au défi physique nancéien : malgré une première mi-temps en demi-teinte, Marcellus termine avec 16 pts, 8 rbds, 2 pds pour 21 d'éval ; Taylor domine Linehan avec 16 pts, 1 rb, 9 pds pour 21 d'éval ; Charles (13 pts, 4 rbds, 2 pads pour 14 d'éval) et Alex (9 pts, 6 rbds, 7 pds pour 21 d'éval) auront été précieux dans tous les compartiments du jeu ; Antoine (9 pts, , 1 rd, 3 pds pour 10 d'éval) aura confirmé son apport, salué comme il se doit par JD en conférence de presse ; enfin, Max, Alain et Travon, malgré des statistiques moins éclatantes, auront apporté une précieuse contribution, notamment au contre et au rebond. Le lion a donc dévoré le couguar et il convient de savourer cette victoire, avant de se remettre à l'ouvrage pour affronter, avec l'avantage du terrain, de vieilles connaissances : au Sportica, le CB a en effet réussi l'exploit d'éliminer le BCM... Une demi-finale aux allures de derby, rien de tel pour vous mettre l'eau à la bouche ! Tous à Antarès !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amara
Administrateur du forum
Amara


Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy...   Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... Icon_minitimeMer 30 Mai 2012 - 14:09

cheers

_________________


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Msbgrace
Joueur espoir
Msbgrace


Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy...   Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... Icon_minitimeMer 30 Mai 2012 - 14:13

Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... 917186
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sneaker
Joueur espoir
sneaker


Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy...   Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... Icon_minitimeMer 30 Mai 2012 - 15:02

merci The dunk, pour tes compte rendu, qui sont toujours un regal a lire Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... 537436
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
momodumans
Joueur espoir



Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy...   Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... Icon_minitimeMer 30 Mai 2012 - 15:12

bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy...   Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... Icon_minitimeVen 1 Juin 2012 - 20:42

Merci à tous ! En somme, il reste encore trois comptes-rendus de victoire à rédiger pour finir la saison...
Allez Le Mans !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy...   Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Compte-rendu de la Belle contre le SLUC Nancy...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compte-rendu d'un entretien avec Roger Garcia
» compte rendu test VO2 max
» Compte-rendu marathon et semi-marathon d'Annecy
» Compte rendu de mon PBP 2007 ( 80h)
» Compte rendu du Voyage de Ph. Desnos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2011-2012-
Sauter vers: