AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Compte-rendu du mach contre le Lietuvos Rytas Vilnius...

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


Compte-rendu du mach contre le Lietuvos Rytas Vilnius... Empty
MessageSujet: Compte-rendu du mach contre le Lietuvos Rytas Vilnius...   Compte-rendu du mach contre le Lietuvos Rytas Vilnius... Icon_minitimeMer 30 Nov 2011 - 20:26

Rytas, ça passe ou ça casse...

Après une série de défaites à l’extérieur et un sérieux revers à domicile contre Novo Mesto, le MSB n’avait plus droit à l’erreur en Eurocoupe, alors que s’annonçait une équipe taillée pour les joutes de l’Euroleague, la division supérieure du Vieux Continent... Sans Antoine, ni Alain, la tâche paraissait ardue !

Compte-rendu du mach contre le Lietuvos Rytas Vilnius... 26384
Après avoir rejoué l’entre-deux, jugé non-conforme par un corps arbitral très pointilleux d'entrée de jeu, le MSB héritait d’un ballon qu’Alex ne parvenait pas à changer en points et c’était donc Roberts qui ouvrait la marque. Dans la foulée, Marcellus manquait lui aussi sa tentative et écopait de sa première faute, tandis que Valenciunas doublait la mise : 0-4. JP entrait alors en action (+2), mais Marcellus se faisait de nouveau sanctionner et regagnait le banc, une bien mauvaise nouvelle quand on sait l’importance prise par ce joueur depuis son arrivée au club. Will entrait sur le terrain, avant que Seibutis, JP, Valenciunas, puis Alex ne fassent preuve d’une même maladresse. Jonantas, puis JP, avec le bonus, relançaient le score : 5-6. Seibutis voyait son tir dévier et le MSB interceptait la balle après avoir été dominé au rebond, mais Will ne pouvait se saisir d’une passe mal ajustée. JP donnait l’exemple et montait victorieusement au contre face à Valenciunas qui, sur la relance, enregistrait sa deuxième faute. tel un météore, Charles perçait la défense adverse et donnait l’avantage aux siens : 7-6. Roberts, JP, Seibutis, en fin de possession, laissaient la marque inchangée. JP, en mode conquérant, ressortait le cuir vers Charles qui entrait un triple : 10-6. 8-0, série en cours ! Vilnius réagissait par Roberts, puis, après un échec de Will, par Jonantas : 12-10. Taylor, d’un superbe shoot lointain, portait le score à 15-10. Rice, puis Seibutis gâchaient de bonnes occasions et Alex laissait un petit lancer en route : 16-10. Charles, très agressif, subtilisait la balle et roulait au sol pour empêcher qu’on la lui reprît ! C'en était trop pour le coach adverse dont la moustache se hérissait. Après le temps mort, et un échec de Max, suivi d’un contre magistral de Travon, Taylor trouvait Will qui montait au cercle : 18-10. Comme Henri entrait en jeu, Travon coupait une ligne de passe et servait Charles, sans succès. Si Jonantas ne faisait pas mieux, le MSB, dans la pénalité, buvait la tasse au rebond et Rice se présentait sur la ligne pour un 2/2 : 18-12. Au buzzer, toutefois, Will faisait parler sa puissance et le quart temps s’achevait de belle manière : à 20-12, les Manceaux pouvaient y croire, devant leurs supporters incrédules !
Malgré l’absence de Marcellus, vite écarté par ses deux fautes consécutives, les Tangos, bien disciplinés derrière leur capitaine, faisaient bonne figure.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Face à son ancien club, JP a tout tenté !

À la reprise, Nobel perdait immédiatement le ballon et Babrauskas se signalait à l’attention du public : 20-14. Will, le même Babrauskas, puis Charles ne parvenant pas à leurs fins, Babrauskas récupérait le cuir et allumait une méche : 20-17. Taylor, JP et Alex au repos, le MSB piétinait. Taylor, à peine revenu, se faisait sanctionner pour une mauvaise touche. Rasic manquait son tir, Alex sa passe et Seibutis était contré par Travon que Taylor servait dans la raquette : 22-17. Seibutis (+2) faisait mal à la défense mancelle et ajoutait encore deux lancers après un marcher d’Alex : 22-21. Taylor était à la peine, mais prenait son propre rebond et retournait au charbon : 24-21. Babrauskas cassait alors le moral des Tangos (+3) en égalisant ! Après une brique de Taylor, serré de près par la défense lituanienne, Babrauskas en remettait une couche derrière l’arc : 24-27. Alex confirmait son statut de roi de la gamelle, mais Seibutis accordait un répit aux Manceaux, de sorte que Taylor pouvait proposer une offrande à Charles : 26-27. Katelynas ayant des faiblesses, JP renversait la vapeur : 28-27 ! Antarès murmurait de satisfaction... Babrauskas donnait des signes de fatigue, mais Charles ne parvenait pas à en profiter, si bien que Rice, en pénétration, redonnait l’avantage aux siens : 28-29. Un marcher de Charles, un gros parpaing de Roberts et le chassé-croisé se poursuivait, avec une belle passe de Taylor pour JP : 30-29. Samardziski faisait alors parler ses centimètres (+2) et, comme Alex était en délicatesse avec son shoot, Rasic enfonçait le clou, et à trois point si vous le voulez bien : 30-34. JP combinait joliment avec Alex (+2), mais Samardziski imposait décidément sa taille : 32-36. Charles s’essoufflait, contrairement à Rasic, juste avant la mi-temps : 32-38.
Contrairement au banc manceau, inexistant en-dehors de Will et de Travon, la réserve du Lietuvos se montrait... à la hauteur ! Malgré les efforts de ses cadres, le MSB tirait la langue...

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
We... Will rock you !

Punis pour avoir traîné sur une remise en touche, les visiteurs rendaient le ballon, sans que JP puisse, cette fois, dénicher une faille. Si Taylor puis JP s’occupaient du cas Valenciunas, celui-ci se vengeait en bâchant Charles qui se rattrapait... un pied derrière la ligne ! Roberts en échec, Taylor servait Marcellus, qui effectuait son come back et frappait à 3 points : 35-38. Si Rasic manquait son tir, Taylor, bousculé dans l’indifférence générale, protestait avec trop de véhémence et s’attirait une technique du plus mauvais effet : Rasic à 2/2, puis Rice (+2) punissaient les Tangos et le match basculait complètement. Déconcentrés, les Manceaux étaient conduits en fin de possession, puis châtiés par Seibutis : 35-44 ! Marcellus assurait aux lancers (2/2), mais Roberts tenait son second souffle : 37-46. Les deux mêmes rataient ensuite leurs essais respectifs, avant que le premier ne profite d’une faute d’attaque du second pour grignoter 2 points : 39-46. Seibutis dégainait alors de loin, tandis que Marcellus manquait complètement le cadre : 39-49. Si l’adresse de Rice lui faisait défaut, un instant, Nobel restituait le ballon et Rasic ne se faisait pas prier : 39-51. Comme Nobel continuait à cafouiller, Seibutis s’en donnait à cœur joie : 39-53. En pleine déconfiture, Nobel faisait le pas de trop et suscitait la colère d’un supporter, manifestement un connaisseur, qui hurlait : “Do Colo, t’es trop nul !” (sic). Le staff manceau tirait l’échelle et envoyait Max et Henri remplacer Taylor et JP. Travon étant à la peine, Roberts (+3) martyrisait les Sarthois : 39-56 ! La cible de Charles s’étant dérobée, Rice lui faisait la nique : 39-58... Plus rien ne semblait fonctionner : Henri cherchait en vain la bonne distance et Rice à 100% aux lancers creusait encore la plaie ! À 39-60 et 7-23 série en cours, la messe était presque dite... Max tentait sa chance sans succès et Babrauskas, à 50%, ajoutait un lancer pour faire bonne mesure : 39-61.
Les cadres préservés pour des jours meilleurs, l’équipe bis ne parvenait pas à contenir le jeu placé des Lituaniens. La partie virait à la leçon de basket pour apprentis.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Taylor était attendu au tournant...

Pour la forme, JD alignait de nouveau son Cinq majeur. Seul Max remplaçait Charles. Après un flop de JP, Marcellus montait au créneau (+2), mais le Rytas écrasait tout au rebond et, après quatre tentatives consécutives de ses partenaires, Valenciunas se contentait d’un lancer sur deux : 41-63. JP, inversant les rôles, délivrait une passe magnifique à Taylor : 43-63. JP mouillait le maillot et contrait son l’immense Samardziski, mais écopait d’une faute. Samardziski manquait sa seconde tentative, que Roberts récupérait pour permettre à Katelynas d’aggraver le score : 43-66. Alex sonnait la révolte sur un splendide tir en cloche (+3), mais Babrauskas ripostait dans le même registre : 46-69. Si Alex récidivait à deux points, Katelynas y allait lui aussi de son tir primé : 48-72 ! Marcellus ne baissait pas les bras (+2). Taylor mordait la poussière sans émouvoir quiconque, surtout pas Rice, chaud comme un pop-corn : 50-74. Marcellus bâché, Charles avait le dernier mot en défense et Alex, en transe, artillait à 3 points et, suite à un échec de Babrauskas, en ajoutait encore 2 autres : 55-74. Babrauskas s’étant vu signifier un marcher, Alex, seul contre tous, repartait à l’assaut : 57-74. Il s’offrait ensuite un contre de toute beauté sur Katelynas et enquillait ses lancers sans trembler, sous les acclamations : 59-74 et 9-0, série en cours ! Avec le contre de Travon sur Samardziski, l’enthousiasme saisissait le public, dont une patate chaude d’Henri venait toutefois modérer les ardeurs. Seibutis (+2), puis, après une énième perte de balle, Valenciunas (+2 & 1) soignaient le point average des visiteurs. Alex tentait en vain un dernier coup d’éclat, mais Henri s’emparait du rebond et ressortait le ballon vers Travon, en embuscade le long de la ligne de fond, qui entrait... un chouette tir primé ! Rice ayant oublié la balle, JD prenait un ultime temps mort, mais Travon ne réussissait pas à s’extirper de la nasse : 62-79 !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Alex : un finale en mode berseker !

S’il convient de saluer les efforts de Will et de Travon, le banc manceau — Nobel, Max, Henri — n’aura pas su ou pas pu élever son niveau de jeu pour peser sur le score. Seuls points positifs, ce soir, le très bon début de JP et le magistral finale d’Alex ! Après cette nouvelle défaite à domicile, les espoirs du MSB en Eurocoupe semblent désormais proches du zéro absolu. Reste le championnat avec, en perspective, un déplacement très périlleux chez un BCM en pleine euphorie !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Toute la perplexité de JD...

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Compte-rendu du mach contre le Lietuvos Rytas Vilnius...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» compte rendu test VO2 max
» Compte-rendu marathon et semi-marathon d'Annecy
» Compte rendu de mon PBP 2007 ( 80h)
» Compte rendu du Voyage de Ph. Desnos
» Compte-rendu de la vidange d'un petit étang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2011-2012-
Sauter vers: