AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Compte-rendu du mach contre le POB86...

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


Compte-rendu du mach contre le POB86... Empty
MessageSujet: Compte-rendu du mach contre le POB86...   Compte-rendu du mach contre le POB86... Icon_minitimeDim 27 Nov 2011 - 0:24

LA BATAILLE DE POITIERS...


Compte-rendu du mach contre le POB86... 26384
Après un sérieux couac en Eurocoupe contre les Slovènes de Novo Mesto et avant l’arrivée du tigre de la poule Rolling Eyes (!), le Lietuvos Rytas, le MSB affrontait, dans un match piège, le PBO86 au grand complet, une équipe très solidaire, toujours difficile à bousculer ! D’ores et déjà désireux de se positionner pour les As, les Manceaux, pourtant, n’avaient pas vraiment droit à l’erreur...

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Marcellus, c'est tout bonus !

Si le MSB récupérait la première possession, le tir de Charles se révélait trop court. Younger n’ayant toutefois pas fait mieux, c’était finalement Taylor qui ouvrait le score : 2-0 ! Devehat manquait sa première tentative, mais, suite à une faute de JP, Guillard égalisait à 2 partout. JP laissait ensuite un lancer en route, mais, sur une faute d’attaque de Guillard sur Taylor, le meneur manceau servait son compère Alex qu ne se faisait pas prier : 5-2. Si Miller ne trouvait pas la mire, Fournier réparait les dégâts : 5-4. Taylor ayant manqué un shoot, Fournier donnait l’avantage aux visiteurs, dont les supporters, très mobilisés, donnaient de la voix : 5-6. En bon capitaine, JP montait au créneau : 7-5. Fournier, à l’aise dans la fournaise, obtenait le panier et le bonus, mais Marcellus, bien démarqué par Taylor, entrait le premier tir derrière l’arc de la rencontre : 10-9. Miller (+2), puis Charles (+2) se rendaient coup pour coup, mais, bousculé par le second, le premier entrait deux lancers : 12-13. Marcellus, à trois points pour la seconde fois consécutive, envoyait l’artillerie : 15-13.Badiane perdait alors la balle, sans que Nobel, ni Alex n’en tirent bénéfice et Fournier, au four et au moulin, soignait ses stats : 15 partout ! Travon, à 50% sur la ligne, le MSB reprenait la tête. Devehat ayant trouvé le bord du cercle, Travon provoquait une nouvelle faute et continuait son bonhomme de chemin à 1/2 aux lancers : 17-15. LE PBO était dans la pénalité. Fournier donnant un léger signe d’essoufflement, Taylor passait la surmultipliée, traversait la raquette en express : + 2 & one ! À 20-15, le MSB faisait un petit écart... Younger et Acker se donnaient la réplique : 22-17. Le rythme était subitement monté d’un cran ! Dur, dur pour les reporters, brothers ! Miller en échec, Marcellus se jouait de son vis-à-vis et, après une série de dribbles, shootait en finesse : 24-17 ! Dans les rangs bleu et blanc, le calme était revenu et Rudy Nelhomme demandait un temps mort. Grant entrait dans la partie (+2), mais Travon récupérait un tir manqué de Nobel et grimpait au dunk : 26-19. Un lancer de Grant, et Poitiers grappillait un point. Taylor qui veillait au grain trouvait Alex en embuscade pour un tir lointain parfait : 29-20. Miller, pris par le temps et gêné par une défense hermétique, ne pouvait exploiter sa dernière possession.
Après un round d’observation, Taylor avait distribué les cadeaux à ses camarades qui s’en étaient montrés dignes. Tous les compteurs étaient donc au vert pour le MSB, au orange pour le PBO.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Taylor, c’est très fort !

Au retour sur le parquet, Devehat mangeait la laine du dos de Travon et relançait les hostilités : 29-22. S’il obtenait la faute de Miller, Taylor, contre son habitude, gâchait ses lancers. Devehat n’en profitait pas, mais Grant subtilisait la balle et mystifiait Henri : 29-24. Marcellus se heurtait à l’arceau, avant de prendre son propre rebond et de servir Alex : 31-24. En difficulté, Miller tentait le quitte ou double et bingo : + 3 ! Max était moins heureux, de même qu’Henri à qui Marcellus avait transmis le rebond. Pugnace, Marcellus retournait au charbon, mais manquait son dunk. Wright, puis Henri se montraient peu à leur avantage. Pourtant, JD avait mis Taylor au repos et Wright tentait de nouveau un tir casse-croûte, avec la chance, cette fois : 31-30... Le MSB restait sur un 2-10, série en cours ! Henri ayant regagné le banc, JP donnait l’exemple (+2), mais Wright (+3) avait la main chaude : 33-33 ! Très engagé, Marcellus exploitait un énième présent de Taylor : 35-33. Sur ces entrefaites, victime d’Alex, Wright ajoutait un lancer à son compteur : 35-34. Taylor puis Guillard ayant laissé le score inchangé, JP revenait aux affaires : 37-34. La réussite était en baisse : Guillard, Nobel, Fournier faisaient chou blanc. L’incontournable Taylor reprenait alors du service (+2), tandis que Badiane, à 50%, laissait un point en chemin : 39-35. Taylor, constatant que la planche lui renvoyait son ballon, le claquait acrobatiquement vers Travon qui n’en demandait pas tant et obtenait même un “panier garni” : 42-35 ! Le MSB avait remis les gaz, même si Fournier carburait aux lancers : 42-37. Si Marcellus, puis Miller manquaient leurs tirs, Max sortait un trois points de nulle part : 45-37. Sur le cafouillage qui s’ensuivait, Miller se voyait accorder un panier douteux : 45-39. L’ultime tentative de Max demeurait sans succès.
Après avoir connu un vilain trou d’air, les hommes de JD avaient fini par trouver leur second souffle, mais les Pictaves n’avaient sûrement pas dit leur dernier mot !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Elle est bonne, avec Travon !

Après la mi-temps, JD alignait son Cinq et Alex provoquait aussitôt la troisième faute de Badiane, pour signer un 2/2 sur la ligne : 47-39. Guillard (+2) et JP (+2) échangeaient quelques amabilités : 49-41. Miller en échec, Badiane à 4 fautes, JP déblayait le terrain : 51-41. Alex chipait le ballon et rendait la politesse à Taylor qui envoyait son plus beau rainbow shot : 54-41… 9-2, série en cours : Antarès exultait ! Après une perte de balle de part et d’autre, Fournier se rappelait au bon souvenir des Manceaux : 54-43. Alex en échec, Miller (+2) ranimait la flamme adverse : 54-45. Taylor se consolait avec son ami JP : 56-45. Miller, par deux fois, JP dans l’intervalle, donnaient des signes de fatigue. Au contraire, Max, frais comme un gardon, bombardait à trois points : 59-45. Grant (+2) protestait mollement, mais Taylor enfonçait le clou : 62-47. Grant, sans force, le meneur manceau y allait d’un joli 100% sur la ligne : 64-47. Poitiers prenait l’eau de partout et Devehat écopait de sa quatrième faute. Marcellus s’offrait lui aussi un 2/2 : 66-47. Réactif, Devehat enrhumait Travon, mais Taylor provoquait une défense déjà dans la pénalité et frappait encore à 2/2 aux lancers : 68-49. Kevin s’autorisait une faute qui valait un panier bonifié à Devehat : 68-52. Sur une passe laser de Taylor, Marcellus protestait à sa façon : 70-52. Si Wright expédiait un obus (+3), Max ripostait par un missile qui en annulait les effets : 73-55. Younger sauvait les meubles et Taylor, pris par l’horloge, ne pouvait concrétiser la dernière possession : 73-57.
Bien dans le tempo imposé par leur chef d’orchestre, les Tangos brillaient par leur adresse et imposaient leur puissance.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Alex, en mode T-Rex...

Younger cumulant tir de travers et marcher, Marcellus avait l’occasion d’ouvrir la marque de ce dernier quart temps, mais la trajectoire de son tir se révélait déviante. Fournier ne lâchait rien et obtenait le panier et la faute, sans profiter du bonus : 73-59. Alex répondait présent dans le combat : 75-60. Wright (+3) jouait de nouveau les artificiers pour ramener son équipe à -12 ! Après un premier shoot malheureux, Alex interceptait la balle et récidivait avec une gamelle ! Devehat se démenait et assurait dans la peinture : 75-65. Alex, peut-être un peu fébrile, égarait le cuir et Poitiers, grâce à Fournier, recollait à 75-66, avec un 2-9, série en cours ! Cabochard, Alex réagissait sans délai (+2), mais Gomez (+2) avait lui aussi son mot à dire : 77-68. Charles endossait alors son habit de vice-champion d’Europe (+3), sans pour autant impressionner Younger (+3), sorti loin de ses bases. Loin de se déconcentrer, Charles, froid comme une lame, récidivait : 83-71 ! Le match devenait fou et Fournier perdait le ballon, pour la plus grande joie d’un Marcellus hyperactif : 85-71. Revanchard, Fournier retournait à la lutte et signait un panier avec bonus : 85-74. En funambule, Charles, sous le panneau, restait en l'air un moment, puis scorait avec la planche : 87-74. Fournier, insubmersible, répondait à trois points, mais Marcellus se payait lui aussi un panier garni : 90-77. L’adresse, de part et d’autre, était incroyable et la partie totalement débridée ! Sur la cinquième faute, d’Alex, Grant cumulait deux précieux lancers : 90-79. Cerné de vagues bleues, JP dominait la raquette adverse : 92-79. Somme toute, Fournier était humain et Charles profitait de cette méforme passagère du mitrailleur pictave pour téléguider un ballon surpuissant vers JP qui le déposait sans trembler dans le filet : 94-79. Ressuscité, Fournier grattait encore deux points : 94-81... Poitiers était au pressing. À 50%, JP laissait un point sur la ligne : 95-81. Miller, combatif, entrait successivement un tir et deux lancers, après un échec de Marcellus et une faute technique, très discutable, à Charles , préalablement averti par le corps arbitral : 94-84 ! Poitiers refusait d’abdiquer, mais les Manceaux, bien regroupés, formait une muraille contre laquelle Fournier se heurtait. Hélas, Max se voyait siffler une antisportive ! Les décisions arbitrales allaient-elles faire basculer le match ? Antarès grondait. Grant, sans sourciller, entrait ses deux jets : 95-87. Poitiers était tout près, mais Devehat s’emmêlait dans ses pas ! Taylor effaçait ses gardes du corps, embrassait la scène de son œil exercé et repérait JP qui montait au cercle et, sous les vivats, arrachait même le bonus : 98-87. Ouf, Badiane se manifestait une dernière fois : 98-89. Fournier envoyait Charles sur la ligne, pour un 1/2 : 99-89. Il restait 1'29"... Guillard entrait deux lancers : 99-91 ! Poitiers ne déposait toujours pas les armes. En grand compétiteur, Charles, très applaudi, portait pourtant l’estocade : 102-91. Grant (+2), JP (+2), puis Fournier (+2) continuaient à enfiler des perles, mais la conclusion revenait finalement à Charles, impeccable à 2/2 dans une ultime série de lancers : 106-95.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
JP en VIP !
Au terme d’un match âpre et complètement survolté, le MSB a encore su faire parler son collectif (éval à 129 !), face à une vaillante équipe du PBO86 , emmenée par le talentueux Fournier (27 pts, 3 rbds, 3 pds, 27 d’éval). Sous la baguette de Taylor, encore une fois MVP de la soirée avec un double-double (17 pts, 6 rbds, 15 pds pour une évaluation à 32 !), pas moins de cinq autres Manceaux signent des évaluations à deux chiffres : l’excellent Marcellus (19 pts, 7 rbds, 5 pds, 24 d’éval), très sobre et constant, le Captain JP aux mains en or (23 pts, 3 rbds, 22 d’éval), le vaillant Alex (1( pts, 1 rbd, 2 pds, 15 d’éval), l’inoxydable Charles, malgré son genou bandé (16 pts, 1 rbd, 1 pd, 15 d’égal), et le très complet Travon (7 pts, 7 rbds, 1 pd, 15 d’éval). Mention spéciale à Max dont les tirs primés ont fait un maximum de bien aux siens, souvent au bon moment. Le monstre Rytas n’a qu’à bien se tenir !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Avec Charles, la poudre parle !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vito corleone
Au hall of fame
vito corleone


Compte-rendu du mach contre le POB86... Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du mach contre le POB86...   Compte-rendu du mach contre le POB86... Icon_minitimeDim 27 Nov 2011 - 9:56

les légendes des photos...."amis de la poésie bonsoir !" king
Excellent boulot encore une fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
5 majeur



Compte-rendu du mach contre le POB86... Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du mach contre le POB86...   Compte-rendu du mach contre le POB86... Icon_minitimeDim 27 Nov 2011 - 10:08

Bravo!
J'ajouterai juste que le lf raté de Charles (à 98-89) est son 1er loupé de la saison!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


Compte-rendu du mach contre le POB86... Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du mach contre le POB86...   Compte-rendu du mach contre le POB86... Icon_minitimeDim 27 Nov 2011 - 16:29

vito corleone a écrit:
les légendes des photos...."amis de la poésie bonsoir !" king
Excellent boulot encore une fois

Bah, la "poésie" à deux balles, c'était pour le fun... lol!
Le but était surtout de provoquer des réactions" ! cheers
Merci pour les compliments ! clown

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Compte-rendu du mach contre le POB86... Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du mach contre le POB86...   Compte-rendu du mach contre le POB86... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Compte-rendu du mach contre le POB86...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» compte rendu test VO2 max
» Compte-rendu marathon et semi-marathon d'Annecy
» compte rendu (synthétique) de l'ag
» Compte rendu de mon PBP 2007 ( 80h)
» Compte rendu du Voyage de Ph. Desnos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2011-2012-
Sauter vers: