AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 1 - Eric BEUGNOT

Aller en bas 
AuteurMessage
Amara
Administrateur du forum
avatar


MessageSujet: 1 - Eric BEUGNOT   Mar 5 Juil 2011 - 17:29

1Eric BEUGNOT5027 points

Né le 23 mars 1955 à Cliron (Ardennes), 2m02, arrière-ailier


Clubs :
Le Mans (1973-1984), Monaco (1985-1986), ASVEL (1987-1989), CRO Lyon (N2, 1990), CRO Lyon (N1B, 1991), CRO Lyon (1992)

Palmarès collectif :
Champion de France en 1978, 1979 et 1982
Champion de France de Pro B en 1991
Champion de France de Nationale 2 en 1990

Palmarès individuel :
International français (212 sélections, 2498 points marqués)
Elu meilleur joueur français de l'année en 1982
Stats au Mans
SaisonClass.MJMinPtsRbdsPds%tirs%3pts%lf
1972-197330.5.1.....
1973-197430.7.6.....
1974-197530.11.69.7.44.2.61.4
1975-197630.13.25.7.48.1.66.3
1976-197730.16.17.8.44.9.71.4
1977-19783031.114.06.22.649.6.67.9
1978-197926.19.6.....
1979-198026.20.8.....
1980-198126.18.0.....
1981-198226.16.1.....
1982-19832634.917.24.45.348.5.88.2
1983-19842533.414.85.95.049.4.76.5

Fils de Jean-Paul Beugnot, pivot dominant en Europe dans les années 50 et 60 et international à 98 reprises, Eric commence le sport aux Marcassins de Revin dans les Ardennes. En 1971, alors qu'il est encore cadet, il bénéficie d'un double surclassement pour pouvoir évoluer en championnat fédéral avec la Gauloise de Vitry le François. Il arrive au Mans en 1972. C'est le début d'une grande histoire qui va durer douze ans.

Après deux saisons à découvrir les exigences du plus haut niveau avec déjà un apport non négligeable dans l'équipe, il explose en 1975, à vingt ans, terminant la saison avec 11.6 points de moyenne par match et connaissant sa première sélection internationale le 24 août contre l'Italie. Fait rarissime à l'époque, après un stage en Californie il est approché par les universités de Long Beach State et San Fransisco State mais choisit de rester au SCM.

Arrière de grande taille et doté d'un physique musculeux, son tempérament de gagneur et son leadership vont en faire un des joueurs clés de la prise de pouvoir du club sur le basket français à la fin des années 70 avec les deux premiers titres de champion de France du club glanés en 1978 et 1979, scorant près de 20 points de moyenne par match lors du deuxième sacre alors que sa première spécialité est la défense. Son frère Gregor le rejoint au club en 1978. En 1982, le numéro 14 du club (en hommage à son père) remporte son troisième championnat de France et est élu meilleur joueur français de l'année. Il anime à cette époque une émission de radio sur West FM en compagnie de Jacques Monclar.

En 1983, alors que le club connaît ses premières difficultés financières, la municipalité veut bien aider le club en versant une subvention exceptionnelle si et seulement si Eric Beugnot reste dans l'effectif du club, témoignant ainsi du lien fort entre ce joueur charismatique et l'âme du club. Le mal est cependant trop profond et le club est contraint de laisser partir le joueur en 1984.

Sa carrière se poursuit alors à Monaco pendant deux ans puis à l'ASVEL pendant trois saisons. En 1989, il rejoint la Croix Rousse Olympique de Lyon qu'il contribue à faire monter de la Nationale 2 à la Nationale 1 Pro A en l'espace de deux saisons. Il termine ainsi sa carrière professionnelle avec ce club lors de la saison 1991-1992.

La carrière de joueur d'Eric Beugnot aura aussi fait les beaux jours de l'équipe de France. International de 1975 à 1987, il revêt à 254 reprises le maillot bleu, scorant 2882 points (record à 31 points contre la Roumanie en 1979). Il participe à cinq championnats d'Europe (1977, 1979, 1981, 1983, 1987), à un championnat du Monde en 1986 et aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984.

Après sa carrière de joueur, il ne quitte pas le monde du basket et devient directeur sportif du PSG Racing en 1992, puis directeur général de l'ASVEL en 1995 où il rejoint son frère Gregor entraîneur du club depuis 1992. Sous la direction de cette fratrie, les villeurbannais accèdent au Final Four européen en 1997, gagnent une Coupe de France et atteignent cinq fois la finale du championnat.

Avec 5027 points marqués en Nationale 1 en douze saisons sous les couleurs du SCM, Eric Beugnot est de très loin le meilleur marqueur de l'histoire du club. Il fait partie des trois seuls joueurs (avec Bill Cain et Jacky Lamothe) à avoir été trois fois champion de France avec le club. Eric Beugnot a été élu à l'Académie du basket en 2010.







Guillaume a écrit:
Eric n'aurait pas joué à Mulsanne après sa carrière pro, tous comme Bob Wymbs, d'ailleurs Question
The Dunk a écrit:
Éric et Grégor aimaient la musique... Un temps, ils ont tenu un petit magasin de disques dans le vieux Mans, où le Dunk, ado, allait, régulièrement, dénicher quelques imports US, ou, tout simplement, regarder les nouveautés, rien que pour causer cinq minutes avec eux, les yeux dans les yeux... "Planete claire" des B52'S, voilà ce qu'on pouvait entendre chez eux, dans les eighties ! Toute une époque !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
1 - Eric BEUGNOT
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eric Carpentier (BE)
» Eric Nyatchou Ndema
» Eric le Guillader. ligneur
» [Eric Hassli]
» Eric Mallet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Toute l'histoire du SCM/MSB-
Sauter vers: