AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Compte-rendu du match contre le BCM...

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


Compte-rendu du match contre le BCM... Empty
MessageSujet: Compte-rendu du match contre le BCM...   Compte-rendu du match contre le BCM... Icon_minitimeDim 24 Avr 2011 - 0:41

JE TE BCM... MOI NON PLUS !

C’est une salle d’Antarès bien remplie, avec la participation de nombreux clubs de jeunes Sarthois, qui accueillait, ce soir, les joueurs de Gravelines, venus avec leur fanfare et leur supporters, dans l’espoir de voir enfin leur équipe, humiliée à domicile lors du match aller, conjurer sa bête noire. Côté manceau, après la déconfiture face à Vichy et le coup d’éclat en terre orléanaise, plus personne n’osait avancer le moindre pronostic : quel visage le MSB allait-il présenter ?

Compte-rendu du match contre le BCM... 26384
Le match démarrait en trombe, par trois échecs imputables à Antoine, à Akpomédah, puis à JP ! Jomby allait débloquer la situation à 2 points, avant qu’Alex, bien servi par Antoine, ne lui donne la réplique. Sene faisait parler sa taille (+2), sans vraiment impressionner JP (+2) : 4-4. Le jeune meneur tango interceptait alors la balle, trouvait Mika, qui manquait sa cible, contrairement à Jomby, très alerte en ces premières minutes. JP, bien en jambes, égalisait à 6 partout. Greer faisait acte de présence (+2), tandis qu’Alex cherchait à ajuster son tir. Sene se montrant maladroit, lui aussi, JP, au post, lui donnait la leçon : 8-8. Le grand pivot ne se le faisait pas dire deux fois (+2), mais Alex faisait parler la poudre : 11-10. Le BCM bafouillait face à la défense mancelle qui récupérait le ballon. JP, cette fois, ratait son coup. Jomby, cependant, ne faisait pas mieux et le capitaine manceau saisissait l'occasion de se racheter : 13-10. Une interception de Charles et un panier de Mika plus tard et le MSB prenait un léger avantage : 15-10. Woodside se lançait à corps perdu dans la raquette où il était attendu, comme au coin d’un bois Wink ! Si Charles avait l’occasion d’aggraver le score, sa brique s’écrasait misérablement. Pour se rattraper, il bloquait ensuite la tentative d’Issa. Une passe missile d’Antoine pour Alex et le MSB se détachait un peu plus : 17-10. Woodside se heurtait à une forêt de bras, sans que Mika puisse en profiter. Bokolo, à 2 points, se rappelait au bon souvenir du staff manceau : 17-12. Rob, en relais de JP, faisait le job : 19-12. Après un échec de Johnson, Mika ouvrait son compteur (21-12), avant de récupérer une balle oubliée par Marco. Au marcher de Rob succédait alors un airball de Bokolo et le quart temps s’achevait, après l’entrée d’Henri, sur une grosse défense mancelle.
Bien emmenés par leur capitaine, les Manceaux dominaient leur sujet et l’ambiance était à la décontraction.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
JP ? Même pas peur !

Le deuxième acte commençait en beauté : après un échec de Johnson, Antoine, bien campé derrière la ligne, expédiait un tir primé, portant le score à 24-12. Mieux : la défense mancelle jouait les forteresses et emmenait les Nordistes en fin de possession. Mika et Jomby n’y arrivaient plus. Si JP rendait la balle à l’adversaire, Issa s’effondrait aux lancers (0/2). Sur la montée de balle, Marco repérait Charles, oublié par la patrouille, qui scorait de loin : 27-12 ! Tous les clignotants des visiteurs étaient au orange... Bokolo ne se laissait pas pour autant abattre (+2) et les deux équipes serraient les dents : échec de Marco, seul en tête de raquette, échec de Jomby, échec de JP, puis 0/2 de Bokolo sur la ligne ! Les visiteurs, toutefois, s’accrochaient au rebond et, sur une seconde chance, Johnson sortait brusquement de sa torpeur : 27-17 ! JP étant moins heureux, Sene reprenait du poil de la bête (+2). Mine de rien, le MSB encaissait un vilain 0-7, et le BCM renaissait de ses cendres. Sentant que sa belle mécanique hoquetait, JD prenait un temps mort. Les deux équipes se rendaient coup pour coup : Alex comme Sene, Rob puis Alex ne parvenaient pas à mener leurs entreprises à bien. Au contraire, Johnson avait du mordant : +2 & one ! À 27-22, avec à la clé une série en cours de 0-10, les Manceaux venaient de gâcher une partie du beau travail accompli ! Alex, avec deux fautes, était sur le banc. JP endiguait l’hémorragie à 100% aux lancers : 29-22. Ben, lui, ne faisait pas mieux que Jomby, mais, sur une action anodine, C. Monschau élevait un peu trop la voix au goût des arbitres : faute technique ! Hélas, Ben n’entrait qu’un seul de ses lancers, avant que JP ne s’embrouille dans ses pas, rendant une balle précieuse. À 2/2, Woodside faisait mieux que Ben : 30-24. Charles relançait alors les siens (+2), avant qu’Antoine n’intercepte pour filer au panier : 34-24 ! Malheureusement, les défenseurs oubliaient un instant Johnson qui, derrière l’arc, décochait une flèche primée : 34-27. Mika, puis Charles, pour Le Mans, Akpomedah pour Gravelines manquaient leurs tirs respectifs, mais, dans les dernières secondes, Mika servait Ben qui montait au cercle : 36-27.
Malgré un passage à vide inquiétant, le collectif du MSB semblait être parvenu à trouver son second souffle, mais rien n’était joué.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Où était Charles en seconde mi-temps ?

À la reprise, Mika offrait un cadeau à son capitaine : 38-27. Si Akpomedah ne s’en laissait pas conter (+2), JP remettait sa tournée : 40-29. Sous les panneaux, c’était Dunkerque ! Charles, Sene, JP, Sene encore, la bataille faisait rage ! Antoine se faisait subtiliser la balle et, sur une troisième chance, Jomby envoyait un obus sur la tête des défenseurs manceaux : 40-32. Pugnace, JP contournait la montagne Sene : 42-32. Woodside, à la peine, perdait le ballon, sans que Charles en tire avantage. Greer, peu en vue, revenait dans la partie (+2), tandis que Charles, de nouveau, ratait sa cible. Sentant le bon coup, Woodside, sur un tir primé, sortait de sa boîte : 42-39. Mika continuait d’artiller à tort et à travers et Rob, sur un marcher, gâchait la seconde chance que le rebond offensif d’Alex lui tendait. En renard des parquets, Woodside traversait la raquette : 42-39. Marco, peu en verve, égarait le ballon : plus rien n’allait ! Si Johnson ratait son tir, Rob se faisait bâcher... Si Jomby manquait la mire, Marco s’embarquait dans une galère : Issa prenait le dessus. Ben s’interposait et écopait d’une antisportive ! Après le temps mort de JD, Issa entrait un seul lancer (42-40) et Akpomedah faisait un pas en trop... Habilement, JP ressortait alors la balle vers Alex dont le dunk soulevait la joie d’Antarès : 45-40. Akpomedah, lui, mettait le pied derrière la ligne. Le Mans pouvait se donner un peu d’air, mais Ben, par deux fois, après un rebond de Rob, échouait dans ses tentatives. Issa ramenait les siens à trois points : 45-42. Aux lancers, en revanche, Ben ne tremblait pas : 47-42. Akpomedah, combatif, obtenait à son tour trois jets de réparation, mais à 1/3, la mal n’était pas si grand : 47-43. Sur l’action suivante, pourtant, Alex s’étant fait contrer, le capitaine du BCM, opiniâtre, poignardait les Manceaux : 47-46. Bien pris par la défense adverse, Alex ne parvenait plus à trouver la faille. Sur la ligne de réparation, Bokolo, à 50%, égalisait dans les dernières secondes et le quart temps s’achevait sur un score de parité : 47 partout !
Avec Alex et JP, souvent aux prises avec deux défenseurs, le MSB manquait de solutions, d’autant que Marco et Mika se montraient plutôt peu inspirés. Les mouches avaient-elles changé d’âne ?

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Alex au dunk...

Dès l’entame, la défense resserrait les rangs : Bokolo l’apprenait à ses dépens, avant que Ben, au buzzer, n’entre un tir primé : 50-47 ! Antarès applaudissait et voulait y croire, malgré les trompettes nordistes qui sonnaient la charge. Rageur, Johnson rendait à Ben la monnaie de sa pièce : 50-50. Loin de se laisser intimider, le serial shooter manceau doublait alors la mise, soulevant les vivats : 53-50 ! Sene utilisait ses centimètres (+2), tandis que Ben faisait mentir le proverbe... Les Manceaux bousculaient si bien leurs adversaires que Bokolo, qui réclamait une faute en fin de possession avec trop de véhémence, était gratifié d’une faute technique. Ben, impeccable, entrait ses deux tirs : 55-52. Les nerfs étaient à vif et, sur l’action suivante, Akpomedah récoltait même une antisportive. Ben, derechef mis à contribution, s’en sortait avec élégance : 57-52. Hélas, JP ayant manqué un bras roulé, après la remise en jeu, Johnson, très agressif, dégainait à trois points : 57-55 ! Fébrile, Alex ne réussissait pas à s’extirper du filet tendu autour de lui. Par bonheur, Johnson n’était pas non plus une machine. Désireux de se racheter, Alex coupait la ligne de passe, servait JP qui lui redonnait le ballon dans sa course : 59-55. Victime d’une faute, Woodside s’appliquait aux lancers : 59-57. Bokolo, à son tour, interceptait le ballon et égalisait ! Mika, dans le coin le long de la ligne, cherchait le K.O., en vain... Akpomedah, au contraire, trouvait la trajectoire idéale : 59-62 ! Le BCM prenait l’avantage ! Les Manceaux perdaient encore la balle, mais Ben bloquait Woodside... L’air devenait épais, irrespirable... Mika, dans la même position que la fois précédente, ne trouvait toujours pas le chemin du filet ! Trop gourmand, Akpomedah ne faisait pas mieux. Alex, parti en lévitation, était stoppé irrégulièrement, mais manquait un de ses lancers, au grand désespoir de JD : 60-62. Pourtant, Woodside, auteur d’un match plutôt moyen, redonnait une chance aux Manceaux : Mika, encore lui, vérifiait, cette fois, le fameux adage, déjà mentionné ! Johnson, pressé d’en finir, échouait, lui aussi, mais JP et Alex se gênaient au rebond et laissaient échapper en touche un ballon qui leur était promis... Au terme d’une véritable mêlée ouverte, entre plusieurs joueurs au sol, Issa tirait son épingle du jeu et scorait à deux points : 60-64. À 38 secondes de la fin, Mika ayant refusé le shoot ouvert, Ben tentait l’impossible, sans succès… Sur la dernière contre-attaque, Johnson scellait le sort du match, sur un panier à deux points, avec le bonus : 60-67 ! Plus lucide dans le money time, le BCM réussissait le hold-up...

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Ben aurait-il des ailes ?

Malgré les efforts de JP (17 d'éval), de Ben (11 d'éval) et d’Alex (15 d'éval), une fois de plus, les Manceaux ont réussi à perdre sur le fil un match presque gagné, face à un adversaire qu’ils ont pourtant toujours dominé tant à Antarès qu’au Sportica, ces dernières années. Les innombrables balles perdues et le manque de réussite de Mika dans les dernières minutes n’expliquent sans doute pas tout : pourquoi Charles est-il resté sur le banc en seconde mi-temps ? pourquoi Thierry n’a-t-il pas joué ? En tous cas, Antarès ne réussit décidément pas au MSB, cette saison... Petite consolation : Pau et Strasbourg ont perdu. La huitième place n’est pas assurée pour autant : une énième victoire à l’extérieur, contre Poitiers ou contre Le Havre, serait donc précieuse, en attendant la Chorale...

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Msbgrace
Joueur espoir
Msbgrace


Compte-rendu du match contre le BCM... Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du match contre le BCM...   Compte-rendu du match contre le BCM... Icon_minitimeDim 24 Avr 2011 - 12:30

Tout est dit Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Compte-rendu du match contre le BCM...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compte-rendu d'un entretien avec Roger Garcia
» compte rendu test VO2 max
» Compte-rendu marathon et semi-marathon d'Annecy
» compte rendu (synthétique) de l'ag
» Compte rendu de mon PBP 2007 ( 80h)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2010-2011-
Sauter vers: