AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Compte-rendu du match contre Strasbourg

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


Compte-rendu du match contre Strasbourg Empty
MessageSujet: Compte-rendu du match contre Strasbourg   Compte-rendu du match contre Strasbourg Icon_minitimeDim 6 Fév 2011 - 3:46

LA SIG ARÊTE ?…

Vainqueur à l’aller, les Tangos allaient-ils confirmer leur bonne série à domicile ou retomber dans leurs errements passés ? Privés du grand AK qui avait fait des étincelles à l’aller, les Manceaux alignaient, ce soir, pour la première fois Brandon Bowman, leur nouvel archer, tandis que les visiteurs enregistraient le retour de blessure d’Aymeric Jeanneau. Ex-æquo avec le MSB avant le match, la SIG avait soif de revanche et, telle une arête, pouvait parfaitement lui rester en travers de la gorge...

Compte-rendu du match contre Strasbourg 26384

La première possession était pour Strasbourg, le premier panier pour Giffa, dans les toutes dernières secondes de la possession... Antoine ayant failli, Alex récupérait la balle, mais ne parvenait pas à faire mieux. M’Baye offrrait donc le 0-4 à Strasbourg, avant que Charles, Greer, puis JP ne rivalisent de maladresse. Très en forme, M’Baye donnait la leçon pour un inquiétant 0-6 ! Charles débloquait toutefois le compteur manceau, sur une passe d’Antoine et, suite à une interception de ce dernier, Mika — ainsi que tout le monde l’appelle, désormais — faisait admirer son improbable shoot derrière la ligne : 5-6 ! La mitraillette M’Baye s’étant enrayée, c’est Greer qui profitait de l’échec de notre Grec favori pour redonner de l’air aux siens : 5-8. Ce répit ne durait pas, car le Capitaine tango entrait en action : 7-8. Greer échouait sur l’action suivante, tandis que Pasco se faisait mal en retombant. JP se hâtait de donner l’avantage aux siens, avant que M’Baye, sur un tir lointain, confirme ne pas être venu pour bayer aux corneilles : 9-11 ! Ben, entré en jeu, peinait à se mettre dans le sens de la marche, mais M’Baye n’étant pas infaillible, Antoine adressait la balle d’égalisation à Mika, embusqué sous les panneaux : 11-11. Essart décochait une flèche primée, laissait Mika manquer son coup, puis tentait de nouveau sa chance, sans succès. JP transformait un unique lancer, mais Brandon, à peine entré sur le parquet, s’illustrait en prenant le rebond. Ben était toujours aussi peu inspiré, mais Marco renvoyait le ballon vers Brandon qui signait son premier panier, au meilleur moment : 16-14. Ni Jeanneau, ni Alex ne parvenaient à modifier la marque qui en restait là, malgré un rebond de Marco, en mode kangourou !
Mal parti, le MSB avait su se ressaisir, grâce à un bel effort collectif.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Brandon : une entrée remarquée !

Le deuxième quart temps débutait par une perte de balle de Brandon, qui se rachetait sans attendre par un contre magnifique. Ni Alex ni Marco n’arrivaient à trouver la bonne distance, contrairement à McCord qui obtenait même un lancer bonus, sans plus de profit : 16-16. Une passe millimétrée de Marco à JP et le MSB repassait en tête : 18-16. McCord se démenait en vain, contrairement à Brandon, chaud comme la braise... Sur l’action mancelle, McCord chutait lourdement et sortait, aidé par ses camarades, pour ne plus revenir... Dès la remise en jeu, Marco interceptait et Brandon obtenait deux lancers, proprement transformés : 22-16. Thierry se payait ensuite un petit contre des familles, avant que Marco, tout à fait en fin de possession, ne fasse lever Antarès d’un superbe tir primé au buzzer, sur une extra-passe de Brandon : 25-16 ! Greer colmatait les brêches (+2), puis, après une action litigieuse sur Antoine qui valait quelques mots d’amour du public aux hommes en gris, recidivait : 25-20. JD, mécontent, prenait un temps mort. Alex donnait alors l’exemple en traversant la raquette (+2). Lewis lui répondait cependant du tac-au-tac (+2) et l’arrière Manceau se faisait ensuite subtiliser la balle. Essart n’entrait qu’un seul lancer, mais le tir lointain d’Antoine n’ayant pas trouvé le cercle, Greer pouvait poursuivre son travail de sape (+2, avec and one raté) : 27-25. La machine mancelle semblait grippée, à l’image de JP qui cherchait en vain la planche de salut... Intenable au rebond offensif, Greer appuyait là où cela faisait le plus mal et réduisait à néant la belle avance accumulée : 27-27. La SIG signait un 2-11 : plus rien ne tournait rond, à l’instar d’Alex, en délicatesse au tir ! Par chance, Greer redescendait un temps sur terre et Mika, bien servi par Charles, réveillait les siens (+2). M’Baye, pourtant, ne laissait à personne l’opportunité de bâiller : + 3 ! Les Alsaciens passaient devant : 29-30 ! JP ayant manqué son tir, Greer se montrait compatissant, à 50% aux lancers : 29-31. Le capitaine manceau lui répondait à 100% pour égaliser, avant que le Dominicain, encore lui, ne finisse par montrer ses limites en manquant un tir. La bataille faisait rage et Mika se présentait à son tour sur la ligne pour un joli 2/2, tout en maîtrise, s’il vous plaît : 33-31. Lewis, pataud, se faisait soulager du ballon et Charles envoyait du lourd : 36-31. Ouf ! Si l’ancien Roannais réparait alors sa bévue (+2), Marco mystifiait la défense adverse acccochée à son short et servait sur un plateau d’argent Mika, démarqué : + 3, et 39-33 au buzzer ! Oppa !
Défiée par le chevalier Greer, l’équipe mancelle avait su relever le gant. Brandon, puis les duettistes Marco/Mika s’étaient plus particulièrement illustrés.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Marco aura pris 7 rebonds !
Il est grand, le petit !

Dès le coup de sifflet, l’inusable Greer donnait le ton (+2). Alex ne s’en laissait pas conter, à 2/2 aux lancers, tandis qu’Essart ne trouvait pas le bon geste. JP, au contraire, glissait la balle à Mika, oublié par la défense : 43-35. M’Baye, cependant, sonnait la révolte (+2) et, après une maladresse d’Antoine, ramenait les siens au plus près (+3) : 43-40. JP ne se laissait pas impressionner et répondait à 2 points plus le bonus : 46-40 ! Greer, puis Ben ayant tous deux gâché leurs occasions respectives, le Dominicain, victime d’une faute se retrouvait sur la ligne, pour un décevant (ou réjouissant, c’est selon…) 1/2. JP manquait son tir, Essart envoyait une banderille qui permettait aux Alsaciens de recoller à 46-44. Un Manceau s’étant assoupi dans la peinture, Le Mans perdait la balle et Pasco montait au dunk pour égaliser. Si JP ne parvenait pas à relancer son équipe, la SIG étant à 5 fautes collectives, Brandon obtenait deux lancers (1/2) : les Tangos reprenaient un léger avantage (47-46). Après une perte de balle de part et d’autre, Ben faisait rempart de son corps devant Giffa, avant d’échouer au tir. Thierry récupérait néanmoins le rebond et obtenait deux lancers, élégamment transformés : 49-46. Le fidèle grognard se payait encore un beau contre sur la relance adverse, après quoi, Marco ayant vu son shoot repoussé par le cercle, Lewis manquait lui aussi une tentative. Thierry était à la lutte et Brandon passait deux lancers supplémentaires. À 51-46, Hawkins tentait de réagir et expédiait un air-ball parfait… pour Le Mans s’entend ! Brandon échouait à son tour, mais le MSB récupérait le rebond et, sur une extra-passe d’Antoine, Marco dessinait un bel arc-en-ciel, pour la plus grande joie des Félins et du public : 54-46 ! En bon soldat, Jeanneau ripostait dans le même registre : 54-49. Ne disposant que d’une poignée de secondes, Antoine remontait le terrain à vive allure, glissait la balle dans son dos pour effacer le défenseur adverse et envoyait, sous les vivats, un petit jump shot acrobatique, pile au buzzer : 56-49.
Après le retour de leurs visiteurs, les Manceaux avaient une fois de plus serré les coudes pour remettre la main au panier !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Antoine, à la lutte...

La dernière période démarrait par une perte de balle, aussitôt exploitée par Hawkins : 56-51. Sur ces entrefaites, l’adresse s’absentait pour un temps : les efforts de Brandon, de Lewis, puis de Charles se révélaient inutiles. Comme la SIG remontait le terrain, toutefois, Charles interceptait et déboulait en contre-attaque pour combiner avec Brandon, au vif plaisir d’Antarès, un magnifique alley-hoop : 58-51 ! Digbeu, très effacé jusque-là, entrait ses deux premiers points, mais manquait le shoot suivant, après un échec de JP. Alex, en revanche, se voyait accorder un panier contré en phase descendante : à 60-53, tous les indicateurs locaux passaient au vert. Digbeu ayant de nouveau des problèmes avec son shoot, Mika lui donnait la leçon à 100% aux lancers : 62-53. Le MSB déroulait et plaçait Ben dans les rayons de Greer, incapable de sauver seul son équipe. Alors que l’adversaire guettait sa passe, Antoine se montrait facétieux et shootait tranquillement de l’intérieur de la raquette : 64-53. Frédéric Sarre réclamait un temps mort, après quoi Essart tentait de sonner la révolte : 64-56. Les défenses se rendant coup pour coup, les balles perdues étaient légion. Alex, puis Essart cherchaient en vain la mire. Ben adressait pourtant une passe superbe à Mika, tapi sous la planche : 66-56. Un second temps mort de Frédéric Sarre plus tard, Greer renaissait de ses cendres (+2) et, comme Ben, décidément, portait des gants de boxe, ce soir, Essart (+2), toujours adroit, réduisait l’écart : 66-60. Alex alors expédiait une passe hasardeuse qui offrait à Greer l’occasion inespérée de ramener les siens à 4 points : 66-62 ! La salle retenait son souffle : les mouches allaient-elles changer d’âne ? Le MSB allait-il lâcher une victoire qui lui semblait acquise ? Que nenni ! Marco gérait au mieux la possession et servait Alex, dans le coin droit du terrain, derrière la ligne à trois points : bingo ! L’Américain, assumant avec brio ses responsabilités, scellait l’issue de la partie : 69-62 ! Greer refusait de mourir (+2), mais M’baye, Essart et lui-même ayant commis des fautes, respectivement à 31”2 puis à 25”14 et à 18”7 du terme, Antoine se présentait sans trembler sur la ligne et enfonçait le clou : 71-64. Si Greer grondait encore, le cercle le repoussait et, suite à une faute de Digbeu, Alex, très concentré, enfilait deux lancers, à 6”7 du coup de sifflet final. Giffa, pour l’honneur, ajoutait deux points pour la SIG, avant que le public libéré n’acclame sa valeureuse équipe : 73-66.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Mika, the boss !

Loin d’être déstabilisé par le manque de réussite accablant de Ben (0/6) ou par les cafouillages inhabituels (5 bps !) d’Alex (11 pts tout de même), le MSB a su faire bloc face aux coups de boutoir du trio Greer (20 pts, 10 rbs, 4 pds, 21 d’éval), M’Baye (15 pts, 16 d’éval), Essart (12 pts, 2 rbds, 3 pds, 12 d’éval). Brandon effectue une entrée remarquée dans l’équipe (11 pts, 3 rbs, 1 pd, 11 d’éval), tandis que Mika, MVP de la soirée, signe un match de patron (15 pts, 5 rbs, 1 pd, 17 d’éval), bien épaulé par Marco (6 pts, 7 rbs, 2 pds, 13 d’éval), Antoine (9 pts, 4 rbs, 1 pd, 12 d’éval) et JP (12 pts, 6 rbs, 2 pds, 12 d’éval). Charles reprend du poil de la bête (7 pts, 1 rb, 1pd, 9 d’éval) et Thierry demeure précieux en sortie de banc (2 pts, 4 rbs). Grâce à cette victoire, les Manceaux partagent la septième place avec Pau et l’Asvel, battue à domicile par le HTV. Orphelin des As, le MSB se replace dans la course aux play-offs !

[center][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Le public était... aux anges !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stef2x72
5 majeur
stef2x72


Compte-rendu du match contre Strasbourg Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du match contre Strasbourg   Compte-rendu du match contre Strasbourg Icon_minitimeDim 6 Fév 2011 - 10:17

en effet, j'étais aux anges devant cette photo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex01
Capitaine
Alex01


Compte-rendu du match contre Strasbourg Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du match contre Strasbourg   Compte-rendu du match contre Strasbourg Icon_minitimeDim 6 Fév 2011 - 22:20

Vraiment un régal à lire Wink
J'ai l'impression d'avoir vu le match...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Compte-rendu du match contre Strasbourg Empty
MessageSujet: Re: Compte-rendu du match contre Strasbourg   Compte-rendu du match contre Strasbourg Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Compte-rendu du match contre Strasbourg
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compte-rendu d'un entretien avec Roger Garcia
» compte rendu test VO2 max
» Compte-rendu marathon et semi-marathon d'Annecy
» Compte rendu de mon PBP 2007 ( 80h)
» Compte rendu du Voyage de Ph. Desnos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2010-2011-
Sauter vers: