AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Compte-rendu du match contre Orléans

Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
The Dunk


Compte-rendu du match contre Orléans Empty
MessageSujet: Compte-rendu du match contre Orléans   Compte-rendu du match contre Orléans Icon_minitimeLun 3 Jan 2011 - 18:16

Orléans pour le nouvel An...

Terminée la trève des confiseurs, c’est l’esprit lourd d’appréhension que le Dunk, comme sans doute la plupart des supporters lucides, retrouvait Antarès ! Certes, avec 4 victoires pour 7 défaites comme le MSB, le Loiret Basket n’était pas non plus au mieux, mais comme Philippe Hervé l’avait déclaré dans la presse, c’était surtout sur les épaules mancelles que la pression allait se faire sentir...

Compte-rendu du match contre Orléans 26384
Une mésentente entre Antoine et JP, une balle récupérée de justesse par Alain, un tir manqué de Ben (dans le cinq à la place de Charles…), une perte de balle d’Antoine, ce début brouillon n’annonçait rien de bon. Pourtant Antoine se rachetait aussitôt en coupant une ligne de passe pour aller ouvrir le score. Sur l’action suivante, Sy égalisait et ce n’est qu’après une nouvelle série de tentives avortées (JP, puis Alex…) qu’Alain redonnait l’avantage aux siens : 4-2. Sy manquait alors la cible, imité par Alex, puis Bell, à l’affût, remettait les pendules à 4 partout. Antoine adressait une bonne passe à son capitaine qui scorait, mais Moerman répliquait sans délai : 6-6. Auréolé de son titre de meilleur meneur du All Star Game, Antoine y allait à trois points et toute la salle se mettait à espérer, d’autant que la mésentente régnait chez l’adversaire et que la balle revenait au MSB. Hélas, Antoine se la faisait subtiliser et Bell lui sonnait les cloches : 9-8. Vaty, suite à une gamelle d’Alex, se montrait sous les panneaux et les visiteurs prenaient pour la première fois l’avantage : 9-10. À l’évidence, les deux équipes étaient tendues : échec d’Alain, sortie d’Antoine, entrée de Marco, retour en zone orléanais; finalement JP, sur une passe de Marco, réussissait un petit shoot, vite imité par Moerman : 11-12. Antoine revenait aux affaires en compagnie de Michailis, tandis qu’Alain regagnait le banc. Après un échec de JP, Charles remplaçait Ben. Une faute d’attaque de Vaty, une mauvaise passe de Charles, un échec de Reynolds, le basket offert par les deux adversaires en ce retour des fêtes pétillait moins que le champagne ! Michailis rompait pourtant la spirale et ouvrait son compteur : 13-12. Reynolds envoyait une brique dans la raquette mancelle, mais Michailis, seul au raz de la ligne à trois points, manquait encore l’occasion d’en profiter. Après la sortie de JP, Reynolds remettait donc les deux équipes à égalité : 13-13. Marco revenait sur le parquet et Alex provoquait la deuxième faute de Reynolds, mais Charles manquait le cercle, avant que Smith ne se manifestât : 13-15. Bien servi sous les panneaux, Michailis s’emmêlait les baskets, donnant ainsi à Curti l'occasion de montrer son talent à trois points : 13-18 ! Le MSB venait d’encaisser un 0-5 de mauvais augure et coach JD ne s’y trompait pas, qui prenait illico un temps mort. Le chronomètre tournait et Le Mans paraissait mal parti quand Alex, à huit mètres au moins, envoyait la balle caresser le filet, soulevant l’enthousiasme du public crispé : 16-18 !
L’entrée de Curti et la défense à deux des Orléanais, mais aussi les tirs manqués de Michailis semblaient les faits marquants de ce premier quart temps très disputé.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Alex, dans ses œuvres
Le deuxième quart temps débutait par un échec de Lebrun, mais un pas de trop d’Alex redonnait la balle aux visiteurs qui scoraient par Smith : 16-20. Alain venait de réduire la marque à 18-20, lorsque JD changea brusquement quatre des cinq joueurs présents sur le terrain. Fait inédit, le public se réjouit d’avoir vu Maleye N’Doye manquer un tir, mais le MSB, emmené au bout des 24 secondes par une défense orléanaise très dense, n’en tira aucun avantage. Smith ayant entré un shoot (18-22), Alain se faisait confisquer la balle, aussitôt changée en brique par Curti. Hélas, JP adressait une passe au vide et JD, contrarié, prenait un temps mort. Les Orléanais avaient durci le jeu : Marco se retrouvait à terre, Antoine ratait un tir, de même que Moss et, après une nouvelle maladresse du capitaine manceau, Curti poursuivait son travail de sape : 18-24. Une passe ratée de Ben plus tard, Maleye N’Doye, bien campé sur ses appuis, punissait son ancien club, à trois points si vous le voulez bien : 18-27. Le public, atterré, voyait ensuite Ben manquer son tir et Moerman, à 50% sur la ligne de réparation donnait 10 points d’avance aux joueurs de Philippe Hervé : 18-28. Une énième balle perdue plus tard, Thierry s’illustrait sur un contre, mais manquait la cible sur l’action suivante, tandis que Moerman s’envolait pour rabattre un shoot mal parti dans la bonne direction : 18-30 ! Le MSB venait d’encaisser un 0-8... et tout allait mal, décidément, puisque Charles, prostré de douleur après un choc dans le rond central, devait quitter ses partenaires, sportivement aidé par Troy Bell. Aux lancers francs non plus, Le Mans n’y était pas : si Vaty transformait ses deux essais, Thierry se contentait d’un sur deux, de même que Marco : 20-32. Moerman, par chance, perdait la balle avant le buzzer. Les Orléanais, sans cesse soutenus par leurs tambours, souvent plus présents que les Félins, avaient infligé un 4-14 à leurs hôtes d’un soir, très gênés par la défense à deux qui leur était opposée. Pendant la mi-temps, les visages des supporters étaient sombres...

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][/b]
Michailis va rater ce panier...
Au retour sur le parquet, Alain se faisait immédiatement confisquer la balle par Curti qui se montrait peu inspiré au tir, mais Moss passait par là et ajoutait deux points pour les siens : 20-35. Alex lui répondait sur le même ton (22-35) et la défense mancelle ayant récupéré le ballon, JP, en puissance, l’imitait rapidement : 22-35. Un vent de révolte soufflait enfin sur le parquet et la balle revenait à Alex qui y allait de bon cœur : 27-35 ! Curti cafouillait un peu, mais JP manquait l’occasion d’en profiter, contrairement à Smith et à Bell qui redonnaient de l’air aux visiteurs : 27-39. JP, pourtant, insistait (+ 2), mais Smith ne le laissait pas faire (+ 2) et le capitaine manceau fatiguait. Par chance, Bell se montrait à son tour maladroit et Ben, à trois points, sortait enfin de sa boîte : 32-43 ! Sy endiguait l’hémorragie, mais Ben, soulevant des vivats, récidivait : 35-45. Vaty (+ 2) et JP (+ 2) se rendaient coup pour coup : l’écart demeurait stable. Sy venait de perdre la balle quand JD décida de sortir son capitaine, décision pour le moins étrange dans le contexte, d’autant que Thierry, qui venait de le relayer, allait alors gâcher deux occasions consécutives. Froid comme une lame, Maleye N’Doye entrait alors un shoot primé qui douchait les espoirs manceaux. Une balle perdue de Marco, une faute de Vaty, et Michailis entrait un petit shoot pour ramener la marque à 39-50. Le MSB gagnait le quart temps 19-18, mais la sortie intempestive de JP était dans tous les esprits et laissait un arrière-goût de regret. Les occasions perdues ne se rattrapent pas !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
La rage du capitaine du MSB.
Le dernier acte commençait par un retour en zone orléanais : Antoine en profitait pour entrer dans la raquette (+ 2) et provoquer, enfin, une faute. Las, le jeune Bressan manquait son lancer et Vaty (+ 2) réduisait son effort à néant. Qu’importe, Antoine repartait en drive et remettait 2 points, avant d’intercepter la balle suivante pour offrir un caviar trois étoiles à Alex : 46-52 ! Le MSB n’était plus qu’à 6 points et le public recommençait à y croire. Sur l’action suivante, Moerman, de surcroît, manquait un lancer franc et les Sarthois avaient une balle pour recoller à quatre points ! Ce soir-là, pourtant, le dieu du basket n’était pas grec : après deux échecs respectifs de Marco et de Curti, Michailis échouait piteusement à 3 points, contrairement à Moerman qui redonnait 10 points d’avance aux siens : 46-56 ! Les deux hommes se répondaient : deuxième échec de Michailis, échec de Moerman, troisième échec à suivre de Michailis… la dernière recrue du MSB venait de rater l’opportunité d’endosser le costume du héros ! Maleye N’Doye, au contraire, se rappelait au bon souvenir du staff manceau, avec deux paniers consécutifs, séparés par un piteux 0/2 aux lancers de Thierry ! À 46-60, la chance semblait avoir définitivement tourné… Antoine perdait une balle, mal exploitée par le Loiret Basket. JP remettait un beau petit shoot, Antoine coupait une nouvelle ligne de passe et Alain, très longtemps maintenu sur le banc, y allait de bon cœur : 50-60. Curti, oublié par la défense, ne se faisait pas prier (+ 2) et, après une brique de Ben, Bell donnait la leçon à 3 points : 50-65 ! Tout était encore à refaire... Pourtant Ben manquait le cercle, à deux reprises, la maladresse de Curti demeurant ainsi sans conséquence. Alain écrasait alors deux dunks rageurs de suite, mais, dans l’intervalle, Smith avait transformé ses lancers. Sur ces entrefaites, Bell ajoutait deux petits points : 54-69. Un panier d’Alex, un lancer orléanais et un ultime tir primé de Ben n’allaient plus changer grand-chose (59-70) : le MSB venait d’encaisser sa cinquième défaite à domicile de la saison, en six matches de championnat !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Antoine aura essayé...
À bien écouter les supporters consternés, outre la blessure fâcheuse de Charles et le festival de balles perdues, le film du match était assez net : la sortie prolongée d’Alain au profit de Thierry, le retour sur le banc de JP, pourtant en pleine bourre dans le troisième quart temps, les deux paniers manqués de suite de Michailis dans le premier quart temps et, surtout, ses trois échecs consécutifs dans le dernier quart temps étaient les tournants de la rencontre ! La foule est prompte à brûler ce qu’elle encensait la veille : JD Jackson ferait bien de s’en souvenir ! Si le déplacement à Gravelines samedi prochain n’est guère rassurant, la venue de Poitiers s’annonce d’ores et déjà cruciale pour l’avenir en pro A de notre équipe. Puisse-t-elle trouver dans les joutes de l’Eurocoupe, plutôt qu’un surcroît de fatigue, un bon moyen de se réconcilier avec son jeu...

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Compte-rendu du match contre Orléans
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compte-rendu d'un entretien avec Roger Garcia
» compte rendu test VO2 max
» Compte-rendu marathon et semi-marathon d'Annecy
» compte rendu (synthétique) de l'ag
» Compte rendu de mon PBP 2007 ( 80h)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2010-2011-
Sauter vers: